Cuba, une île de livres . . .

lundi 16 avril 2018
par  divers auteurs, Traduit par Gonzalo Dorado

C’est (presque !) sous ce titre qu’était annoncée la XXVIIème Foire Internationale du Livre, programmée à La Havane du 1er au 11 février 2018, et qui a comme invité d’honneur la République Populaire de Chine . . . (cf l’article paru dans notre rubrique « Echos de la grande île-Évènements » le 22 janvier)
Comme chaque année « la Feria del Libro » s’étend ensuite sur toutes les provinces, dans chacune des capitales provinciales, et nous l’avons suivie dans quelques-unes de celles-ci, de Pinar del Río à Holguín . . . Elle rencontre partout un immense succès, le livre étant très populaire et facile d’accès à Cuba (quelques pesos : 1 peso = 4 centimes de dollars !).

Il faut rappeler que grâce à la « Campagne d’alphabétisation » qui a été mise en place dès janvier 1961 par le jeune gouvernement issu de la Révolution, l’analphabétisme avait été éradiqué en à peine 1 an ! (le régime de Batista avait laissé plus d’1 million d’analphabètes sur une population de 6 millions d’habitants)
Depuis cette date, l’effort n’a cessé de s’amplifier. Même aux moments les plus difficiles de la vie du pays, et malgré le blocus qui n’a jamais cessé et qui affecte dans le secteur de l’édition (comme dans tous les autres secteurs) l’approvisionnement en matériels et matières indispensables, des écoles sont nées dans chaque village, dans les endroits les plus escarpés des « sierras », avec à leur côté une bibliothèque ; partout on lit, on incite à lire, on crée, on publie des livres . . .

La Foire du Livre cette année s’est encore étendue dans le temps et durera plus de 3 mois. Durant cette période des centaines de milliers de livres auront été vendus.
Cette édition 2018 se terminera le 13 mai à Santiago de Cuba.

Ci-dessous quelques comptes-rendus ou annonces publiés dans la presse cubaine. Parmi les 5 retenus, nous en avons volontairement choisi deux provenant de villes « moins connues » du centre du pays mais tout aussi actives en ce qui concerne le secteur de l’enseignement comme celui de la santé ou du développement général.
Paula Lecomte

De Pinar del Río jusqu’à . . . Santiago en passant par Ciego de Ávila, Camagüey, Holguín . . . entre autres, la Foire du Livre poursuit son chemin d’Ouest en Est . . .

À Pinar del Río, l’Histoire entre les livres

par Loraine Morales Pino

La Foire du Livre est un des événements les plus attendus par les habitants de Pinar. Photo :Yolanda Molina Perez

Le 1er jour, vendredi 16 mars, dès 10 heures du matin les activités ont commencé avec un panel de l’agglomération de Pinar à travers un débat historiographique.

L’espace avait été coordonné par l’historien Juan Carlos Rodriguez Diaz. Parmi les invités, on notait la présence de Enrique Giniebra Giniebra, Jorge Freddy Ramirez, Pedro Luis Hernandez Perez et Carlos Martinez Malo, tous connaissant à fond le thème traité.

Pendant la journée, un espace a été consacré au débat sur l’importance de l’histoire locale animé par Maria de las Nieves Ramos Gomez. Les participants au débat ont procédé à des synthèses historiques sur différents territoires comme Mantua, Sandino, Los Palacios et San Luis.

Le samedi 17, la femme était au centre des conversations à travers un focus de genre en tant qu’hommage aux femmes dans les luttes d’indépendance. Différents sujets ont été mis sur la table à travers l’analyse de divers titres, parmi eux « La reproduction de la pauvreté familiale sous l’angle des régimes de bien-être »  ; « Crise familiale, éclatement et jeunesse » ; et « Lectures alternatives. Réécriture de la violence à partir de la littérature enfantine ».

Les activités de ce centre ont été clôturées par un colloque « Migration et conformation de ce qui est cubain : apports des chinois », à la charge de Pedro Luis Hernandez Perez qui avait comme invités spéciaux Reynaldo Leon, directeur de la compagnie Théâtre de l’Utopie et les historiens Rolando Gonzalez Cabrera et Jorge Freddy Ramirez Perez qui ont présenté respectivement « 100 questions sur la Chine » et « Les chinois dans le Vueltabajo » (NdT : région de Pinar del Río).

La grande fête des livres dans Ciego de Ávila

Agencia Cubana de Noticias

Photo : Alejandro García

Du 28 mars au 1er avril, la Fête du Livre était à Ciego de Ávila, une opportunité pour l’approche de la littérature et ses exposants pendant l’événement culturel le plus important de l’Île.

Vingt-six points de vente habilités à commercialiser les textes étaient principalement situés sur le Boulevard et dans les zones adjacentes de la Ville organisatrice, mais également dans les centres scolaires, les centres de travail et les villages provinciaux de Vicente, Jicotea et Ceballos.

