« 3 Mers, 3 Mares » à la Biennale de La Havane

dimanche 31 mai 2015
par  Agnès Legouze, Philippe Mano

Nos amis de l’Ardèche sont rentrés de leur séjour à La Havane au cours duquel ils ont participé à la préparation sur place de l’exposition et des ateliers de réalisations des poupées. Ils nous comptent, par l’écrit et par l’image la première partie de cette belle manifestation culturelle qui fait honneur aux 20 ans de notre association et au 10ème anniversaire de la Maison Victor Hugo, siège de l’évènement. Merci à eux et à toutes celles et tous ceux qui ont contribué à sa réalisation.

Dans l’attente de la deuxième partie !

Séquence 1

A la mi mai, Il fait déjà très chaud à La Havane. La XIIe Biennale Internationale d’Art Contemporain de La Havane se prépare doucement. Pour la première fois, Cuba Coopération France y participe avec « 3 Mers, 3 Mares » un partage artistique franco cubain. 20 ans de Cuba Coopération France, 10 ans de la Maison Victor Hugo qui n’aurait pas vu le jour sans notre association, c’est une année particulière et cela se fête !

Nous arrivons, Agnès et moi, une semaine avant le démarrage de la Biennale pour l’installation et la promotion de la manifestation « 3 Mers, 3 Mares ». Le reste de l’équipe est déjà là : Aconcha et Nathalie Jacques, sous l’égide de Lisa del Prado (la directrice de la Maison Victor Hugo) ont mis en place les ateliers avec les enfants et les personnes âgées. Marc Delabie a commencé le film mémoire de ce partage artistique franco-cubain.

Nous connaissions déjà la Maison Victor Hugo pour avoir assisté en février 2013, avec notre Comité Ardèche, à l’hommage rendu à Jean Ferrat par l’Alliance Française.
Lisa et son équipe nous accueillent d’un bon café. « Le meilleur de La Havane », comme l’a écrit récemment sur le livre d’or, Annick Girardin, notre Secrétaire d’Etat à la francophonie, venue à la MVH à l’occasion de la visite du Président Hollande le 11 mai 2015.

Nous allons, pendant plusieurs, jours partager la vie de cette maison où règne la bonne humeur. L’équipe est mobilisée par de nombreuses activités et dirigée avec professionnalisme par sa jeune directrice, secondée par Maribel, l’administratrice enjouée et efficace.

Au travail ! Avec Lisa nous réorganisons le calendrier. L’exposition restera sur toute la durée de la Biennale et plus seulement 15 jours comme prévus initialement. Décision qui se révèlera judicieuse par la suite, vu les difficultés rencontrés en France et à Cuba pour l’expédition des éléments de l’exposition et leurs dédouanements. La réintroduction d’une œuvre d’un artiste cubain qui n’était pas arrivée à temps est effectuée. Nous assistons aux ateliers avec les enfants et les personnes âgées. Les petites poupées se multiplient. Tout le monde s’y met, la directrice comme la bibliothécaire. Les morceaux des grandes poupées se préparent.

Nous retrouvons avec plaisir Toni Pinera, critique d’art et commissaire avec Lisa de la partie cubaine de l’exposition. Il accompagne notre démarche depuis des mois avec gentillesse et compétence.

Prévue pour le 15 Mai, la conférence de presse de 3 Mers 3 Mares est repoussée au 19.
Le 18, nous accompagnons Lisa à la télévision de la ville de La Havane pour une émission culturelle. En quelques minutes Lisa présente Cuba Coopération et la manifestation. Petit plateau télé sur une terrasse du Vedado. Ambiance très « branchée » !

Le 19, la conférence de presse à la MVH, préparée par Lisa, est un succès. Une dizaine de journalistes : radio, tv, presse écrite, revues artistiques. Toni Pinera a fait venir deux peintres connus qui participent à l’exposition. Plusieurs interviews radios et TV. Nos amis sont agréablement surpris car la TV présente est celle du journal télévisé, la meilleure caisse de résonance que nous puissions imaginer. Nous annonçons le report du vernissage de l’exposition au 24 mai.
Bernard Montagne nous rejoint le lendemain et nous fait partager, par son récit, la belle journée d’Ivry consacrée aux 20 ans de Cuba Coopération.
Il nous informe des péripéties françaises au départ du fret avec le matériel d’exposition. L’équipe est désormais au complet.

Afin d’anticiper, Agnès et Lisa déterminent l’emplacement individuel des 42 toiles dans la maison Victor Hugo. Le bâtiment sera investit dans sa totalité, incitant le visiteur à progresser dans l’exposition en visitant tous les étages de la maison. Les grandes poupées et les petites envahiront le rez de chaussée et seront visibles de l’extérieur.

On nous dit que notre dossier est complet et que les colis arrivent demain, c’est une rengaine quotidienne et les jours passent… Nous savons désormais que le vernissage de l’exposition prévu le 24 est impossible. Impossible aussi de déplacer à nouveau la date du vernissage puisque rien de substantiel du côté de l’administration du dédouanement ne peut nous assurer d’une arrivée réelle des colis tant attendus.
Nous proposons à Lisa de remplacer ce vernissage sans exposition par une rencontre privée, informelle avec les artistes cubains participants. C’est l’opportunité de remercier les artistes de leur participation à notre manifestation, de nous excuser de ces contre temps de vive voix, et enfin de les faire visiter la Maison Victor Hugo.
Toni Pinera confirme la pertinence de l’idée. Avec Lisa ils vont se mobiliser pour appeler chaque artiste. Nous attendions une vingtaine de personnes. 
Ils seront plus de quarante à répondre et par leur présence, feront de cette soirée de merveilleux instants passés à la fraicheur de la terrasse de la MVH, autour du buffet prévu pour le vernissage. Bernard présente Cuba Coopération, Lisa, Toni et moi même la manifestation. L’Ambiance est conviviale et chaleureuse. Les artistes les plus connus sont présents. Flora Fong, cubaine d’origine chinoise arrive de Genève en compagnie de l’Ambassadrice de Suisse. Une journaliste cubaine explique à Bernard qu’elle n’a jamais assisté à un rassemblement d’autant d’artistes cubains de telle notoriété.
Notre objectif est atteint, les artistes plasticiens cubains sont venus à la MVH et des collaborations futures pourront peut-être voir le jour.
Informée de nos difficultés douanières, la directrice du Patrimoine Culturel a tenu à être présente et nous propose son aide. La soirée se poursuit avec la projection des œuvres de l’exposition dans une ambiance musicale.

Dans la rue O Relly, en face de la MVH, se trouve une grande galerie d’art contemporain. Nous avons assisté à son spectaculaire vernissage le 23 mai. Des centaines de personnes se bousculent sur ses trois étages. Très « happy few ». On se serait cru à un vernissage à Barcelone ou à Marseille. Cette proximité nous servira, le public passant d’une expo à l’autre en traversant la rue, dans des ambiances artistiques différentes et complémentaires.

Nous avons pu constater, lors de nos nombreux passages au Centre Wifredo Lam, siège de la Biennale, que des artistes et amateurs d’art du monde entier sont présents.

La Biennale est partie pour un mois. Le Malecon accueille installations et œuvres. Le ludique est présent, avec un « La Havane Plage » rappelant notre « Paris Plage » avec transats, sable et parasols. L’attraction est une patinoire provisoire improvisée…Nous prenons le temps de rencontrer quelques uns de nos artistes cubains, de visiter quelques expositions, dont la très belle et là aussi très chic de Mendive qui a installé des sacs de café peints dans une galerie près de la cathédrale. Très beau travail !

Nathalie Jacques, qui travaille en France dans un centre d’enfants handicapés, est repartie le 24. Elle a eu l’opportunité de visiter un atelier occupationnel de l’hôpital psychiatrique de La Havane. Elle a été accompagnée par la bibliothécaire de la MVH. Elles ont ramené quelques poupées faites par les résidents qui rejoindront l’exposition en regard de celles qu’elle a fait réaliser dans un institut en Ardèche.
Agnès et moi sommes rentrés en France le 25 comme prévu pour des raisons professionnelles. Mais Bernard et Lisa restent fidèles au poste !

Message de Bernard dans la nuit du 26 à notre arrivée en Ardèche. Le paquet contenant les toiles imprimées vient d’arriver à la MVH. Ils vont pouvoir installer la manifestation. Bien que l’on attende toujours le second paquet contenant, entre autre, les poupées faites en France. Tout arrive à qui sait attendre....

A suivre pour la séquence 2

Philippe Mano,
Photos Agnès Le Gouze


Portfolio

JPEG - 457 ko JPEG - 589.7 ko

Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified