Robinson Crusoé vu par deux autres iliens, deux Cubains

samedi 30 mars 2013
par  Michel Porcheron

Dans le domaine de l’édition, le destin d’un livre intrigue parfois. On dit souvent que de nos jours et depuis longtemps, un bon (a fortiori un très bon) livre ne peut plus échapper à la vigilance de la critique.

Cela est d’autant plus vrai que les livres reconnus mauvais, sans intérêt ou inutiles n’y échappent pas non plus. Même ceux-là ne sont pas « oubliés ». On parle plutôt là de romans.

Et puis, il y a des exceptions. C’est par hasard, lors d’une navigation hasardeuse qu’on mit la main sur la référence d’un ouvrage, perdu sur le net, perdu depuis des années dans l’édition, original, atypique, dans le genre pourtant tendance « roman graphique », mais tout en images.

Rien de moins que l’incroyable aventure de Robinson Crusoé dans une adaptation strictement graphique. D’après Daniel de Foe bien sûr. Une plongée totalement inédite. On l’a doit aux Editions Plume de Carotte.

Ajubel et Leonardo Padura : leur Robinson Crusoé. Magistral.

Est-ce que « l’oubli » de « Robinson Crusoé » (1), superbe livre [format 18 X 23 cm, 170 pages, quadrichromie, couverture cartonnée toilée + jaquette] est dû au fait qu’il n’est pas franco-français ? (à l’exception de l’éditeur Plume de carotte, www.plumedecarotte.com , Toulouse), qu’on l’a cru – à tort- destiné qu’aux seuls enfants, alors qu’il a une portée d’universalité, ou qu’il a dérouté le critique et le lecteur par son caractère novateur ?

Ce n’est pas parce que l’illustrateur et l’auteur des dix pages du commentaire « Un Homme sur une Ile » qui accompagne en fin d’ouvrage les 150 pages de dessins, sont nés à Cuba, respectivement Sagua de la Grande (1956) et La Havane (1955) et se nomment Ajubel et Leonardo Padura (bien avant « L’Homme qui aimait les chiens ») que ce livre a retenu notre attention (il faut savoir anticiper ce genre d’observation). C’est que les grandes illustrations en couleurs, en 77 tableaux, sont flamboyantes et que le commentaire est magistral.

Ajubel signe aussi, en noir et blanc, trois portraits : « Robinson dans son île », « Defoe » et… « Ajubel » par lui-même.

A notre connaissance, ce travail "tout en images" est rare, voire unique, dans l’édition française.

Pièces à l’appui

Le mot de l’éditeur :

« Transformer en images un texte narratif est toujours un défi. Encore plus si l’œuvre d’origine raconte une des histoires les plus connues de la littérature…

Ajubel, artiste d’origine cubaine, l’a fait.
À travers ses 77 tableaux à la beauté graphique étonnante, aux images chargées de mouvement, qui parfois semblent s’échapper du cadre de la page, le dessinateur est parvenu à refabriquer l’histoire de cet homme.
Au-delà de son trait, la version délicate d’Ajubel nous offre la possibilité d’avoir une lecture de l’essence même du texte »

L’auteur des dessins : Ajubel (selon l’éditeur).

Pour ceux qui lisent l’espagnol : Ajubel sur le site de son éditeur de Valencia, Media Vaca :
http://www.mediavaca.com/index.php/es/autores/ilustradores/185-ajubel(présentation par Leonardo Padura)

Site officiel d’Ajubel : http://www.ajubelstudio.com (espagnol, anglais)
La jaquette dit : JPEG - 42.2 ko

Le commentaire (comentario) de Leonardo Padura :

Sur Daniel de Foe : http://www.republique-des-lettres.fr/daniel-defoe-0000.php

Pour tout savoir

Dans une éventuelle ou improbable réédition, Patrick Chamoiseau pourrait figurer dans une nouvelle coda (« L’Empreinte à Crusoé », Gallimard, 2012, 256 pages).Dans « Chutes et notes », 19 pages en fin d’ouvrage, Patrick Chamoiseau écrit notamment : « Relire le magnifique ouvrage de Daniel Defoe (1719).ll était resté ouvert comme une lumière dans ma mémoire. Aliment des enfances. Rêves. Vraiment marqué comme des millions d’enfants dans le monde. Je m’étais mille fois imaginé sur l’île déserte. Et je savais que tôt ou tard j’en ferais quelque chose ».

(1)- L’édition originale a été publiée par « Media Vaca », maison d’éditions de Valencia (Espagne) site http://www.mediavaca.com (tirage initial de 3000 exemplaires, février 2008)

JPEG - 57.2 ko JPEG - 59.1 ko

Santiago Mendieta a réalisé la traduction des textes et Henri Tavernier en a assuré la correction. L’Imprimerie Art & Caractère à Lavaur (Tarn) a réalisé l’impression de ce livre sur du papier PEFC.« Robinson Crusoé » est publié dans la Collection « Œil de Plume ».

(mp)


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

22 juillet 2015 - Le parlement cubain ouvre ses comptes sur Twitter et Facebook

– L’Assemblée nationale du Pouvoir Populaire cubain (Parlement) a lancé ses pages officielles sur (...)

21 juillet 2015 - Francis Ford Coppola est à Cuba

Francis Ford CoppolaLa Havane, 17 jullet – Le célèbre réalisateur, producteur et scénariste (...)

20 juin 2015 - Une exposition photo de Mariline Dubois sur les abeilles mélipones de Cuba

Par Mariette et Alain Benoit à la Guillaume CUBARTE 14.06.2015
Á l’occasion du lancement de la (...)

19 juin 2015 - La 15e édition du Colloque International Ernest Hemingway

Par Maritza Mariana Hernández CUBARTE 19.06.2015
La 15e édition du Colloque International (...)

19 avril 2015 - La puissance des livres...

Chronique de Jacques Lanctôt publiée par le journal canadien CANOE
Deux grands hommes sont (...)