Luthiers à Cuba : peu de moyens, mais beaucoup de passion

dimanche 25 mai 2014
par  RG

Quelques planches d’un vieux piano, un pied de chaise et une marche d’escalier en bois ont suffi au Cubain Amed Camilo Lopez pour reconstituer une réplique de la guitare baroque fabriquée en 1690 par le luthier français Jean Voboan.

"Il ne manque que le vernis mat", regrette cet ancien mécanicien d’avions de combat russes de 42 ans, dans son atelier de Santa Clara, dans le centre de Cuba.

Un article publié par le quotidien LA CROIX.

Voir le Post-Scriptum qui donne des informations sur l’atelier gêné par le bureau de l’Historien dans la Vieille Havane...

Vingt ans après, "Ars Longa"

Pour Amed, la lutherie est un "sacerdoce" qui demande "beaucoup de passion". "Si on pense à l’argent, on perd le moral", sourit-il.

"Une guitare baroque en Europe peut valoir de 2.000 à 5.000 euros, mais à Cuba personne ne peut se payer ce luxe", explique à l’AFP Amed sans préciser combien il vend les instruments qu’il fabrique.

C’est aussi à partir d’une planche de piano que Luis Garcia, 56 ans, a réalisé une réplique d’une guitare classique confectionnée en 1816 par le luthier espagnol Francisco Pagés et qui est conservée au Musée de la Musique de La Havane.

"Plus le bois est vieux, meilleur c’est", explique l’artisan dans son minuscule atelier de six m2 installé dans son appartement du centre de la capitale cubaine.

Au pays de la salsa, parler de guitare classique ou de harpe peut sembler incongru, mais le faire dans les années 90, alors que Cuba traversait une très sévère crise économique après la chute de l’empire soviétique, relevait de la folie.

Bien des portes ont claqué au nez de la soprano Teresa Paz en 1994 quand avec son mari, le guitariste Aland Lopez, elle a fondé le groupe de musique baroque "Ars Longa".

Un an après, l’argent reçu en cadeau pour sa grossesse est investi dans sa "première viole". "Combien de fois j’ai échangé une bouteille d’huile pour une corde de guitare", se souvient cette petite femme de 47 ans au caractère d’acier.

"Dès la fondation du groupe, nous avons affronté l’absence d’instrument correct, alors on s’est tourné vers la fabrication", explique Aland Lopez, qui collabore avec cinq luthiers cubains.

En 1995, le Bureau de l’historien de la ville - en charge de la restauration de la vieille ville de La Havane - accueille "Ars Longa" au sein de l’église San Francisco de Paula, une chapelle du 18e siècle convertie en salle de concert de musique classique.

Vingt ans après, "Ars Longa" fait salle pleine, à Cuba et dans le monde entier. Le groupe, au répertoire de musique baroque anglaise, française, allemande et espagnole, a enregistré une dizaine de disques et essaimé des écoles de musique un peut partout à Cuba.

"Ars Longa", explique Teresa Paz, fait aussi dans "l’archéologie musicale". Le groupe a ainsi ressuscité l’oeuvre d’Esteban Salas (1764-1803), maître baroque de la cathédrale de Santiago de Cuba, et celles d’autres musiciens au Mexique et au Guatemala.

Mais si le groupe a depuis reçu sous forme de dons de nombreux instruments de musique, il continue de travailler avec les luthiers cubains.

"Ce ne sont pas des artisans, ce sont des artistes", assure Aland Lopez.


http://www.la-croix.com/Culture/Act...

Voir également l’article paru dans la revue digitale cubaine LETTRES DE CUBA http://www.lettresdecuba.cult.cu/?q=articles/la-lutherie-à-la-havane.html
Parmi les projets du Bureau de l’Historien de La Havane se trouve le sauvetage des métiers. La construction et la maintenance des instruments de musique fait partie de ses plus actuelles persistances. Avec la magie des mains et l’histoire quant à la connaissance, des jeunes artisans talentueux et habiles travaillent dans l’Atelier de Lutherie du Bureau de l’Historien de la Ville de La Havane, subordonné au Cabinet de Restauration et de Conservation. Situé sur la Vieille Place, ils se sont spécialisés dans la réparation et de la construction d’instruments de musique à corde, spécifiquement ceux provenant de la famille du violon (violon, viole, violoncelle, contrebasse), avec le respect, dans tous les cas, des standards et des mesures originales de chaque pièce. voir la suite


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

22 juillet 2015 - Le parlement cubain ouvre ses comptes sur Twitter et Facebook

– L’Assemblée nationale du Pouvoir Populaire cubain (Parlement) a lancé ses pages officielles sur (...)

21 juillet 2015 - Francis Ford Coppola est à Cuba

Francis Ford CoppolaLa Havane, 17 jullet – Le célèbre réalisateur, producteur et scénariste (...)

20 juin 2015 - Une exposition photo de Mariline Dubois sur les abeilles mélipones de Cuba

Par Mariette et Alain Benoit à la Guillaume CUBARTE 14.06.2015
Á l’occasion du lancement de la (...)

19 juin 2015 - La 15e édition du Colloque International Ernest Hemingway

Par Maritza Mariana Hernández CUBARTE 19.06.2015
La 15e édition du Colloque International (...)

19 avril 2015 - La puissance des livres...

Chronique de Jacques Lanctôt publiée par le journal canadien CANOE
Deux grands hommes sont (...)