Eusebio Leal : Que les 500 ans de La Havane soient une incitation pour tous


Lors d’une conférence de presse donnée à l’occasion des préparatifs de la célébration du 500e anniversaire de la fondation de La Havane, l’historien de la ville Eusébio Leal Spengler a détaillé les travaux en cours ainsi que les défis à relever. Il a appelé à « nous battre pour une éducation citoyenne, pour un comportement digne de vivre dans cette ville ». Il a souligné que la réhabilitation de La Havane est issue de la volonté politique de la nation, tout en reconnaissant que le changement "à La Havane est plus difficile, car c’est le plus grand conglomérat, la plus grande masse construite et donc, selon lui, là où il y a le plus de problèmes ".
Chantal Costerousse.

L’historien de la ville, Eusebio Leal Spengler, lors de la conférence de presse des 500 ans de La Havane, à laquelle ont assisté les plus hauts représentants du parti et du gouvernement du territoire de la ville. Photo Irene Pérez.

Plusieurs actions sont actuellement en cours à La Havane pour honorer le demi-millénaire de sa fondation, qui se tiendra le 16 novembre 2019. Bien que ce ne soit pas un but, mais un événement pour continuer à travailler avec passion pour elle, comme l’a confessé l’historien de la ville, le docteur Eusebio Leal Spengler.

Dans la salle des boucliers du Capitole national, Leal Spengler a informé la presse des principaux travaux exécutés dans la capitale et a surtout évoqué les défis à relever.

L’historien de la ville lors de la conférence de presse sur les 500 ans de La Havane. Photo Irene Pérez.

La capitale, a-t-il dit, est la tête de l’Etat, un supérieur parmi ses pairs. ’C’est pourquoi je suis heureux de voir qu’elle est aujourd’hui plus représentative, moins élitiste et plus partagée par les Cubains de tout le pays. Mais nous avons l’engagement solennel d’expliquer, depuis l’école et la famille, la vie sociale en communauté. C’est le défi du 500e anniversaire de La Havane ’, a t-il résumé.

L’historien a appelé à travailler intensément pour La Havane, « chacun sous l’angle qui le touche ». "Nous devons nous battre pour une éducation citoyenne, pour un comportement digne de vivre dans cette ville", a-t-il exhorté, tout en critiquant les mauvais traitements infligés aux espaces publics.

Le discours de Leal Spengler comportait deux éléments importants : que le monde entier ait le sentiment que la ville est sienne et que le demi-millénaire soit une source de motivation "Nous devons ressentir la fierté d’être de La Havane non pas comme une fierté exclusive, ni excluante, mais comme une fierté de tous les Cubains", a-t-il déclaré.

Selon l’historien, il est vrai que la ville a subi au fil des ans les conséquences des cyclones, des profonds changements sociaux et économiques, mais aussi des dommages causés par l’incurie.

La Havane que nous voulons commémorer n’est pas seulement celle du palais renaissant (le Capitole national) ou l’église de la Reine, ou le dôme de la cathédrale russe, mais aussi celle de ce qui s’est passé à l’intérieur : "La Havane de la musique, des maîtres et des éducateurs, des ouvriers et des constructeurs, des artistes, La Havane de tous ", a déclaré l’historien.

Se référant aux actions pour le demi millénaire, Leal Spengler a déclaré que ’La Havane est aussi importante sur la Cinquième Avenue et le Malecón, que sur l’avenue del Cerro ou la rue 41. C’est pourquoi notre vision doit être large. "Je ne suis pas l’historien de la vieille ville de La Havane, je suis l’historien de la ville et je me dois donc à elle".

Depuis des années, a-t-il déclaré, le Bureau de l’historien a œuvré à cette fin, au nom de la nation. "Nous faisons partie d’un grand projet entrepris par le gouvernement provincial qu’encourage et promeut la direction du pays et du parti."

Leal Spengler a souligné que, lors de la réhabilitation de La Havane, on a pu compter sur l’appui "de villes, d’États, d’organisations internationales et d’organisations non gouvernementales, un appui qui fait partie de ce que nous faisons ; c’est un appui dont il faut tenir compte et qu’il faut remercier éternellement, mais cela n’a pas été décisif."’

À cet égard, il a souligné la volonté politique de la nation, tout en reconnaissant que le changement "à La Havane est plus difficile, car c’est le plus grand conglomérat, la plus grande masse construite et donc, selon lui, où il y a le plus de problèmes ". Partout, un défi nous guette : dans les réseaux d’eau, de fibres optiques, d’électricité… Cependant, même si l’argent est nécessaire, l’essentiel est la volonté qui, elle, ne s’achète pas avec de l’argent, a-t-il déclaré.

Travaux en cours pour le 500e anniversaire de La Havane :

  • Plus de 700 personnes vivant dans le centre historique bénéficieront du programme de logements.
  • Achèvement du Capitole national avec l’inauguration de certaines salles telles que celles des symboles nationaux, de l’hymne et de la constitution.
  • Musée du chemin de fer de Cuba ’gare Cristina’, situé en face du marché des Quatre Chemins.
  • Camp de l’armée libératrice, à la Commission des Moulins.
  • Nouveau siège et installation du musée de l’automobile.
  • Château de Santo Domingo de Atares, avec une salle d’exposition dédiée à la collection Léonard De Vinci.
  • Réhabilitation du site archéologique de la Muraille de la Mer et du Château de la Force Royale.
  • Réhabilitation du palais Conde de Jaruco, sur la Place Vieille.
  • Nouvelle installation des salles d’exposition du musée de la ville, ancien palais des généraux.
  • Nouvelle installation du musée de la peinture murale.
  • Réhabilitation de la maison musée Alejandro Humboldt.
  • Nouvel emplacement du monument au général Calixto García, sur la cinquième avenue.
  • Ouverture du magasin patrimoine de la Maison havanaise.
  • Stations du nouveau système de bicyclettes publiques du centre historique, projet ’Ha Bici’.
  • Nouvelles salles d’exposition du Château de la Force Royale.
  • École primaire Camilo Cienfuegos.
  • Centre de formation pour la conservation et la conception.
  • Nouvelle école polytechnique, dans le centre de La Havane.
  • Nouvelle bibliothèque publique Antonio Bachiller y Morales.
  • Hôpital psychopédagogique " l’âge d’Or".

Photos 3, 4 et 5  : Supports de communication du bureau de l’historien de la ville à l’occasion du 500 ème anniversaire de La Havane. Photos Irene Pérez.


http://www.cubadebate.cu/noticias/2018/11/12/eusebio-leal-que-los-500-anos-de-la-habana-sean-un-aliciente-para-todos/#boletin20181112


Agenda

<<

2019

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
25262728123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 33

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=3958/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Solidarité avec les Cubains : faire un don

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4126/

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

13 février 2016 - Les Etats-Unis et Cuba vont rétablir des vols réguliers directs

Les Etats-Unis et Cuba vont signer mardi un accord bilatéral destiné à rétablir les liaisons (...)

29 décembre 2015 - Eusebio Leal lauréat du prix Campeche Ville du Patrimoine 2015

Par Martiza Mariana Rodriguez CUBARTE 28.12.2015
Le gouverneur Alejandro Moreno Cárdenas et le (...)

18 septembre 2015 - Le grand théâtre de La Havane prend le nom d’Alicia Alonso

– Le Conseil d’Etat de la République de Cuba a décidé de donner au grand théâtre de La Havane le nom (...)

25 août 2015 - La Havane accueillera le Congrès panaméricain des professionnels de l’infirmerie

La Havane, 25 août – « La contribution de l’infirmerie à l’excellence dans les services de santé », (...)

23 août 2015 - Le Cubain Alberto Juantorena est élu vice président de l’IAAF

La Havane, 21 août – L’ex coureur cubain, Alberto Juantorena a été élu vice président de (...)