Brèves de la semaine

jeudi 23 mai 2019
par  Philippe Mano

Un mois pour la culture française à Cuba

Depuis la visite de François Hollande à Cuba en 2015 , le moi de Mai est français.

Une exposition allégorique de la reine Marie Antoinette (1755-1793) sur les peintures de Cuba a ouvert la nouvelle édition du Mois de la culture française sur l’île, qui se déroule du 17 mai au 30 juin. L’exposition est installée au Musée des arts décoratifs et examine l’influence de l’histoire de la France sur Cuba, pendant la Révolution française.Concerts, présentations de livres, conférences sur la scène artistique française et projections de films figurent parmi les propositions .Le Palacio de Prado, siège de l’Alliance française, abritera l’exposition d’œuvres d’étudiants en design de Paris. L’association Empreintes / Huellas, qui se consacre aux relations franco-cubaines, organise le 28 Mai une visite du Musée des Arts décoratifs, bâtiment dessiné par des architectes français, intérieur décoré par la Maison Jansen de Paris.

A L’UNESCO, exposition dédiée à La Havane pour ses 500 ans

A l’initiative de l’Ambassadrice de Cuba à l’UNESCO, Mme Dulcez Buergo, une exposition du photographe Julio Larramendi, hommage à La Havane, sera présentée dans les locaux parisiens de l’institution des Nations Unies.

Rappelons que le siège parisien de l’UNESCO accueillera le 5 Juin une conférence de l’historien de la Vieille Havane, Eusebio Leal, invité en France par Cuba Coopération France.

L’ambassadeur cubain en visite à Monaco

Elio Rodriguez, ambassadeur pour la France, Monaco, et le Maroc ,était récemment en Principauté de Monaco. Les discussions avec les autorités monégasques ont porté sur le développement des relations politiques, économiques et commerciales.

Cuba accorde des garanties juridiques aux entreprises étrangères face au Helms Burton

 Nous vous assurons que toute garantie de notre cadre juridique sera appliquée pour protéger vos investissements à Cuba, face à toute demande éventuelle, a déclaré le ministre du Commerce extérieur et de l’Investissement étranger, Rodrigo Malmierca. Il a rencontré des représentants de 136 entreprises et une vingtaine d’ambassades présentes à Cuba pour ratifier la sécurité juridique offerte par le pays aux personnes menacées par le titre trois de la loi Helms-Burton.La directrice des investissements étrangers de ce ministère, Deborah Rivas, a détaillé les articles de la Constitution, ainsi que la loi actuelle sur les investissements étrangers , qui, depuis 1996, a déclaré Helms-Burton illégal, inapplicable et sans valeur.Le directeur des États-Unis à la chancellerie cubaine, Carlos Fernández de Cossío, a réitéré l’engagement du gouvernement cubain à soutenir les entreprises étrangères. Plusieurs hommes d’affaires étrangers ayant des entreprises dans notre pays ont ratifié leur engagement à Cuba et ont appelé à ne pas écouter de fausses informations face à la résurgence du blocus et en particulier à l’activation du titre III de la loi Helms-Burton. Le directeur général adjoint à Cuba de la chaîne espagnole Meliá Hotels International, Francisco Camps, a expliqué que sa société dispose de 34 installations dans notre pays, avec plus de 15 000 places. Mais, a-t-il ajouté, non seulement nous sommes là, mais nous maintenons nos projets pour l’avenir.Le directeur général de l’industrie Molinera de La Havane, le Mexicain Amilcar Romero, a également conseillé de solliciter l’aide des ambassades respectives pour coordonner les actions de défense des investissements. Le directeur général de la chaîne hôtelière espagnole Iberostar, Mateo Caldentey, qui se définissait comme un homme prudent, a réitéré l’engagement de cette société à Cuba.

