Et si on parlait Boxe ?

mardi 17 février 2015
par  Manuel Pascual

Un entraineur, faiseur de champions !

Je pourrais vous parler des champions de boxe cubains comme Téofilo Stevenson et Felix Savon, mais je préfère vous faire connaitre celui qui a fait de nombreux champions de boxe.

Mr le Dr Alcides Sagarra est né en 1936, à Santiago de Cuba. Il a tout d’abord boxé de 1951 à 1954, bien que touché par l’asthme. Il aurait disputé 97 combats (47 combats amateurs, dont 10 défaites en catégorie plume) et des combats professionnels dont nous n’avons pas trouvé la trace dans l’excellente base de données box rec. Il aurait été entraîneur des boxeurs Antolin Sanchez Gobin et Carlos Kelly, tant en amateur qu’en professionnel.
Interdiction de la boxe professionnelle :
En 1959, Fidel Castro a pris le pouvoir à Cuba et une mesure interdisant la boxe professionnelle est édictée, en se basant sur les principes du communisme. Cette régulation visait à éviter l’exploitation de l’homme par l’homme et la corruption inhérente à cette activité. Rappelons que la boxe professionnelle à Cuba avait donné de très nombreux champions, dont le fameux Kid Chocolate et certains quitteront l’île pour continuer leur carrière, comme le fantastique José Napoles.

Le sport dépend depuis lors de l’INDER, Instituto Nacional de Deporte, Educacion Fisica y Recreacion. Les sportifs d’élite fréquentent depuis lors l’Escuela Superior del Perfeccionamientos Atléticco, ESPA.
Sagarra explique qu’il a alors repris des études, tout en travaillant comme mécanicien et qu’il a obtenu, bien plus tard, le titre de Licencié en culture physique.

Entraîneur : En 1962, il devient entraîneur de boxe dans la salle de Agua Dulce, à Cerro/La Havane.

En 1963, il prépare les boxeurs de la province de La Havane, pour le championnat cubain.

L’avant -Sagarra :
Précisons qu’avant l’arrivée de Sagarra à la tête de l’équipe cubaine de boxe, un boxeur avait déjà participé aux JO de Rome, Esteban Aguilera Leiva, sans résultats aucun.

En 1962, aux Jeux d’Amérique centrale et Caraïbe à Kingston/Jamaïque. Felix Betancourt, Moises Vives, Osvaldo Riveri et Leonardo Alcolea remportent la médaille d’or de leurs catégories et Roberto Caminero la médaille d’argent. Il s’agit d’un premier succès important pour la boxe amateur cubaine.

En 1963, aux Pan American Games à Sao Paulo/Brésil, Roberto Caminero remporte la médaille d’or des légers. Leonardo Alcolea remporte la médaille d’argent des moyens. Par équipes, Cuba fini 4ème, derrière le Brésil, les USA et l’Argentine.
La période Sagarra :
En 1964, Alcides Sagarra devient l’entraîneur de l’équipe nationale cubaine. Andrei Chervonenko, un coach soviétique, vient l’aider dans son travail. Il en va de même pour Evgueni Ogurenko, et Vasili Romanov, autres soviétiques de passage dans l’île castriste.

Sagarra reçoit également l’aide du professeur Kurt Rosentil, de l’Allemagne de l’Est, pour l’aider dans sa tâche.
Suite à cette collaboration et à ses propres découvertes, Sagarra amène de nombreuses nouveautés dans l’enseignement de la boxe, tant au niveau technique qu’au niveau de la condition physique. Selon les explications données par cet entraîneur, nous relèverons les points suivants : - cycle de travail de plusieurs années (4 ans) - cycle annuel avec la préparation générale, spéciale, de compétition et la période de concurrence directe (PDC) - gestion des pics dans la préparation - augmentation des charges de travail avec calcul de son intensité et de son volume - atteinte du plus haut point de préparation la 4ème année du cycle

Aux Jeux Olympiques de 1964, Cuba, pour 9 combats, en gagne 3 et perd 6. Aucune médaille.
En 1967, aux Jeux Pan Americains de Winnipeg/Canada, Enrique Requeiferos remporte la médaille d’or, tout comme Andres Molina et Rolando Garbey. Au Jeux Olympiques de Mexico, en 1968, Enrique Requeiferos Blanco, en mi-welters, gagne la première médaille d’argent de boxe pour Cuba. Il perd en finales contre Kulej/Pologne, par 3-2. Rolando Garbey combat en mi-moyens (- 71kg) et perd en finales contre Boris Lagutin/URSS par 0-5. Il remporte également la médaille d’argent. Dès les années 1970, Alcides Sagarra s’occupera des poids lourds Teofilo Stevenson et Felix Savon Ses démêlées avec les juges et arbitres, lors de tournois, lui ont valu de nombreux problèmes par le passé.
En quarante-six ans de travail voici le résultat du Dr Alcides Sagarra avec l’équipe nationale,
32 médailles d’or olympiques
63 médailles d’or aux championnats du monde
64 titres mondiaux des jeunes.

Relevons simplement que tant Teofilo Stevenson que Felix Savon ont été chacun 3 fois champions olympiques et 3 fois champions du monde.

L’après-Sagarra :
En 2001, Sagarra abandonne son poste d’entraîneur national, qui est repris par Sarbelio Fuentes. Preuve que son système était bon, l’équipe de Cuba continuera à dominer la boxe amateur, jusqu’à ce jour et ceci malgré le changement d’entraîneur.
Dans un prochain article je vous évoquerais le projet du collectif sport de coopération sur la boxe.


Commentaires

Logo de eric
jeudi 19 février 2015 à 21h25 - par  eric

Bonsoir,je viens de découvrir cet article qui ravira certainement mon épouse !....En effet Alcides SAGARRA est son oncle !!!...Elle fut elle meme sportive émérite puisq’ancienne membre de l’équibe Bnationale féminine de basket-ball avant de se tourner vers le football dont elle deviendra capitaine de la meme équipe nationale...Bref son oncle fut pour elle source d’inspiration dans la conduite exemplaire que se doit de tenir un sportif de haut niveau digne de ce nom.Aujourd’hui encore il demeure un acteur incontournable du monde sportif en général , et de la boxe en particulier à CUBA.

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified