Chabela s’en est allée...

samedi 28 avril 2018

Ysabel Rosell Lam, Chabela comme tout le monde l’appelait, était une cubaine vivant en Guadeloupe, depuis 1995. Elle est décédée ce lundi 23 avril, à Cuba, entourée de ses proches.
Diplômée du Conservatoire, et de l’Université en Pédagogie musicale et Musicologie de l’Etat Cubain, elle partage rapidement sa vocation de scène et de l’enseignement de la musique.
Elle participe comme chanteuse à divers groupes prestigieux de musique vocale et instrumentale.
Puis, installée en Guadeloupe elle a exercé comme professeur de chant et de chant choral et participé à de nombreux festivals. Depuis 2017 elle dirigeait l’ensemble vocal DA CANTARE de Pointe à Pitre.
Sa disparition brutale a causé une grande émotion en Guadeloupe où elle était très connue et considérée comme la plus guadeloupéenne des cubaines.
Pour Cuba Coopération aussi notre peine est très grande.
Chabela était membre fondatrice de notre comité local de Cuba Coopération en Guadeloupe. Elle en était une responsable active.
Elle avait été la cheville ouvrière de la résidence musicale en 2016 en Guadeloupe avec 9 musiciens cubains, et permis en 2017 la venue d’artisans et musiciens cubains.
Elle avait ainsi mis en pratique sa volonté permanente de rapprocher les cultures caribéennes de Cuba et de la Guadeloupe.
Elle travaillait sur un projet de défilés de rue de troupes guadeloupéennes de carnaval dans le cadre de l’anniversaire des 500 ans de la Havane, en 2019.
Les médias de Guadeloupe, le journal télévisé de Guadeloupe 1ère, et le quotidien France-Antilles lui ont rendu un vibrant hommage.
Michel Humbert.

La plus Guadeloupéenne de tous les Cubains s’en est allée

JPEG - 7.4 ko

« C’est elle qui m’a appris à chanter en voix de tête » , se souvient avec émotion Colette. Elle a pris des cours pendant 4 ans avec Chabela, à l’école de musique Amadeus. « C’était une excellente professeur, elle savait te donner ta valeur. Elle m’a beaucoup guidée. C’était quelqu’un de bien, avec beaucoup de rigueur sur la technique vocale » , ajoute-t-elle.

Chabela, c’est le nom sous lequel était connu Ysable Rosell Lam, chanteuse et pianiste cubaine. « Bon voyage à la plus Guadeloupéenne de tous les Cubains. Repose en paix » , a posté le groupe Son de corazón sur sa page Facebook. Dominik Coco, qui avait partagé avec elle un titre de Patrick Saint-Éloi, a aussi mis en ligne plusieurs photos d’eux. Sur la propre page Facebook de l’artiste, des hommages d’artistes comme Gladys Cabarrus.

« Elle avait surtout une voix de soprano extraordinaire. On va la faire vivre par le souvenir » , souligne Colette. Chabela est décédée dans la nuit de dimanche à lundi à La Havane, dans son pays natal, Cuba. « On a su en février qu’on lui avait trouvé une tumeur au cerveau » , explique Julien Mérion, le président de l’association Co.re.ca. Après un malaise en février, elle avait été rapatriée en urgence vers la grande île. Elle a rendu son dernier souffle chez elle, elle qui était née à Guanabacoa, l’une des municipalités de la capitale.

Chabela a toujours eu une passion pour la musique. Elle qui s’est formée de 1984 à 1990 à l’Institut supérieur des Arts de La Havane. Arrivée en Guadeloupe en 1995, elle s’est notamment fait connaître du grand public avec sa reprise, en version latine, de Matété a krab, de Jomimi. Musicienne, pianiste et chanteuse, son répertoire était vaste, de l’incontournable Les Moulins de mon coeur en français à Doudou pa plérè en créole, en passant par Yo té régalé... en espagnol, titre de son dernier album sorti en 2013.

La réaction de Cap Excellence

La chanteuse et pianiste cubaine avait intégré, en novembre le Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale, Démos Guadeloupe Cap Excellence, en qualité de chef de choeur. « Elle dispensait avec générosité aux enfants de l’agglomération son amour de la musique » , selon un communiqué. « On ne peut que souligner son professionnalisme, sa rigueur et sa personnalité chatoyante qui lui permettait de conjuguer ensemble les esthétiques musicales les plus diverses, avec un esprit ouvert à toutes les formes d’expression. » Un hommage lui sera rendu prochainement, au centre culturel Sonis.

IL A DIT Julien Mérion, président du Co.re.ca (Contact recherches en Caraïbe) : « Une ambassadrice de la Guadeloupe à Cuba »

« Elle a été l’un des membres du conseil d’administration du Co.re.ca dans les années 2000. Il y a deux ans, elle faisait partie des artistes qui se sont produits pour les 25 ans du Co.re.ca. Nous étions très proches. En décembre, nous avons échangé sur la situation à Cuba, les cyclones, Cuba avait été endommagée mais la population avait su se relever.

Chabela était d’une très grande gentillesse. Elle avait le sens, la culture du partage. Elle aimait profondément Cuba, et la Guadeloupe tout autant, avec la volonté d’échanges entre les deux. Elle était une ambassadrice de la Guadeloupe à Cuba. D’ailleurs, quand Air Caraïbes a voulu ouvrir une ligne vers Cuba, c’est elle qui est allée là-bas négocier. »


http://www.guadeloupe.franceantille...

Commentaires

Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 32

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=3618/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified