Le site de Las Terrazas est déclaré monument national de la République de Cuba

par Deny Extremera San Martin pour Cubadebate
vendredi 20 mars 2020
par  Traduit par Chantal Costerousse

Le paysage culturel de Las Terrazas a été déclaré monument national de la République de Cuba vendredi dernier au cours d’une journée où les archives historiques de la ville ont été présentées et se sont terminées la nuit avec un concert de Silvio Rodríguez, 109e étape de sa visite à travers les quartiers.

Un établissement pour les paysans a été créé qui est un exemple de synthèse de l’architecture cubaine traditionnelle, en particulier vernaculaire, située dans un paysage de topographie abrupte, qui à son tour répond aux besoins sociaux de la communauté. Photo : Deny Extremera San Martin pour Cubadebate

La résolution contenant la déclaration de Monument National, lue devant les habitants et invitée par l’architecte Nilson Acosta, vice-président du Conseil National du Patrimoine Culturel (CNPC), met en évidence la valeur historique, naturelle et architecturale de ce site, qui couvre 5 300 hectares de la Réserve de biosphère de la Sierra del Rosario, dans la province occidentale d’Artemisa. (ndt voir carte des provinces de Cuba ci_dessous)

Les différentes provinces de Cuba ; las terrrazas se situent dans celle de Artemisia

La plaque qui déclare le monument national de Las Terrazas de la République de Cuba a été placée sur une grande pierre sur la place de la communauté. Photo : Deny Extremera / Cubadebate.

En plus d’être un espace géographique, Las Terrazas "est un mélange de relations historiques, sociales, économiques et culturelles, le résultat de diverses actions de l’homme et de la nature combinées dans le temps, qui le définissent comme un paysage culturel", lit-on sur le document.

Dans la région, des éléments naturels importants tels que les hauteurs « du tabouret et de la salle » se distinguent, ainsi que le groupe qui forme la communauté de Las Terrazas (fondée le 28 février 1971, faisant partie d’un projet intégral comprenant un important processus de reboisement) et l’hôtel Moka (septembre 1994), conçu et développé en harmonie avec l’environnement et le relief de la zone.

De plus, d’importants témoignages historiques sont préservés dans la géographie locale complexe et au milieu d’une végétation luxuriante, parmi eux les vestiges de 44 plantations de café résultant de l’expansion de cette culture au XIXe siècle.

Parallèlement à un projet colossal de reboisement, utilisant un système de terrasses consécutives, « un établissement pour les agriculteurs a été créée qui est un exemple de synthèse de l’architecture traditionnelle cubaine, en particulier vernaculaire, située dans un paysage de topographie abrupte, qui à son tour, répond aux besoins sociaux de la communauté ».

Des vestiges de 44 plantations de café sont conservées dans la région. Sur la photo, ruines de la plantation de café L’ Unión. Photo : Deny Extremera / Cubadebate.

La résolution de la Commission des monuments nationaux rappelle que ces montagnes étaient « un refuge pour les esclaves fugitifs des plantations de café ou des plaines de La Havane, et le siège de la campagne d’indépendance à l’ouest de l’île ». Sur le site d’Aranjuez, à deux kilomètres de la communauté, le quartier général de l’Armée de libération à l’ouest du pays a été établi à la mi-1897.

Le projet entrepris à Las Terrazas à la fin des années 60 a impliqué un programme d’intervention sociale qui fournit des expériences de référence pour le développement local.

La résolution souligne que cette entreprise "a permis l’insertion des habitants dans des dynamiques socio-économique intégrales", en plus du "renforcement des institutions culturelles, éducatives et sociales, de la préservation de l’environnement et du développement touristique de manière responsable et durable".

Maison au bord du lac à Las Terrazas. Photo : Deny Extremera / Cubadebate.

Résidences situées à différents niveaux du terrain. Photo : Deny Extremera / Cubadebate.

« Dans la communauté de Las Terrazas, les expressions culturelles intangibles des paysans de la Sierra del Rosario qui favorisent,la cuisine et l’oralité de ces communautés, nourries de nouvelles contributions du contemporain, et dont l’auteur-compositeur-interprète Polo Montañez fut un exemple unique. »

Parallèlement à la déclaration de Las Terrazas en tant que monument national, trois zones de protection contiguës sont définies : une au nord-est, où se trouvent les ruines des plantations de café de Santa Susana, La Ermita, La Mariana et San Carlos, dans lesquelles des combats ont eu lieu pendant la guerre d’indépendance ; une autre au nord-ouest, où les plantations de café San Andrés, San José, Oleaga et Liberal ont été promues, dans laquelle se trouve la colline du Mulo (où de nombreux « nègres marrons » se sont réfugiés) ainsi que des copies centenaires de l’ilang ilang, arbre originaire de l’Inde, et un troisième sur la colline El Salón, la plus haute des montagnes.

La résolution désigne le gouvernement de la communauté de Las Terrazas et le complexe touristique de Las Terrazas comme responsables pour la continuation du travail "dans la protection, le soin, la préservation, la conservation et la visibilité du patrimoine matériel et immatériel" dans ce paysage culturel de l’ouest de Cuba.

Comme paysage culturel, Las Terrazas, en plus de son patrimoine matériel, immatériel et naturel, a la particularité « d’insérer des éléments modernes, une communauté entièrement conçue », a déclaré Acosta aux journalistes.

« Le paysage culturel a des connotations différentes. Il peut s’agir d’un paysage généré par la transformation de l’espace physique au fil du temps, ou pendant des siècles, comme c’est le cas à Viñales, mais à Las Terrazas, il convient d’ajouter que ces dernières années, à partir du projet développé ici, a été ajouté une autre étape de ce paysage, associée à la conception d’une nouvelle communauté.

« La loi explique, qu’un bien peut être déclaré monument national pour ses valeurs naturelles, environnementales, historiques ou artistiques. Dans le cas de Las Terrazas, il y en a quatre, il y avait donc une connotation très complète pour le bien fondé de cette catégorie », a-t-il déclaré.

« Las Terrazas est important pour Cuba. Il ne s’agit pas seulement de la valeur à conserver sur le site, mais d’un échantillon cohérent entre la coexistence de la conservation de la valeur patrimoniale du lieu et un schéma durable d’amélioration des conditions de vie de la communauté ».

Le vice-président de la CNPC a estimé que « le développement humain est possible dans des conditions où la valeur patrimoniale, qu’elle soit naturelle, historique ou culturelle, soit pleinement identifiée, et que celle-ci soit renforcée en tant que facteur de ce développement. Las Terrazas est le meilleur exemple de cette cohérence à Cuba, notamment dans les potentialités liées au tourisme responsable. »

La communauté a été conçue et développée en harmonie avec l’environnement et le relief de la région. Le projet comportait un vaste plan de reboisement. Photo : Conseil national du patrimoine culturel.

Aujourd’hui, plus de 1 000 personnes résident à Las Terrazas ; 52% de la population a moins de 35 ans et l’âge moyen est de 33 ans. Photo : Deny Extremera / Cubadebate.

Des archives pour la mémoire de Las Terrazas

Les archives historiques de Las Terrazas, présentée, contiennent des informations sur la ville depuis le début du Plan Sierra del Rosario, jusqu’à la fin des années 60, et comprend des plans de développement communautaire (plus de 1 000, dont 400 numérisés à ce jour), quelques 7 000 photographies, des entretiens avec des colons et des fondateurs, des fonds personnels de résidents et autres sont venus s’y ajouter ainsi que des études menées par des institutions cubaines de la région sur l’histoire, l’archéologie et l’environnement.
Le siège des archives se trouve à la bibliothèque située à côté de la place de la communauté, et la majorité de son contenu a été numérisé.

Silvio Rodriguez arrive à Las Terrazas avec sa tournée des provinces

Le vendredi 28 février à Las Terrazas, le 109e concert de la tournée de Sivio Rodriguez a clôturé la journée hommage où ce Paysage Culturel a été déclaré Monument National et a servi à rappeler la présentation que Silvio Rodríguez a offerte aux travailleurs du Plan Sierra del Rosario en 1968.
Pendant près de deux heures d’une nuit froide, Silvio a interprété des thèmes des plus connus à d’autres moins connus, qui ont couvert une partie de sa carrière et son répertoire diversifié.

Excellent son au milieu des montagnes de la Sierra del Rosario, excellents arrangements qui font de chacun de ses concerts un événement unique, l’occasion de rencontrer de nouvelles variations et des possibilités sonores de chansons apprises par cœur et chantées depuis des générations, qui acquièrent ainsi une nouvelle dimension.
« Félicitations à Las Terrazas, aux fondateurs et à ceux qui y vivent », a déclaré Silvio lors de ses adieux.

Un règlement ajusté aux caractéristiques de la topographie locale, et entouré de montagnes et de grandes valeurs naturelles. Photo : Deny Extremera / Cubadebate.

Charpentier jabao Dans la Sierra del Rosario, plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux sont signalées. Dans la réserve il y a une station de recherche écologique. Photo : Deny Extremera / Cubadebate.

Un développement socio-économique global, qui comprend le fait de vivre avec la nature et le développement d’activités telles que le tourisme responsable et durable. Photo : Deny Extremera / Cubadebate.

Touristes et routes à Las Terrazas. Photo : Deny Extremera / Cubadebate.


www.cubadebate.cu › noticias › ...

Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

CIENFUEGOS 200

Cliquer ICI :
https://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com/

hhttps://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 35

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4531/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Solidarité avec les Cubains : faire un don

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4126/

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

13 février 2016 - Les Etats-Unis et Cuba vont rétablir des vols réguliers directs

Les Etats-Unis et Cuba vont signer mardi un accord bilatéral destiné à rétablir les liaisons (...)

29 décembre 2015 - Eusebio Leal lauréat du prix Campeche Ville du Patrimoine 2015

Par Martiza Mariana Rodriguez CUBARTE 28.12.2015
Le gouverneur Alejandro Moreno Cárdenas et le (...)

18 septembre 2015 - Le grand théâtre de La Havane prend le nom d’Alicia Alonso

– Le Conseil d’Etat de la République de Cuba a décidé de donner au grand théâtre de La Havane le nom (...)

25 août 2015 - La Havane accueillera le Congrès panaméricain des professionnels de l’infirmerie

La Havane, 25 août – « La contribution de l’infirmerie à l’excellence dans les services de santé », (...)

23 août 2015 - Le Cubain Alberto Juantorena est élu vice président de l’IAAF

La Havane, 21 août – L’ex coureur cubain, Alberto Juantorena a été élu vice président de (...)