Brèves de la semaine

jeudi 24 janvier 2019
par  Philippe Mano

Saluons très amicalement le travail de notre ami Philippe Mano qui vient de signer ses centièmes brèves. Merci pour nos fidèles lecteurs et pour notre association qui s’efforce, avec des amis bénévoles de faire vivre, ce modeste moyen d’information.
RG

Relations franco-cubaines :Le vice-président cubain Cabrisas a rencontré le secrétaire d’État français Jean-Baptiste Lemoyne
Une délégation cubaine conduite par le vice-président du Conseil des ministres, Ricardo Cabrisas, était en France cette semaine.Ricardo Cabrisas a rencontré à Paris le secrétaire d’Etat au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du commerce extérieur et du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne.Selon un tweet de l’ambassadeur cubain en France, lors de la réunion, les dirigeants "ont confirmé l’état positif des relations bilatérales".Pour sa part, Jean-Baptiste Lemoyne, présentant ses photos de la réunion sur Twitter, a déclaré : "Un mois après mon voyage à La Havane, nous continuons à travailler ensemble pour renforcer une coopération économique déjà intense."
Au cours de la première journée de travail, Cabrisas a également rencontré une cinquantaine d’hommes d’affaires français au siège du Medef .Lors de la réunion, les membres de la délégation cubaine ont présenté des opportunités commerciales et ont discuté des possibilités de renforcer davantage les liens dans les domaines du commerce, des investissements et de la coopération, a déclaré l’ambassadeur Elio Rodríguez.Victor Fernandez Président de Cuba Coopération et de Cuba Coopération Développement, accompagné de Jean-Pierre Bel, ancien Président du Sénat et de Mathias Fekl, ancien Ministre, participaient à cette rencontre.

Prix José Martí de l’Unesco à Fernández Retamar
Le Prix international José Martí de l’Unesco a été attribué à l’intellectuel cubain Roberto Fernández Retamar, .La distinction a été attribuée par un jury international pour être l’une des voix les plus prestigieuses de la littérature cubaine, de vocation profonde et de conviction martiale.Fernández Retamar a contribué de manière permanente à la promotion de la paix, de la solidarité, des droits de l’homme et de l’égalité entre les nations d’Amérique latine et des Caraïbes, valeurs reconnues par ce prix. Retamar est par ailleurs très francophile. Venu plusieurs fois en France dont il parle parfaitement la langue. Le prix Unesco-José Martí a été institué par le Conseil exécutif, à l’initiative de Cuba, en novembre 1994, ce qui impliquait la reconnaissance de l’universalité et de la validité des idéaux du héros national cubain.La cérémonie de remise des prix aura lieu à l’occasion de la IVe Conférence internationale sur l’équilibre du monde, prévue du 28 au 31 janvier au Palais des congrès de La Havane. Parmi les intervenants en séance plénière notons la présence de Roger Grévoul, Président Fondateur de Cuba Coopération France

Un ministre cubain encourage les investissements étrangers sur l’île en Belgique
Le ministre du Commerce extérieur et de l’Investissement étranger de Cuba, Rodrigo Malmierca, a présenté à Bruxelles des informations détaillées sur la transformation économique de l’île afin de favoriser l’augmentation des investissements étrangers.
"Ce n’est pas qu’une question d’argent. Nous voulons attirer la technologie, améliorer la gestion, renforcer la capacité des hommes d’affaires à prendre des décisions. Nous voulons faire de l’investissement étranger l’un des piliers de ce processus de modernisation de l’économie ", a expliqué Malmierca lors d’une conférence avec des hommes d’affaires belges. Le ministre cubain a passé en revue les derniers résultats de l’économie et des opportunités commerciales cubaines, en accordant une attention particulière à la ZEDM ( Mariel Special Development Zone ) , projet phare de Cuba visant à attirer les investissements étrangers dans la perspective de travailler "à pleine capacité". dans 15 ou 20 ans, a-t-il dit. "Cuba est un marché d’investissement", a souligné Malmierca, soulignant les plus de 4,7 millions de visiteurs reçus en 2018, les correspondances de vols avec plus de 70 villes, l’environnement "privilégié" ou les ressources humaines " hautement qualifié ".

Cuba rejette la menace de Pompeo de réactiver les poursuites pour expropriation
Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez Parrilla, a rejeté et qualifié de "chantage politique" l’annonce du secrétaire d’État, Mike Pompeo, sur la possibilité de réactiver légalement les revendications de biens confisqués après la révolution de 1959."Je rejette fermement et catégoriquement l’annonce faite par le département d’État américain de ne suspendre que l’application du titre III de la loi Helms-Burton, Titre III", a déclaré le ministre des Affaires étrangères. Cette disposition légale précise que les Américains - y compris les Cubains nationalisés - peuvent intenter un procès devant la justice américaine. aux sociétés - y compris les étrangers - qui bénéficient des propriétés nationalisées par le gouvernement cubain après l’arrivée au pouvoir de Fidel Castro il ya six décennies.Le titre III de la loi Helms-Burton, qui a durci l’embargo sur l’île, a été suspendu périodiquement depuis sa création en 1996 par tous les gouvernements américains, à l’exception de celui dirigé par le président démocrate Bill Clinton (1993-2001). ) et l’actuel, dirigé par le républicain Donald Trump Le chancelier de La Havane a critiqué "l’extraterritorialité flagrante" de cette disposition légale, qui causerait un "préjudice" aux "intérêts commerciaux" des États-Unis.et "soumettre arbitrairement des entreprises de pays tiers" à des tribunaux du pays d’Amérique du Nord. La décision de Pompeo avait sonné l’alarme devant le Conseil économique et commercial américano-cubain, qui réunit des entreprises américaines souhaitant accroître les échanges commerciaux avec l’île, l’activation du titre III pouvant affecter les échanges. Dans une déclaration, le président de cet organe, John Kavulich, a accusé Pompeo d’avoir créé "de l’incertitude" et de "l’angoisse".

Cuba et l’Iran signent de nouveaux protocoles d’entente
La signature de plusieurs mémorandums d’accord a scellé la XVIIe session de la Commission intergouvernementale Cuba-Iran. Parmi les accords, celui signé par l’Institut Finlay des vaccins de Biocubafarma et l’Institut Pasteur d’Iran et le protocole d’accord de coopération entre le Centre pour la promotion du commerce extérieur et des investissements étrangers de Cuba et l’Organisation de protection des Commerce de l’Iran. De même, un accord de collaboration entre l’Institut national des sports, de l’éducation physique et des loisirs de Cuba et son homologue de la nation perse et un autre accordant la priorité aux échanges entre l’Organisation pour la protection des plantes et la Direction de la santé des végétaux du Ministère de l’agriculture cubaine.Un autre mémorandum a également été établi pour l’enregistrement des médicaments entre le Centre de contrôle de la qualité des médicaments à Cuba et l’administration des médicaments et des aliments en Iran.Du côté iranien, la délégation était présidée par Mohsen Asadi Lari, vice-ministre des relations internationales du ministère de la Santé, tandis que le chef de Mincex, Rodrigo Malmierca, dirigeait la délégation cubaine présente aux pourparlers.Au terme des négociations, Malmierca a estimé que le défi de la commission est de porter les échanges économiques-commerciaux au même niveau que les excellentes relations politiques entre les deux pays.Cuba maintient son intérêt à élever ses produits exportables, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il y avait un réel potentiel en termes de biotechnologie et de services médicaux.En ce qui concerne les sanctions unilatérales imposées par les États-Unis à Cuba et à l’Iran, le responsable a déclaré qu’aucun pouvoir ne pouvait entraver l’avancement des relations entre des peuples indépendants et en faveur de la paix, de la justice et du progrès.

Cuba nominée pour les prix du Sommet mondial de la société de l’information
L’Union internationale des télécommunications (UIT) a publié sur son site internet la liste des projets candidats aux récompenses 2019 du Sommet mondial de la société de l’information (SMSI), parmi lesquelles Cuba apparaît avec le "Portail Ciudadano en Pinar del Rio " qui fait partie de la catégorie 1 Rôle des gouvernements et de toutes les parties prenantes dans la promotion des TIC pour le développement.
Les 18 gagnants et champions seront reconnus par le Forum SMSI 2019, qui se tiendra du 8 au 12 avril 2019 à Genève (Suisse). Les projets primés seront exposés dans le document Bilan du SMSI : exemples de réussite 2019 (inventaire des réalisations du SMSI 2019) , et le rapport d’inventaire du SMSI 2019 contiendra une description de tous les projets et activités soumis.

Díaz-Canel : Le tourisme cubain est un "bon exemple" d’investissement étranger
Le président Miguel Díaz-Canel a estimé que les investissements étrangers dans le tourisme cubainconstituaient un "bon exemple" de l’impact des capitaux étrangers sur l’économie de l’île. À plusieurs reprises, le président cubain a insisté pour promouvoir les investissements étrangers dans l’île, qu’il considérait comme une "priorité" et l’un des moyens "les plus réalisables" pour la croissance de l’économie cubaine battue.
Lors de la réunion avec Díaz-Canel, le ministre cubain du Tourisme, Manuel Marrero, a expliqué que "jusqu’à présent", il y a eu 27 joint-ventures dans leur secteur, qui gèrent plus de 5 000 chambres dans des hôtels de catégorie quatre et cinq. étoiles
En outre, il a été précisé que 176 projets comprenant de nouveaux hôtels, ports de plaisance et autres installations touristiques figuraient dans le portefeuille des opportunitéspour 2019, et reconnu que, "même lorsque des progrès ont été réalisés", il subsiste des difficultés liées aux processus de grande ampleur auxquels sont confrontés les investisseurs étrangers. sur l’île et le "contrôle déficient conformément aux obligations des coentreprises". Cuba ajoutera 5 000 nouvelles chambres à son offre touristique en 2019, date à laquelle il compte recevoir le nombre record de 5 millions de visiteurs étrangers. Marrero a récemment déclaré que son ministère soutenait le développement de contrats de gestion hôtelière avec des partenaires étrangers et était convaincu qu’ils œuvraient pour améliorer la qualité du service, augmenter le nombre de voitures de location et déployer davantage de couverture Wi-Fi dans les installations touristiques, à la suite de recommandations de ceux qui visitent l’île.

Les champions cubains d’athlétisme participeront aux épreuves européennes
Les champions cubains d’athlétisme, le sauteur à la perche Yarisley Silva et le sauteur en longueur Juan Miguel Echevarría, dirigent l’équipe de l’île qui participera à plusieurs tournois en Europe.

La Havane reçoit 89 bus chinois pour les transports en commun
Un groupe de 89 autobus en provenance de Chine est arrivé au port de La Havane pour renforcer les transports publics de la capitale cubaine. Les autobus de la marque chinoise Yutong ont été acquis grâce à un accord entre les ministères cubains des Transports et de l’Économie et de la Planification et des entités du pays asiatique afin de moderniser progressivement la flotte de transport de passagers.Les autorités de transport ont annoncé que le crédit relatif à cet investissement s’élève à 16 millions de dollars et doit être versé aux entités chinoises sur une période ne dépassant pas 24 mois.Sur le total des véhicules achetés, 50 sont articulés et 39 hybrides (alternance diesel et électricité), ce qui permet de réduire l’utilisation de carburants. Quatre terminaux de bus à La Havane intégreront les nouveaux autobus chinois dans les prochaines semaines pour desservir les liaisons qui couvrent le transport de passagers à La Havane, où transitent chaque jour 1,2 million de personnes, soit 1,1 million en 7 600 voyages en bus.

La Havane, destination culturelle 2019 du National Geographic
La Havane fait partie des 15 destinations culturelles proposées par le magazine National Geographic pour cette année. "Cette année, La Havane aura une nouvelle opportunité avec les célébrations de ses 500 ans d’histoire" .Ce n’est pas la première fois que National Geographic s’intéresse à Cuba. Il a publié des reportages sur le baseball, des visites à Santiago de Cuba, l’histoire de la vieille Havane... En octobre dernier, ils ont publié un reportage intitulé "La vie quotidienne dans les vieux trains de Cuba" dans la section Voyages et aventures, à propos du premier ferroviaire en Amérique latine et l’un des plus anciens au monde.

Trois autres parcs éoliens à Holguín
Dans les trois nouveaux parcs éoliens, la puissance installée atteindra 150 mégawatts / heure et fera partie, comme ses prédécesseurs, Gibara I et II, du système national de production d’électricité axé sur le recours de moins en moins aux combustibles fossiles.Un rapport du journal provincial Ahora, publié en décembre, indiquait que deux sociétés à capitaux exclusivement étrangers étaient déjà chargées de l’assemblage des installations en 2019 et 2020, sans toutefois donner plus de détails.Pour rappel, dans le parc éolien de Gibara 1, en exploitation depuis 2008, six générateurs modèles G52 fournis par la société espagnole GAMESA ont été installés

Comment la politique américaine endommage le secteur privé cubain
Malgré les restrictions imposées parle président américain Donald Trump à Cuba, des centaines de millions de dollars de citoyens cubains continuent d’affluer dans le secteur du tourisme stratégique de Cuba, dont une grande partie est gérée par l’armée.
Et contrairement à ce que la Maison-Blanche a déclaré avoir pour objectif - de bénéficier au secteur privé - les entrepreneurs émergents tels que les propriétaires ou les restaurants privés sont parmi les plus défavorisés. Trump a annoncémi-2017 la réimposition des limites imposées à ses concitoyens pour qu’ils se rendent à Cuba afin d’étouffer les entreprises d’État, y compris certaines sous le contrôle des Forces armées.
L’administration américaine a même mis sur liste noire deshôtels et des entreprises avec lesquels aucune transaction financière ne pouvait être effectuée. L’objectif exprimé par la Maison-Blanche était de faire pression pour un changement de modèle politique sur l’île et de redistribuer l’argent aux petits entrepreneurs qui ont émergé sous le feu des réformes promues sur l’île par l’ancien Président Raúl Castro et stimulées par l’affluence de touristes. "Nous ne comprenons pas bien (l’impact des sanctions). Nous entendons le discours du président des États-Unis selon lequel le gouvernement américain appuie le travail non étatique. Cependant, c’est ce secteur qui souffre le plus à Cuba. » , a déclaré Bernal, responsable du ministère du Tourisme.

Combien les Cubains ont-ils dépensé pour se connecter à l’Internet mobile ?
Entre le 6 décembre et le 7 janvier, les utilisateurs cubains ont acheté un million de 374 781 paquets de données Internet mobiles à Cuba, selon les autorités réunies lors de l’atelier national sur l’informatisation et la cybersécurité territoriale. La plupart des clients ont préféré payer les forfaits les moins chers, 600 Mo, pour un prix de 7 CUC par mois.
Bien que les autorités n’aient pas communiqué les chiffres du revenu total, ils peuvent être calculés en multipliant les ventes par leur prix. Ainsi, les 759 294 ventes du plan le moins cher ont représenté une dépense de 5 millions 315 058 CUC pour les clients.
L’ensemble des plans 1G, 2.5G et 4G les plus chers a reçu 615 478 achats. La somme de ces montants représente une entrée pour ETECSA de 7 millions 239 280 CUC.Au total, uniquement pour les forfaits de données, la compagnie de télécommunications cubaine aurait entré 12 millions 554 338 CUC. Selon les chiffres fournis par Cubadebate, au cours de la même période, 608 260 services de 50 Mb ont été vendus uniquement pour le courrier nautique, également appelé "sac postal". Puisque le prix est de 1 CUC, nous aurions un revenu supplémentaire de 608 260 CUC.La somme finale atteint 13,1 millions.
Si cette dynamique est maintenue, dans 12 mois, ETECSA facturera environ 160 millions de CUC pour cette partie des services de données mobiles destinés à des clients individuels. Lors de la réunion à l’UCI, dirigée par le président Miguel Díaz-Canel, ce dernier a souligné la nécessité de continuer à étudier les moyens de réduire davantage les taux pour obtenir un meilleur accès de la population à Internet.

La migration cubaine en chiffres : défis et tendances
Depuis les années 1930, Cuba est un pays d’émigration , a déclaré María del Carmen Franco Suarez, directrice adjointe du Centre. ce qui signifie que plus de personnes quittent le pays que celles qui entrent et ce chiffre est resté plus ou moins stable.Selon l’enquête, 38% de la population cubaine a des parents vivant à l’étranger de manière temporaire ou permanente, la plus grande proportion d’entre eux se trouvant à La Havane.Environ 16% des sujets vivant temporairement à l’étranger le font depuis avant 2013. Parmi les Cubains vivant à l’étranger, entre 2008 et la date de l’enquête en 2016, 77% des personnes interrogées envoient de l’aide de manière permanente ou temporaire à leur famille et 95% de cette aide constituent des envois de fonds .

La Casa de las Américas fête ses 60 ans et son concours littéraire
"Six décennies plus tard, nous sommes toujours là, misons sur la rénovation tout en restant fidèles à l’esprit qui a animé la naissance du concours ; nous sommes les autres et les mêmes. Cette 60e édition du Prix littéraire Casa de las Américas s’inscrit dans le même temps et fait donc partie d’un héritage accablant et d’un nouveau point de départ pour une histoire à écrire . "Une fois de plus, le pouvoir de faire appel au concours est démontré, puisque cette édition a reçu plus de 550 œuvres de divers pays d’Amérique latine, selon Jorge Fornet, directeur du Centre de recherche littéraire . Ce qui fait de ce prix l’un des plus importants d’Amérique latine Les textes seront en concurrence dans les sections roman (167), poésie (224), essai d’histoire sociale (28), littérature brésilienne (45), études sur les latinos aux États-Unis (19) et littérature pour enfants (101). Noptons que parmi les cinq membres du jury du Prix littéraire , section romans, le plus important, se trouve la française Anne Marie Métaillé, dont le société d’édition qui porte son nom est le meilleur vecteur en France pour la littérature cubaine et latino américaine.


Commentaires

Agenda

<<

2019

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 33

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=3958/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Solidarité avec les Cubains : faire un don

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4126/

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

20 mars 2016 - RFI - Spéciale CUBA - V.Fernandez - mardi 22 mars entre 8H10 et 8H30

Victor Fernandez sera sur notre antenne le mardi 22 mars en direct entre 8H10 et 8H30 dans le (...)

6 février 2013 - {{{Bordeaux : le perchiste Romain Mesnil au secours du cirque Gruss

Les Cuba Boys ont brisé leur barre. Le champion de saut sauve leur numéro en leur cédant six (...)

23 novembre 2012 - Ouragan Sandy : aide d’urgence de la France de 70 000 Euros à Cuba

A la suite du passage de l’ouragan Sandy sur les Caraïbes, qui a causé de très importants dégâts (...)

5 novembre 2012 - FAMILLE SOLIDAIRE

Albi. « Barquito de papel », un élan solidaire et « un bon petit colis » pour des écoles à Cuba AIDE (...)

22 octobre 2012 - 110e anniversaire des relations diplomatiques Cuba / France

A l’occasion du 110e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Cuba et la (...)