Pendant cette XXVIIème édition, il a été présenté des œuvres d’auteurs locaux et nationaux, des activités pour enfants et d’autres en collaboration avec l’Association Chinoise du territoire, l’édition de cette année ayant comme invité d’honneur cette nation.
Des personnalités du monde des lettres avec une trajectoire remarquable sont venus ici pendant ces journées, parmi eux Ciro Bianchi, Olga Garcia Yero, Lina de Feria et Luis Alvarez Alvarez, Premier Prix de Littérature 2017.

Les Editions Ávila étaient représentées avec 10 titres, une grande part étant dédiée aux enfants dont « La bruja de Cattagoonova » (La sorcière de Cattagoonova) de Belkis Reyes ; « Colorisoñando » (Rêver en coloriant) de Reine Torres ; « Apuntes de un genio » (Notes d’un génie) de Leidy Gonzalez Amador, des illustrations de Vasily Mendoza . . . etc.

Également sous l’étiquette de cet éditeur de la province, on trouvait entre autres œuvres :« Impuesto sobre la perdida » (Impôt sur la perte) de Herbert Toranzo ; « Palabras mojadas » (paroles mouillées) de Masiel Mateos  ;« El sentimiento mas importante » (Le sentiment le plus important) de Zulema Gutierrez  ; « Y sin embargo se mueve » (Et néanmoins il bouge) de Rigoberto Fernandez et, d’un collectif d’auteurs : le tome XI du Cahier d’histoire avilègne (NdT : originaire de Ciego de Avila).

L’hommage rendu à Luis Álvarez à la Foire du livre de Camagüey

par Jorge Santos

La journée consacrée à la 27ème Foire Internationale du Livre prend un ton spécial en rendant hommage au prestigieux écrivain Luis Alvarez à qui est dédié l’événement dans cette région centro-orientale cubaine.
L’entretien avec le chercheur, qui a récemment reçu la distinction du Prix National de Littérature 2017, se tient dans le Café Littéraire La Comarca dans les dépendances du Casino Campestre et réunit les amoureux de la littérature « camagüeyenne » de tous âges.

De la présentation de son livre « Leçons de vol : la lecture dans notre présent », il ressort une compilation de textes de prestigieux auteurs de la province et qu’en cette occasion, l’Éditeur Acana met à la disposition du public au cours de cette Foire.

Lors de la journée de samedi, Alvarez recevra à nouveau les principaux honneurs de ses compatriotes : au Théâtre Avellaneda, situé dans l’agglomération et revêtu de ses habits de gala, le Ministre de la Culture Abel Prieto lui remettra officiellement le Prix National de Littérature 2017.

Dans ses déclarations à l’Editeur Cubaliteraria, l’écrivain qui est aussi Professeur émérite de l’Université des Arts s’est dit fier de recevoir ce Prix, parce que « ’à Cuba, la littérature comme l’Histoire qui est aussi de la littérature, c’est exactement la vie de cette île ».

Diplômé de l’Université de La Havane en Langues et Littératures classiques (1975), le chercheur a laissé des axes de référence pendant ses années de magistère pour les nouvelles générations.

Le reste du programme de ce vendredi prévoit la présentation du livre « Barberàn et Collar. L’énigme du Quatre Vents » de Franklin Picapiedra, sur l’histoire de deux aviateurs qui traversèrent l’Atlantique Nord au départ de Séville pour atteindre l’île des Caraïbes après 7.320 kilomètres de vol ininterrompu en 1933.

Cet événement, la fête la plus importante de la littérature cubaine, est également dédié à l’Historien de la Ville de La Havane, Eusebio Leal et à la République Populaire de Chine.

La Foire du Livre à Holguín a inauguré de nouveaux espaces de promotion.

par Rosana Rivero Ricardo

Photo : Carlos Rafael

La XXVIIème Foire du livre de Holguín qui a eu lieu du 28 mars au 1er avril comportait de nouveaux espaces de promotion d’incitation à la lecture.

Dans cette ville, 10 personnalités primées en littérature et histoire ont fait des présentations à l’espace « Le règne de ce monde » à la Casa de la Musica. On notait la présence de Luis Yussef, Jamila Medina et José Luis Serrano, poètes qui ont en commun leurs racines à Holguin et le Prix National de Poésie Nicola Guillen.
Atilio Caballero, Prix Alejo Carpentier ; Reynaldo Garcia, Prix Casa de las Americas ; Ever Pérez Concepcion, Prix National d’Histoire entre autres, participaient à cette rencontre.

Comme la Chine est l’invitée d’honneur de cette XXVIIème édition de l’événement, la Colonie chinoise avait préparé un espace « Le Yin et le Yang » au Centre Provincial du Livre et de la Littérature (CPLL) avec des propositions littéraires en lien avec la nation millénaire comme « La danse du Lion », « Les chinois à La Havane », « L’abeille diligente » et « La fille du roi Dragon ».

De son côté, la Bibliothèque provinciale Alex Urquiola a organisé chaque jour des « portes ouvertes » qui ont accueilli les présentations de nouveautés littéraires « que tout bon lecteur ne doit pas perdre de vue ».

Nouveautés à Santiago pour la Foire du Livre en mai prochain.

par Kenia Tabares Robles // Photos José Vladimir Pérez García

Une « Librería » à Santiago

Le « Centre des Conventions Heredia » accueillera la Foire du Livre du 9 au 13 mai prochain. « La Librería José Antonio Echeverría » et celle de la Plaza de Marte seront les sièges de cette édition.

Toutes les nouveautés de la Foire seront représentées et en plus de la vente de livres il y aura des lectures de poésies, des présentations de livres digitaux, et les visiteurs, pour une valeur de 5 pesos, pourront acquérir dans ce dernier format, de la littérature enfantine, des romans, des contes entre autres options.

Les éditions « Santiago » proposeront une large variété de titres. Livres de poésie, anthologies, livres pour enfants, caricatures, essais, mais aussi historiques seront parmi les nouveautés présentées.

Des écrivains et invités de tout le pays mais spécialement de la province ainsi que les membres de la « Unión de Historiadores de Cuba » tiendront un espace fondamental de discussions et échanges.

Les activités de la Foire commenceront dès le matin du 9 mai par l’inauguration de l’espace « Tesoro de papel » (Trésor de papier), un espace pour les « enfants écrivains » qui est dédié en plus aux 40 ans de « Las Casas de Cultura » (Maisons de la culture).

On remarque que le Centre Provincial du Livre et de la Littérature (CPLL) cherche à se rapprocher des lecteurs et modernise ses propositions dans les librairies : « celles-ci, en plus d’être des centres pour la lecture et la recherche de connaissances, sont des institutions pour l’échange et la réflexion. Des opportunités que le public a à sa portée sans attendre la Foire ».

  • Une quatrième édition du livre« Cent heures avec Fidel » prévue pour la clôture.

par Yunier Riquenes García, journaliste à « Claustrofobias Promociones Literarias »* (extraits)

Plusieurs médias ont souligné la présence à Santiago de Cuba du journaliste français Ignacio Ramonet, directeur du mensuel espagnol Le Monde Diplomatique et une des voix les plus prestigieuses parmi les intellectuels progressistes européens et contemporains. On y présentera la quatrième édition de« Cent heures avec Fidel », considéré comme le recueil le plus complet des interviews de Fidel Castro Ruz.

Ramonet a déclaré lors d’une « Mesa Redonda » (NdT : « Table ronde », émission télévisée) que cette nouvelle édition comporte un peu plus de conversations avec Fidel et des révisions des interviews qui ne sont pas dans les éditions précédentes. Ramonet a également affirmé la nécessité qu’il ressentait de revenir à Santiago et de rendre hommage à Fidel.

NdR : Le président de l’Institut Cubain du Livre, Juan Rodríguez Cabrera, avait conclu lors de la conférence de presse donnée le 20 décembre pour le lancement de la Foire : « Nous voulons clôturer la Foire avec la quatrième édition du livre « Cent heures avec Fidel » d’Ignacio Ramonet, avec une édition qui inclut de nouveaux apports. Elle représente aussi un hommage permanent à Fidel dans tout ce que nous faisons ».

*(NdT : Claustrofobias Promociones Literarias : « Claustrophobies Promotions Littéraires » est une plateforme de promotion et de publicité de la littérature faite à Cuba et de ses écrivains dans le monde entier. Elle promeut également les événements, les concours et les différents espaces radio et télé qui se succèdent dans tout l’archipel).

La librairie « La Escalera » au centre de Santiago, un lieu étonnant, donnant sur la rue par un escalier (comme son nom l’indique), rempli de livres antiques et de photos de collection de la Révolution . . .


Historia entre libros

Periódico Invasor - Comienza en Ciego de Ávila la gran fiesta de los libros

http://www.pprincipe.cult.cu/noticias/escritor-luis-%C3%A1lvarez-recibi%C3%B3-homenaje-en-feria-del-libro-camag%C3%BCey-123201840

Estrenará espacios de promoción Feria del Libro en Holguín

http://www.sierramaestra.cu/index.php/titulares/19118-novedades-en-santiago-para-la-feria-del-libro-en-mayo-proximo
http://www.sierramaestra.cu/index.php/titulares/17908-que-trae-la-feria-del-libro-de-2018


Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 32

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=3618/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

13 février 2016 - Les Etats-Unis et Cuba vont rétablir des vols réguliers directs

Les Etats-Unis et Cuba vont signer mardi un accord bilatéral destiné à rétablir les liaisons (...)

29 décembre 2015 - Eusebio Leal lauréat du prix Campeche Ville du Patrimoine 2015

Par Martiza Mariana Rodriguez CUBARTE 28.12.2015
Le gouverneur Alejandro Moreno Cárdenas et le (...)

18 septembre 2015 - Le grand théâtre de La Havane prend le nom d’Alicia Alonso

– Le Conseil d’Etat de la République de Cuba a décidé de donner au grand théâtre de La Havane le nom (...)

25 août 2015 - La Havane accueillera le Congrès panaméricain des professionnels de l’infirmerie

La Havane, 25 août – « La contribution de l’infirmerie à l’excellence dans les services de santé », (...)

23 août 2015 - Le Cubain Alberto Juantorena est élu vice président de l’IAAF

La Havane, 21 août – L’ex coureur cubain, Alberto Juantorena a été élu vice président de (...)