Sécurité alimentaire en débat à Montpellier

lundi 28 novembre 2011

Un compte rendu-rendu rédigé par Jean-Michel Gramond, Président de l’association Montpellier Cuba Solidarité. Son association, organisatrice tous les deux ans de rencontres sur différents thèmes d’intérêt commun, a réalisé ces derniers jours, des rencontres franco-cubaines sur le thème de la sécurité alimentaire à Cuba. Il s’agit d’ une des questions prioritaires dans la situation économique difficile de l’Ile. Montpellier Cuba Solidarité, outre la participation de sept responsables de l’agriculture cubaine, s’était attachée celle de nombreux spécialistes français. Des visites, rencontres, échanges d’expérience ont eu lieu sur le terrain.

JPEG - 114.3 ko

Inauguration à La Maison des Relations Internationales, avec la directrice de cette maison, Tania Aguiar de l’ambassade de Cuba à Paris, Jean-Michel- Gramond, Jose Carrera, Juan José Leon

L’association Montpellier Cuba Solidarité vient d’organiser, du 14 au 19 novembre, des rencontres franco-cubaines sur le thème de la sécurité alimentaire à Cuba. Ces rencontres intervenaient quelques mois après la tenue du VIème congrès du Parti Communiste Cubain (PCC) à l’issue duquel de multiples orientations concernant l’agriculture ont été arrêtées : ainsi, il est demandé à l’agriculture cubaine de contribuer à l’économie de devises via la substitution aux importations, de créer des emplois, d’alimenter à bon marché la population cubaine, tout en maintenant voire en développant les créneaux d’exportations habituels : tabac, rhum, sucre. Par ailleurs, le rôle du secteur privé est confirmé de même que l’usufruit octroyé afin de favoriser les investissements.
La délégation cubaine, conduite par M. Juan José Leon, du Ministère de l’agriculture, a éclairé patiemment, et non sans humour parfois, de nombreux points relatifs à ces réformes. Faisaient également partie de la délégation M. Luis Vasquez, de l’Institut de la Santé des Végétaux, M. Teodoro Lopez Betancourt, de la direction Ciencia y Tecnica au MINAGRI, et M. José Carrera, Vice-président de l’Institut de la Nutrition et de l’Hygiène des Aliments.
Des visites sur le terrain étaient proposées chaque après-midi : Gaec des Aubracs sur le Causse de Blandas et coopérative d’oignons doux des Cévennes, à l’invitation de la Communauté de Communes du Pays Viganais ; Ferme des Agrioles de Dominique Soullier à La Boissière et boutique des Paysans Producteurs de Clermont l’Hérault ; domaine départemental agroforestier de Restinclières ; jardins partagés d’Aniane...A l’heure du bilan, nos amis Cubains ont mis en évidence les points qui les ont particulièrement intéressés : la transformation et la commercialisation des produits agricoles, la valorisation des produits locaux, la question de la certification, qui n’existe pas à Cuba, la traçabilité, l’insertion des producteurs dans le tourisme local...
Des rencontres avec des spécialistes français se tenaient en matinée, à Agropolis et une réunion suivie d’un déjeuner de travail a été organisée à Sup Agro, avec, notamment, Mme Isabelle Touzard, directrice adjointe de l’école. Deux priorités ont été formulées par la délégation : Cuba doit élever le niveau de qualification des chercheurs, mais aussi mettre en oeuvre les « coopératives du second degré » qui sont au centre de la réflexion actuelle à Cuba (union de coopératives existantes pour améliorer les services, la commercialisation...). On a, côté français, souligné la longue tradition de coopération en matière d’agronomie entre instituts montpelliérains et instituts cubains.
La soirée « grand public » sur la question « alimentation et santé », a été particulièrement suivie, avec les présentations du docteur Carrera, du professeur Touchon et de Mme Paris, assistante du professeur Sultan. Des collaborations ont été envisagées entre services hospitaliers cubains et français.
Particularité de ces rencontres 2011, deux agriculteurs cubains membres de l’ACTAF (Asociacion Cubana de Tecnicos Agricolas y Forestales), invités par le comité Cubacoopération34, ont rejoint la délégation en fin de semaine et participé aux réunions de synthèse. Ils devaient, la semaine suivante, rencontrer des agriculteurs de la région, en liaison avec le Civam Bio 34, avec pour objectif : « comment développer des outils de réflexion et d’action entre agriculteurs afin d’anticiper les défis techniques et commerciaux à Cuba comme en France. »
Par ailleurs, Luis Gomez, directeur de recherche à l’Institut des Sols de La Havane, de retour de Vienne où il avait participé à des réunions de travail au siège de l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique) effectuait un bref séjour à Montpellier. Il a tout naturellement assisté à plusieurs de nos réunions : ce sont donc au total sept représentants de l’agriculture cubaine qui ont participé aux rencontres 2011.



N.B. -Un document bibliographique a été réalisé par le CDTM de Montpellier (Centre de Documentation Tiers Monde). Il est consultable sur le site RITIMO. : http://www.ritimo.org/dossiers_pays/ameriques/cuba/cuba_intro.html
- Blog de l’association : http://montpelliercubasolidarite.blogspot.com/


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified