La Cinémathèque de Cuba fête son 55e anniversaire avec des actions importantes

samedi 28 février 2015
par  RG

Le 55e anniversaire de la fondation de la Cinémathèque de Cuba sera célébrée dans l’île avec une série d’actions importantes liées à la raison d’être de cette prestigieuse institution.

Lors d’une conférence de presse à La Havane, le maître Luciano Castillo, directeur de la Cinémathèque ; Lola Calviño, directrice adjointe de celle-ci, et les spécialistes Tony Mazón, Sara Vega et Alicia García, ont présenté les multiples activités composant le programme des festivités qui se prolongeront tout au long de l’année.

Une des nouvelles les plus importantes est la décision que la salle 23 y 12, dans le quartier havanais d’El Vedado, sera le nouveau siège permanent des activités de la Cinémathèque de Cuba ; elle comptera dans l’avenir deux espaces de projection à l’étage supérieur, en plus de la principale, le café Buñuel dans le hall et une librairie spécialisée, appelée Gérard Philipe, qui sera la seule de son genre dans le pays et qui non seulement commercialisera des ouvrages liés au cinéma mais qui maintiendra son rôle de vidéothèque.

Toutefois, l’institution continuera sa programmation dans la salle Charlot du cinéma Charlie Chaplin, lequel continuera d’être la scène des événements les plus importants de l’année, comme les festivals et les semaines de cinéma de différents pays telles que la France, l’Allemagne ou la Hollande, parmi d’autres.

Une projection spéciale a eu lieu pour l’anniversaire de la Cinémathèque, dans la salle 23 y 12, dans laquelle étaient proposés : un fragment musicalisé du documentaire El parque de Palatino, réalisé par Enrique Díaz Quesada en 1906 ; le court-métrage soviétique La fiebre del ajedrez, de 1925, dans lequel apparaît le maître José Raúl Capablanca, et le film Ida, de Pavel Pawlikowski, une coproduction entre la Pologne, l’Italie et le Danemark, de 2013, qui sera présentée en première à Cuba et qui a remporté plusieurs prix dont le Meilleur Film européen en 2014, les nominations au meilleur film non anglophone des Globes d’Or, à l’Oscar du meilleur film européen et aux prix Goya.

Le programme de février a compté le cycle « Les trésors de la Cinémathèque », avec des grands classiques de tous les temps, ainsi que des films généralement associées à la Cinémathèque, qui a offert près de 40 titres durant ce mois et dont l’affiche continuera durant toute l’année en alternance avec les nombreux hommages, monographies, rétrospectives et échantillons.

Les réalisateurs Orson Welles, Ingmar Bergman, Charlie Chaplin, Ridley Scott et Francesco Rosi seront l’objet de cycles d’hommages au long de l’année.

L’espace « Ojeada al cine cubano » (Coup d’oeil au cinéma cubain) rendra hommage à l’actrice récemment décédée Ninón Sevilla, aux metteurs en scène Pastor Vega, Oscar Valdés et Víctor Casaus, et au 55e anniversaire du tournage du film Cuba baila, de Julio Garcia Espinosa. L’espace « Linterna mágica » (La lanterne magique), dédié à la confluence des arts, reprendra ce mois-ci ( , avec le directeur Enrique Pineda Barnet en tant qu’invité, lequel a sélectionné son film préféré, Rocco et ses frères,

Pour les plus petits, la Cinémathèque Infantile et Juvénile présentera une rétrospective des dessins animés classiques de la compagnie Walt Disney, durant les mois de février et mars.

La salle Charlot du cinéma Charlie Chaplin a préparé une grande rétrospective de l’acteur étasunien Tyrone Power, qui comprend 29 films de l’inoubliable protagoniste du Cygne noir et de nombreux autres personnages.

L’inauguration du Ciné Club Orson Welles, de l’Association Cubaine de la Presse Cinématographique (ACPC), a eu lieu le jeudi 12 février et à cette occasion, en qualité de première à Cuba, a été projeté le film français "Un héros très discret", de Jacques Audiard, de 1996, qui a reçu le prix du Meilleur scénario au Festival de Cannes ; l’Espiga de Plata au festival de Valladolid, en plus de six nominations aux prix César.

En ce qui concerne la présence des arts visuels, Sara Vega et Alicia García ont annoncé que ceux-ci auront une place importante dans le programme du 55e anniversaire de la Cinémathèque de Cuba, avec une exposition d’affiches de Rafael Morante, lesquelles sont le fruit du plaisir du dessinateur pour présenter des films classiques.

Sara Vega s’est aussi référée au concours d’affiches sur Chaplin qui, selon elle, sera un ensemble très intéressant pour les références visuelles et les ressorts de connexion avec l’intellect des téléspectateurs, des œuvres réalisées par des étudiants et des diplômés de l’Institut Supérieur de Dessin ISDI.

Elles ont également commenté que l’exposition qui accompagnera le gala d’anniversaire de la Cinémathèque dans le hall du cinéma 23 y 12, composée d’objets qui ont été conservés précieusement, liés au cinéma cubain et qui conformeront dans l’avenir la collection du Musée du cinéma national.

Le mois de mars proposera une exposition de stills (photos du processus de tournage) du film Nosotros la música, fêtant son 50e anniversaire ; l’échantillon « Cinéma de papier », réunissant des programmes de projections cinématographiques des années 40 et 50 ; un hommage à José Tabío par le biais de l’exposition des pièces de son œuvre photographique et l’événement « Cinéma de la République derrière la caméra », un ensemble de photographies de tournages de films cubains antérieurs à 1959.

Les spécialistes ont souligné l’exposition de l’œuvre picturale de Nicolás Guillén Landrián qui sera exposée avec la projection de son œuvre documentaire réalisée lors des premières années de la Révolution.

La rencontre a également compté la participation de Pedro Monzón, qui a été Ambassadeur de Cuba en Australie où, dans ce pays, il a établi une relation avec l’un des plus grands collectionneurs de Chaplin dans le monde ; Ainsi est née l’idée de réaliser le Festival Charlot à La Havane, en hommage au 90e anniversaire de la première du monumental film La ruée vers l’or.

Paddy MacDonald, le collectionneur mentionné, a déjà rencontré des responsables de l’Institut Cubain de l’Art et de l’Industrie Cinématographique (ICAIC) et de la Cinémathèque, et il désire que toute sa collection soit présentée à La Havane au cours de l’événement dans lequel sera impliqué non seulement la Cinémathèque, mais d’autres institutions culturelles pour la réalisation d’événements théoriques, de concerts sur la musique de Chaplin, de lecture de poèmes, de pièces de théâtre, d’expositions d’arts plastiques, d’un concours d’affiches sur Chaplin et d’une rétrospective de sa cinématographie, aussi bien pour les adultes que pour les enfants et les jeunes.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

22 juillet 2015 - Le parlement cubain ouvre ses comptes sur Twitter et Facebook

– L’Assemblée nationale du Pouvoir Populaire cubain (Parlement) a lancé ses pages officielles sur (...)

21 juillet 2015 - Francis Ford Coppola est à Cuba

Francis Ford CoppolaLa Havane, 17 jullet – Le célèbre réalisateur, producteur et scénariste (...)

20 juin 2015 - Une exposition photo de Mariline Dubois sur les abeilles mélipones de Cuba

Par Mariette et Alain Benoit à la Guillaume CUBARTE 14.06.2015
Á l’occasion du lancement de la (...)

19 juin 2015 - La 15e édition du Colloque International Ernest Hemingway

Par Maritza Mariana Hernández CUBARTE 19.06.2015
La 15e édition du Colloque International (...)

19 avril 2015 - La puissance des livres...

Chronique de Jacques Lanctôt publiée par le journal canadien CANOE
Deux grands hommes sont (...)