Cienfuegos investit pour l’avenir !

vendredi 22 mars 2019
par  Traduit par Pascale HEBERT

Le quotidien de Cienfuegos 5 de septiembre a suivi à l’automne l’état d’avancement de trois importants projets d’équipement locaux actuellement en voie d’achèvement. Il y a un parc solaire, le sixième, dans l’attente de deux autres déjà à l’étude, pour réduire la consommation d’énergies fossiles et l’émission des gaz à effet de serre. 0n achève aussi un terminal de Gaz Liquéfié du Pétrole qui améliorera la capacité de stockage dans le centre de l’Ile et par conséquent la vie quotidienne des populations et également une usine d’engrais destinée à réduire les importations de produits finis et à améliorer les rendements de nombreuses cultures, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire du pays.
Pascale Hébert

CIENFUEGOS INVESTIT POUR l’AVENIR

Cienfuegos raccordera son sixième parc solaire photovoltaïque au Système Electro-énergétique National

Article d’Ismary Barcía Leyva, du journal 5 de septiembre 15 novembre 2018. Traduit par Pascale Hébert.

Avec le prochain raccordement au Système Electro-énergétique National (SEN) de son sixième parc solaire photovoltaïque, Cienfuegos atteint une capacité de génération de presque 18 MW/heure, la plus forte installée dans le pays rapportée à l’extension territoriale de la province.

Située dans la commune d’Aguada de Pasajeros, la construction de l’installation a commencé il y a un an et elle entre maintenant dans sa phase finale avec les connexions des transformateurs et des inverseurs avec la salle de contrôle.

Ernesto Dan Valdés, à la tête du chantier pour la Direction Intégrée de Projets, explique qu’ « il a été exécuté en totalité par des ouvriers et des ingénieurs de l’Entreprise Electrique, pour un coût de 7 millions de pesos en monnaie totale ».

Le parc solaire d’Aguada de Pasajeros, avec une capacité de génération de 2,2 MW/heure est le sixième de la province (Photo : Ismary)

Le constructeur ajoute qu’on a utilisé pour la première fois sur ce territoire une machine pour enfoncer les pieux, méthode qui a accéléré le montage du champ de panneaux, prévu pour entrer en fonctionnement en mai dernier, objectif qui a été différé à cause du retard de l’arrivée au port cubain des inverseurs, arrivée qui s’est enfin matérialisée il y a à peine quinze jours environ.

Avec la technologie chinoise SunGrow — dont l’expérience est avalisée par deux décennies d’exploitation dans une cinquantaine de pays — le nouveau site a la capacité de générer 2,2 MW/heure, environ 3200 MW par an.

« Pour chaque MW/heure, on cesse d’émettre ici dans l’atmosphère 0,85 tonnes de dioxyde de carbone, ce qui représente annuellement 2700 tonnes de moins de ce polluant, en plus cela signifierait une économie annuelle de 900 tonnes de combustible », évalue l’ingénieur Oliver Reyes del Sol, directeur du Parc.

Des voies d’accès et un ouvrage d’art complèteront les travaux de génie civil, tandis que se déroule l’étape des tests, avec un accompagnement chinois.

Avec ce sixième parc, la province acquière une capacité de génération annuelle de 15 685 MW/ heure, ce qui représente une économie de 4 560 tonnes de combustible fossile. Et, cerise sur le gâteau, on atteindra 13 000 tonnes de dioxyde de carbone qui cesseront de causer le nocif effet de serre.

Avec son raccordement au SEN, on aura fait un autre pas vers le changement de la matrice énergétique de Cienfuegos, où l’on étudie déjà deux nouveaux sites, dans les villages d’Ariza (commune de Rodas) et de San Isidro, (commune de Lajas).

Le terminal de gaz liquéfié qui se construit à Cienfuegos commencera à fonctionner en janvier

Article d’Ismary Barcía Leyva, du journal 5 de Septiembre, 12 novembre 2018. Traduit par Pascale Hébert.

Des clients des provinces qui vont de Villa Clara jusqu’à Ciego de Ávila auront un meilleur accès au gaz combustible, quand on mettra on marche le terminal moderne de gaz GLP¹, qui est actuellement en construction à Cienfuegos, avec une capacité de 2 400 mètres cubes.

Prévu pour commencer sa mise en route en août dernier, des difficultés avec les équipes de travail et les équipements de construction ont retardé le planning de réalisation de cet investissement, évalué à près de 22 millions en monnaie totale.

Une fois ces problèmes surmontés, le chantier est entré dans sa phase d’achèvement.

« Nous sommes déjà en train de travailler sur l’installation électrique et sur l’automatisation, travaux que nous réalisons avec l’Entreprise d’Automatisation Intégrale (CEDAI), et sur les systèmes de détection incendie, avec SEISA*. Ainsi le chantier entre pratiquement dans son étape d’aboutissement », assure l’ingénieur Reinaldo Rodríguez del Rey Hernández, directeur général de la Société Commerciale CUPET à Cienfuegos, entreprise investisseur.

Les ouvriers de l’Entreprise de Construction d’Ouvrages Industriels N° 6, ont réalisé environ 4 000 raccords par soudure pendant l’édification du dépôt, situé sur les anciens terrains de l’Usine de Fertilisants Azotés de Cienfuegos, dans la zone Industrielle d’O‘Bourke.

Les connexions avec la station de pompage principale marquent cette étape finale d’un chantier dont la sécurité des gaz qui y sont transvasés est l’une des plus grandes complexités. Pour l’assurer, des techniciens de l’entreprise allemande Klaus Union ont apporté leur fiabilité, démontrée en plus de 20 ans de travail dans l’industrie pétrolière cubaine, en fournissant les trois premières pompes à joint magnétique installées à Cuba.

« Ces équipements n’utilisent pas de joints mécaniques, et ce sont les seuls qui garantissent le zéro fuite pour protéger l’environnement. Ils sont très sûrs et disposent des protections nécessaires dans le moteur également, qui en cas de dommage, peuvent être ultra-rapides », affirme Javier Díaz Castillo, représentant exclusif du fabriquant allemand Klaus Union, avec 70 ans de présence sur le marché mondial du pétrole.

On travaille à l’unisson sur le quai d’amarrage, débarrassé des anciennes installations voisines de l’usine, et destiné aux opérations de cabotage et à l’importation du GLP¹ avec des navires qui vont jusqu’à 7 000 tonnes.

« Là-bas, il ne manquerait que les pompes à incendie, qui arrivent d’ici décembre, mais l’entreprise de Travaux Maritimes a déjà terminé ses travaux d’amélioration sur le môle et on monte les canalisations. Un réservoir d’eau de 300 mètres-cube, ainsi que les bureaux de l’opérateur sont terminés, le tout est en attente pour quand les turbines arriveront. On a aussi terminé le montage des conduits pour le couplage des lances à incendie sur le quai d’amarrage des bateaux, ce qui revient à dire que le quai est aussi dans un très bon état d’avancement ». ajoute Rodríguez del Rey Hernández.

Le câblage en fibre optique qui interconnecte le quai et le centre de contrôle qui se trouve dans le terminal est également finalisé.

« L’objectif que nous avons est de terminer en décembre, et d’avoir la disponibilité pour démarrer le premier janvier 2019 », affirme le directeur général de la CUPET dans la province.

Conçu par l’Union Cubapétrole, le terminal GLP¹, augmentera la capacité de stockage du gaz combustible dans le centre de l’Ile, conformément aux demandes du programme national de gazéification.

¹ Gaz Liquéfié du Pétrole (NdT) *Systèmes de Sécurité Intégrale contre les incendies et les intrus.

Le montage à Cienfuegos de la structure de la plus grande usine de fertilisants de Cuba est achevé.

Article d’Ismary Barcía Leyva, du journal 5 de septiembre, 27 octobre 2018. Traduit par Pascale Hébert.

Plus de 700 tonnes de poutres métalliques ont été hissées par des ouvriers de l’Entreprise de Construction d’Ouvrages d’Ingénierie N° 6 (ECOT 6), pour achever le montage de la structure de 33 mères de haut.

Après des retards dus à la réingénierie du projet et à l’importation des matériaux, la construction de l’usine de fertilisants NPK —azote, phosphore et potassium — a pris cette année son élan définitif.

Propriété de l’Entreprise Chimique (EQUIFA) du Ministère de l’Industrie à Cienfuegos, et réalisée avec le soutien de l’Inde (Compagnie d’Ingénierie AAR ESS EXIM), elle aura une capacité de production de 300 000 tonnes par an, ce qui en fait la plus grande usine de ce type à Cuba.

« L’investissement s’élève à 29 millions. Dans cette enveloppe, il y a un crédit de l’Inde pour le financement des équipements et des technologies, environ 3,5 millions de pesos, en plus de l’accompagnement technique et la formation du personnel cubain pour en la mise en marche de l’entreprise » assure l’ingénieur Fidel Rivero Hernández, directeur adjoint d’EQUIFA, maître d’ouvrage du chantier.

Actuellement, le montage de la structure est à 60% d’avancement et il est pris en charge par l’Entreprise de Structures Métalliques de Las Tunas, Metunas, travaux qui se poursuivront avec l’électricité et l’automatisation, confiée à l’Entreprise d’Automatisation, CEDAI.

D’après le dirigeant, « la première tranche de l’unité — ce que l’on appelle le complexe minimum de démarrage — est prévue pour être prête le 23 décembre, ce qui nous met en conditions de commencer en janvier prochain les processus de mise en marche et de réception de la technologie ».

Trois ans doivent s’écouler pour que l’unité atteigne sa capacité maximale, mais en 2019 elle devra déjà contribuer au plan de l’économie à hauteur de 79 000 tonnes de fertilisants.

En utilisant comme additif de la zéolite produite à Cuba et, pour le reste, des produits chimiques importés, l’unité élaborera 55 tonnes à l’heure de formules pour diverses cultures : légumes verts, café, tabac, cacao, céréales et fourrages.

On estime que les engrais obtenus dans cette unité permettront d’économiser 20% du coût d’importation des produits finis et ils sont une garantie pour la nécessaire augmentation de la production et pour la sécurité alimentaire du pays.

Une deuxième étape de construction, qui comprend les voies d’accès et la clôture du périmètre devra être entreprise pendant le premier semestre de l’année prochaine.

www.5septiembre.cu/cienfuegos-enlazara-al-sen-su-sexto-parque-solar-fotovoltaico/ www.5septiembre.cu/comenzara-a-funcionar-en-enero-terminal-de-gas-licuado-que-se-construye-en-Cienfuegos/ www.5septiembre.cu/concluyo-en-cienfuegos-montaje-estructural-de-mayor-fabrica-de-fertilizantes-en-cuba/


Agenda

<<

2019

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 33

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=3958/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Solidarité avec les Cubains : faire un don

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4126/

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

16 septembre 2011 - Rénovation du Palais del Valle à Cienfuegos

Un joyau de l´éclecticisme à Cuba soumis à une restauration Par Redacción AHORA / (...)

25 avril 2011 - ANNIVERSAIRE DE CIENFUEGOS

La ville cubaine de Cienfuegos fêtera son 192e anniversaire
Cienfuegos, Cuba (AIN) – L’ancienne (...)

11 mai 2010 - LA JEUNE GENERATION CUBAINE...

CUBA : UN REGARD D’AVENIR ET DES EXIGENCES AU PRÉSENT
Le développement d’un socialisme du 21e (...)

7 mai 2010 - Les mémoires de la fondation de Cienfuegos

LA PERLE DU SUD, créée par des français ... Par : Sabdiel Batista Díaz Des documents et des objets (...)

3 juin 2009 - 190e anniversaire de la « PERLE DES ANTILLES »

Pour son 190e anniversaire
La perle des Antilles se fait resplendissante
Armando Sáez Chávez (...)