Diaz-Canel accuse les États-Unis de reprendre le ’vol de cerveaux’ avec des médecins cubains

’Une fois encore, le mensonge impérial tente de discréditer les programmes de collaboration en matière de santé entre Cuba et d’autres pays, en les qualifiant de pratiques d ’’ esclavage moderne ’et de’ traite des êtres humains ’. Ils sont agacés par la solidarité et l’exemple de Cuba ’, a écrit le président sur son compte Twitter. Dans un second message, il a dénoncé : :« les États-Unis. cherche à rétablir le programme de fuite des cerveaux des médecins cubains ’et a rappelé que’ plus de 600 000 Cubains ont fourni des services médicaux dans plus de 160 pays au cours des 55 dernières années, ’tandis que sur l’île’, 35 613 professionnels de santé de 138 pais ont été formés gratuitement ». L’exportation de services professionnels - principalement des médecins et des enseignants - est la principale source de revenus de Cuba. L’enseignement universitaire est entièrement gratuit et chaque année, plusieurs milliers de personnes sont autorisées pour la carrière médicale à exercer leur profession dans le pays ou à l’étranger.

« Les conséquences du départ des médecins cubains du Brésil sont gravissimes »Article réservé à nos abonnés

Alexandre Padilha, 47 ans, a été ministre de la santé de Dilma Rousseff de 2011 à 2014 et a, dans ce cadre, élaboré le programme « Mais Medicos » (plus de médecins). Mis en place en 2013 au Brésil pour combler les déserts médicaux du pays, le programme a conduit à l’arrivée massive de médecins cubains. En novembre 2018, après les attaques de Jair Bolsonaro, qui avait qualifié leur situation de « travail esclave », envers le régime de La Havane, le gouvernement cubain a décidé de mettre fin au programme et de rapatrier les professionnels cubains. Interrogé par Le Monde (17 Mai) l’ancien ministre, aujourd’hui député (Parti des travailleurs, PT, gauche) revient sur l’impact du retrait des médecins cubains. « Lesconséquences sont gravissimes, nous sommes confrontés au départ de 8500 médecins qui officiaient dans les zones les plus vulnérables du pays, les terres indigènes, les périphéries, le Sertao [partie désertique du Nordeste]… Cela s’ajoute au départ de 2000 médecins sous le gouvernement de Michel Temer, en août 2018, qui n’ont pas été remplacés, car le gouvernement ne savait pas, à l’époque, s’il allait maintenir ce programme. On arrive ainsi à 10 500 médecins manquants, ce qui signifie un impact pour 30 à 40 millions de Brésiliens. Selon,« Une étude chiffà 100 000 le nombre dets liées à l’interruption du programme Mais Medicos et aux coupes infligées dans le budget de la santé »

Jair Bolsonaro, 7000 places avaient été pourvues, mais on sait depuis une semaine que ce n’est pas le cas : beaucoup de médecins ont renoncé ou ne se sont pas présentés. Au final, 20 millions de Brésiliens ne peuvent plus consulter, en particulier dans les zones reculées du pays. »

Jeff Bezos célèbre ses origines cubaines à la Statue de La Liberté

L’entrepreneur, considéré comme l’homme le plus riche du monde, a inauguré le 15 Mai le nouveau Musée de la Statue de la Liberté à New York. Ce fut pour lui l’occasion d’honorer la mémoire de son père, arrivé aux USA comme émigrant à 16 ans. Mike Bezos, le père, né à Santiago de Cuba, fut l’un des 14000 enfants et adolescents cubains envoyés aux États Unis dans le cadre de l’Opération Peter Pan.

La Havane, plus de 80% des réparations après la tornade

Trois mois et demi après qu’une intense tornade ait causé huit mille 319 dommages de logement de plusieurs municipalités de La Havane, y compris 1068 effondrements , plus de 80% des dégâts ont été réparés.

Pour mieux répartir entre tous

La presse cubaine pose franchement la question d’un éventuel retour au rationnement.

Ce n’est pas la première fois que le pays doit recourir au rationnement de produits alimentaires et autres. Avec une économie ouverte et très dépendante des importations, Cuba est soumise aux aléas constants du marché international.

À cela s’ajoute l’impact indéniable de la résurgence du blocus américain, qui n’est pas seulement l’activation du troisième titre de la loi Helms-Burton, mais une poursuite ancienne et systématique des transactions cubaines aux quatre coins de la planète.

En outre, le pays dépend fortement de l’achat de produits alimentaires à l’étranger, une facture d’environ 2 milliards de dollars par an. Précisément, le non-respect productif de certaines lignes et le manque de ressources pour importer ont à nouveau constitué une combinaison désastreuse. Mais après avoir vu le contexte, parlons de rationnement.Le rationnement est toujours une décision difficile à prendre et encore plus s’il s’agit de nourriture. Mais la vérité est que, dans les conditions actuelles du pays, il n’y a pas d’autre choix que d’essayer de faire en sorte que les produits atteignent un plus grand nombre de personnes. Nous devons éviter de thésauriser et que certains coquins profitent des besoins des autres. La situation sera plus complexe pour les cafétérias, bien que les autorités aient annoncé qu’une fois les allocations pour la population garanties, les produits seraient vendus aux travailleurs indépendants et aux coopératives non agricoles.

Nous devrons voir comment ces mesures mises en œuvre ont un impact direct sur la population. Mais il ne fait aucun doute que le retour au rationnement est aujourd’hui le moyen le plus juste de répartir entre tous le peu que nous avons.

Cuba prépare le nouveau code de la famille

Cuba travaille à l’élaboration d’un nouveau code de la famille, qui a pour défi d’inclure la diversité des institutions familiales .Le Code, qui devrait être prêt dans deux ans, sera conforme à la Constitution approuvée en décembre par le Parlement cubain et en février par référendum. Pour Yamila González, vice-présidente de l’Union des juristes de Cuba , « le fait que notre Constitution protège la diversité familiale et que tous les types de familles soient également valables et importants est fondamental . González a insisté pour ne pas perdre de vue le fait que c’est dans l’environnement familial que sont conservés des stéréotypes de toutes sortes, mais principalement sexistes. Par conséquent, a-t-elle déclaré, il est essentiel de mener un important travail de sensibilisation auprès de la population. Il est impossible de limiter les droits des personnes sur la base de critères stéréotypés ou de préjugés conduisant à des actes de discrimination. »

Le gouverneur de l’Alabama rencontre un diplomate cubain

Le gouverneur de l’État nord-américain de l’Alabama, le républicain Kay Ivey, a reçu Miguel Fraga, premier secrétaire de l’ambassade de Cuba à Washington. Au cours de la réunion les deux parties ont discuté des opportunités qu’elles ont par le biais d’échanges universitaires, commerciaux, culturels et sportifs. Ils ont réitéré leur engagement à continuer à œuvrer pour améliorer les relations bilatérales fondées sur le respect mutuel et la bonne volonté. Ivey était intéressé par le projet de documentaire sur Spring Hill College, l’université privée et catholique fondée par les jésuites en 1830, où étudiaient les frères cubains Ernesto et Nemesio Guilló. Selon des sources historiques, ils seraient responsables de l’introduction du baseball dans la plus grande des Antilles à partir de 1864, année de leur retour à La Havane.De son côté, Fraga s’est entretenu avec Rick Pate, membre de la Commission chargé de l’agriculture et des industries d’État, à propos de l’intérêt commercial mutuel et des ventes de produits agricoles sur l’île. En outre, ils ont évoqué le mémorandum d’accord existant entre le port d’Amérique du Nord et le port cubain situé dans la zone de développement spécial de Mariel dans la province d’Artemisa.

Les chanceliers de Cuba et du Canada conversent à La Havane

La ministre des Affaires étrangères du Canada, Chrystia Freeland, vient d’effectuer une visite de travail à Cuba, où elle a rencontré le ministre des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez. Les deux parties ont discuté des relations bilatérales et de l’impact de l’activation par les États-Unis du titre III de la loi Helms-Burton, qui concerne des pays tiers. Le gouvernement canadien a exprimé, comme d’autres en Europe et sous des latitudes différentes, son rejet de la nature extraterritoriale de cette législation américaine, qui punit les entrepreneurs et les investisseurs et les entreprises sur l’île. La question de l’immigration et la décision du Canada de suspendre ses services consulaires à Cuba étaient également sur la table.

La Biennale du design de La Havane 2019

Sous le concept ’Au-delà de la forme’ , et dédié aux 500 ans de La Havane, elle se déroule du 20 mai au 16 juin.C’est la deuxième biennale du design de La Havane dont la première édition s’était déroulée à la même date mais en 2016. La célébration de la journée italienne du design est une nouveauté, à laquelle participe le designer Franceso Meda. Cette journée s’inscrit dans les [500 ans de la mort de l’artiste, peintre et génie Leonardo Da Vinci. Les écoles de design de Paris, Boulle et Duperré participent aussi à cette Biennale et présentent leurs créations.

Nilda Fernandez et Cuba

Le chanteur franco-espagnol, récemment décédé, était très attaché à Cuba où il se produisit plusieurs fois. En 2006, il y crée un spectacle circassien et musical appelé Les Nouvelles du Monde. Nilda Fernández avait écrit une chanson pour l’île des Caraïbes : ’Son de negros en Cuba’ dont le refrain est « je vais aller à Santiago ».
Nilda avait soutenu notre association dans la campagne "Un bateau pour Cuba" en participant aux initiatives qui ont lieu à Dunkerque. Il avait donné un concert dans un théatre de la ville. Il nous avait aussi accompagné lors de la semaine de l’inauguration de la Maison Victor Hugo en organisant un formidable spectacle dans le théatre de plein air du quartier historique de La Havane. Plus de deux cents participants et près d’un millier de spectateurs.

Le Musée pharmaceutique de Matanzas, meilleur musée de Cuba en 2018.

Ce choix, parmi les 376 musées du Pays, s’est fait en liaison avec le Comité cubain du Conseil International des Musées (ICOM). Créé il y a 136 ans, ce lieu est l’unique pharmacie du XIX siècle qui traverse le temps, dont le million de formules de la pharmacopée française, nord-américaine, espagnole, cubaine, a été digitalisée et offert comme mémoire du monde.

Padura présente au Japon « L’homme qui aimait les chiens »

Pour la première fois, la littérature du romancier cubain peut être lue en japonais. Cet ouvrage raconte l’histoire du meurtrier de Leon Trotsky et de ses liens avec Cuba.

La première représentation de cirques cubains à Malaga

Les artistes de la compagnie Havana du Cirque national de Cuba étaient présents le 21 mai à Malaga . Les membres du groupe cubain ont présenté un mélange de cirque et de danse contemporaine dans une tente de 16 mètres de haut, 40 mètres de diamètre et d’une capacité de 850 spectateurs. Après un séjour de cinq semaines à Malaga, la société Havana a confirmé une tournée de spectacles à Palma de Majorque, à Santa Cruz de Tenerife, à Las Palmas de Gran Canaria, et Séville

Le Ballet Nacional de Cuba sera présenté en Espagne

Le Ballet national de Cuba effectuera une tournée dans plusieurs villes d’Espagne du 24 mai au 14 juillet. Les œuvres choisies pour être présentées dans la nation européenne sont Cendrillon, dans la version de Pedro Consuegra, et Swan Lake, avec une chorégraphie d’Alicia Alonso sur l’original de Marius Petipa et Lev Ivanov.

La première aura lieu dans la ville d’Oviedo et à partir de là, la troupe se déplacera dans les théâtres du Pays basque, d’Andalousie, de Madrid et de Barcelone.

Les rôles principaux des représentations seront ceux de Viengsay Valdes.Pour la première fois, Valdés sera responsable d’une tournée, après sa nomination le 22 janvier de cette année en tant que sous-directrice artistique du BNC, dont la direction générale est assurée par la légendaire Alicia Alonso.

Alicia Alonso : « Sous le manteau d’or de la Vierge »

"Les mondes partagés : un voyage de La Havane à Zurich", une nouvelle exposition de l’artiste Alicia Leal est présentée à la galerie ArteMorfosis jusqu’au 16 juin.

Pour Alicia, "ArteMorfosis est une galerie relativement jeune qui s’est concentrée sur l’art cubain. Elle travaille avec des artistes de différentes générations . Elle a trouvé dans l’art qui se pratique actuellement à Cuba une valeur conceptuelle et expressive au regard de la période actuelle où artistes et galeries du monde entier se déplacent. "

Documentaire musical LINDIGO A Cuba

France O a diffusé récemment un documentaire musical sur le passage à Cuba du groupe de Maloya LINDIGO, de l’Île de La Réunion . A voir sur France TV.Fr

’Forever Formell’, le premier festival international de Timba du 2 au 4 août à La Havane

Dans le cadre des 50 ans de Los Van Van, le célèbre orchestre organisera le premier Festival international de Timba ’Por siempre Formell’, en hommage au fondateur du ’Train de la musique cubaine’.Le festival et les autres [actions que le groupe mènera au cours de cette année feront partie de la campagne du 50e anniversaire de sa fondation, qui a débuté le mardi 4 décembre 2018, alors que Los Van Van a célébré 49 ans de danse à Cuba et le monde, a [annoncé Samuel Formell, directeur de Los Van Van. D’autres initiatives seront des tournées nationales et des concerts dans lesquels une compilation de toute la discographie du groupe sera mise en vente, à des prix abordables pour la population, produite par la compagnie Recording and Musical Editions (EGREM).

Musiciens de Cuba et des Etats-Unis ensemble à la Havane dans l’Orchestre des jeunes

Plus de 70 musiciens de l’ Orchestre de la Jeunesse Cubano-Américaine (CAYO) se préparent pour leur première tournée de concerts sur l’île.Sous le titre de Together in Harmony , les présentations prévues pour le week-end prochain sont parrainées par Classical Movements, un projet d’échange culturel entre Cuba et les [États-Unis.
Selon la créatrice de CAYO, Rena Kraut, l’objectif de cette initiative à but non lucratif est de fournir des occasions d’éducation et d’interprétation aux musiciens des deux pays par le biais d’ateliers, de délégations artistiques et d’échanges culturels.


Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 33

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=3958/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Solidarité avec les Cubains : faire un don

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4126/

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

20 mars 2016 - RFI - Spéciale CUBA - V.Fernandez - mardi 22 mars entre 8H10 et 8H30

Victor Fernandez sera sur notre antenne le mardi 22 mars en direct entre 8H10 et 8H30 dans le (...)

6 février 2013 - {{{Bordeaux : le perchiste Romain Mesnil au secours du cirque Gruss

Les Cuba Boys ont brisé leur barre. Le champion de saut sauve leur numéro en leur cédant six (...)

23 novembre 2012 - Ouragan Sandy : aide d’urgence de la France de 70 000 Euros à Cuba

A la suite du passage de l’ouragan Sandy sur les Caraïbes, qui a causé de très importants dégâts (...)

5 novembre 2012 - FAMILLE SOLIDAIRE

Albi. « Barquito de papel », un élan solidaire et « un bon petit colis » pour des écoles à Cuba AIDE (...)

22 octobre 2012 - 110e anniversaire des relations diplomatiques Cuba / France

A l’occasion du 110e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Cuba et la (...)