Bréves de la semaine

jeudi 16 avril 2020
par  Philippe Mano

Cuba et nos Médias (3).

Je ne pensais pas reprendre si vite ce feuilleton mais une amie m’a signalé une intervention dans le 28’ d’Arte qui l’avait choquée. Eh oui, même les meilleurs ou ceux que l’on croyait un peu sérieux sont frappés par le Cuba-dénigrement.
Alors rappelons les faits. Dans l’émission du 8 Avril un intervenant, sans doute un brillant journaliste français, se met à attaquer violemment Cuba qui exploiterait ses médecins envoyés à l’étranger. Et Jean Mathieu Pernin, ce grand spécialiste de Cuba, d’invoquer un rapport de l’ONU, sans en préciser titre, date et service émetteur, « Non seulement on ne les paye pas du montant de ce qui est facturé , mais on leur retire leur passeport et autres contraintes afin qu’ils ne profitent pas de ce voyage d’agrément pour se réfugier à l’étranger « . Et à la fin de l’intervention on donne le chiffre des prestations vendues par Cuba pour ces médecins expédiés, somme qui serait le double des rentrées touristiques de Cuba.

Alors reprenons les faits.
Oui ce petit pays facture ses prestations à ceux qui peuvent les payer, c’est à dire un très petit nombre de pays. Comparer la rémunération d’un soignant cubain à celle d’un soignant français est une absurdité. Les études de médecine à Cuba sont gratuites . C’est l’État qui paye . Quand des spécialistes français vont travailler à l’étranger ils se font payer. Quand nous vendons nos avions, nos parfums ou nos armes, toute la chaîne de valeur de la recherche développement est bien intégrée dans le coût.
C
ela fait plus de 50 ans que Cuba envoie ses médecins dans le monde et surtout dans les pays pauvres. Quand le pays où je suis né, la Guinée, a subi le drame de l’Ebola, seuls les médecins cubains y sont allés au péril de leur vie (1) et la pauvre Guinée n’a rien payé. Je ne me souviens pas qu’Arte ait fait un sujet pour expliquer cela, rappeler que nos médecins français ne ne se sont pas précipités... et que les médecins cubains ne sont pas restés en Guinée après leur mission, afin d’échapper à leur soi disant « affreux » pays. Ils sont profondément attachés à leur pays, à leur famille, et ils n’ont qu’une idée, rentrer chez eux...J’ai envie de dire comme tout le monde, mais vraisemblablement un peu plus ... Dans nos pays riches et individualistes ces notions de solidarité, de partage des risques, de missions au service de leur pays, semblent absurdes et suspectes à nos braves commentateurs.
Mais élargissons l’analyse. Nos pays dits occidentaux valorisent depuis longtemps l’économie de la connaissance comme étant l’avenir de l’humanité. Souvenons nous du slogan français pendant la crise du pétrole : « La France n’a pas de pétrole mais elle a des idées »... Cuba aussi..!
Nos médias devraient donc se féliciter de voir un petit pays sans ressources avoir fait le pari de l’économie de la connaissance. En formant des milliers de médecins, d’enseignants, ils ont fait de la ressource humaine une valeur d’exportation. Que Cuba nous envoie ses brillants musiciens, c’est parfait mais pas leurs médecins et enseignants, là c’est de l’exploitation et de l’opportunisme politique. Certes c’est moins exotique que le rhum, fabriqué avec les Français de Pernod Ricard, ou les cigares que Cuba fabrique tout seul.

Les périodes de crise sont des révélateurs. Encore une fois nos brillants médias brillent par leur absence de réflexion, d’analyse, de recherche des faits et se complaisent dans la curée. Le journaliste français que je suis regrette cette compromission d’une émission d’Arte dont j’attendais un peu plus de jugeote au pays de Descartes. Cuba n’est ni le paradis, ni l’enfer.
Comme la France d’ailleurs...!
Où la connerie reste fort partagée. Dans l’émission « C dans l’air » du 10 Avril sur la 5, il est à moment donné fait référence par un invité à l’aide des Chinois, des Russes et des Cubains apportée à l’Italie. Et le brillant animateur d’intervenir : « On a l’impression que c’est une farce de faire appel aux Cubains... » ! Ne vaudrait-il pas mieux être sourd que d’entendre cela ? Et de plus sur une chaîne publique créée à l’origine comme la chaîne de la connaissance...!

Philippe Mano

(1 ) Voir le livre « L’expérience cubaine contre l’Ebola « par Enrique Ubieta Gomez publié hier sur notre site

Cuba sauve
La pandémie du nouveau coronavirus ne fait aucune distinction. Elle attaque avec force aussi bien des pays pauvres que des pays riches, d’est en ouest, du nord au sud. Elle a entraîné le monde dans une crise qui n’est comparable qu’à celle qui a dévasté l’humanité pendant la Seconde guerre mondiale. Elle a montré que, dans des moments difficiles comme ceux-ci, alors que certaines superpuissances dressent des barrières, Cuba construit des ponts et envoie des brigades médicales pour soutenir les pays qui ont besoin de son aide.Ce dimanche 12 avril, de nouvelles brigades médicales cubaines du contingent international Henry Reeve sont parties pour l’Italie en Europe et le Togo en Afrique de l’Ouest. Les deux avions, chargés de dizaines de coopérants de la santé de cette petite île des Caraïbes, ont pris des directions opposées.L’une arrivera bientôt à Turin, dans le Piémont, en Italie, l’une des villes les plus riches de ce pays européen, le plus gravement touché par la pandémie, avec près de 20 000 morts et plus de 150 000 personnes contaminées.C’est la deuxième brigade à se rendre en Italie. La première est arrivée en Lombardie à la mi-mars, l’une des régions les plus touchées par la maladie.L’autre brigade atteindra un point oublié de la géographie africaine, le Togo, l’un des pays les plus pauvres du continent. Il a été touché par le nouveau coronavirus de la même manière que de nombreux pays du premier monde, comme l’Italie.

L’arrivée prochaine de la deuxième brigade de santé cubaine est saluée en Italie
L’Association nationale d’amitié Italie-Cuba (Anaic) a salué l’arrivée prochaine d’une deuxième brigade de collaborateurs de santé de la nation des Caraïbes pour aider à combattre le Covid-19 dans ce pays. L’Anaic indique dans un communiqué que les médecins et infirmières, qui renforceront le personnel de santé confronté à l’épidémie dans la région du Piémont, appartiennent au `` contingent de médecins spécialisés dans les situations de catastrophe et d’épidémies graves Henry Reeve ’’.52 autres collaborateurs cubains de la santé, appartenant également au contingent Henry Reeve, travaillent depuis trois semaines dans un hôpital de campagne construit par l’armée italienne à Crema, une ville d’environ 34 000 habitants située dans la région de Lombardie, la plus touchée par l’épidémie.

Le Mexique demande de l’aide à Cuba pour faire face au coronavirus
Une semaine après que le gouvernement mexicain a déclaré l’état d’urgence pour le coronavirus, interdisant les activités non essentielles, le pays enregistre 2 143 cas de coronavirus et 94 décès. En l’absence de médecins spécialistes dans le pays, le président Andrés Manuel López Obrador a déclaré qu’il était en pourparlers avec le gouvernement cubain pour obtenir un soutien médical dans la lutte contre la pandémie. « Ils ont des infirmiers et des médecins qualifiés qui se spécialisent dans les soins intensifs », a déclaré le président mexicain.

Cuba va envoyer des médecins dans la province espagnole de Soria
L’ambassade de Cuba en Espagne a confirmé vendredi au président du conseil provincial de Soria, Benito Serrano, que l’île est prête à répondre à sa demande de disposer de médecins cubains pour lutter contre la pandémie dans cette province espagnole.
Serrano a remercié la collaboration d’un homme d’affaires de Soria qui travaille à Cuba et qui a aidé les administrations à traiter la demande de médecins il y a une semaine auprès de l’ambassade du pays des Caraïbes.

La brigade médicale cubaine arrivera au Togo pour combattre COVID-19
Une brigade de 11 collaborateurs cubains du contingent international Henry Reeve est partie pour la République togolaise. La délégation est composée d’infirmiers, de cliniciens, de spécialistes en médecine générale complète et d’épidémiologistes.
Le Dr Miguel Gómez Cruz, à la tête du groupe, a déclaré à Radio Guamá qu’il entreprenait la tâche avec intégrité, disponibilité et responsabilité. L’homme de Pinar del Río, plus connu sous le nom de « Pachi », avec une expérience dans des missions au Nicaragua, au Mali et au Venezuela, assure que toutes les mesures préventives seront prises pendant la collaboration, et agira en respectant l’engagement de représenter la médecine cubaine avec dignité.


Blocus : une entreprise américaine achète les principaux fabricants de respirateurs pulmonaires pour COVID-19 et suspend ses ventes à Cuba

Cuba ne pourra pas acquérir de respirateurs pulmonaires à travers plusieurs de ses fournisseurs habituels puisque deux fabricants de ces équipements médicaux vont être acquis par une société américaine. Ces appareils sont des éléments clés dans la prise en charge des personnes gravement touchés et en dans un état critiques en raison du COVID-19.
La société Medicuba, une entité exportatrice et importatrice du ministère de la Santé publique, a été informée que les fabricants IMT Medial AG et Acutronic avaient été acquis par la société américaine Vyaire Medical Inc. basée dans l’Illinois. Cette dernière a donc indiqué que "aujourd’hui la ligne directrice de l’entreprise est de suspendre toute relation commerciale avec Medicuba ».Alors que, en ces temps de pandémie, l’ONU et d’autres voix dans le monde appellent à la coopération et à la solidarité , le gouvernement américain persiste dans son blocus génocidaire contre Cuba et d’autres nations

Les Nations Unies envoient des fournitures en Amérique latine incluse Cuba pour lutter contre le coronavirus
L’AFP note que l’aide fournie par l’ONU comprend du matériel pour les agents de santé tels que des masques faciaux, des gants, des blouses, des lunettes, des désinfectants et des magasins polyvalents. Les 8 tonnes de fournitures livrées par les Nations Unies à ce jour ont été collectées au Panama, d’où elles sont redistribuées au reste de l’Amérique latine, où, jusqu’à hier, 35 842 infections et 1 353 décès avaient été enregistrés.Outre Cuba, des pays tels que la République dominicaine, le Pérou, la Barbade, l’Équateur, le Venezuela, le Honduras, le Guatemala, le Nicaragua, Haïti, le Paraguay, les Bahamas, le Belize, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, la Dominique, El Salvador, le Guyana et la Jamaïque , Suriname, Trinité-et-Tobago, Uruguay et Venezuela, ont reçu une aide de l’ONU.

Depuis ce samedi, les transports publics suspendus à Cuba
Cette décision souligne la nécessité d’éviter la surpopulation qui viole la distance sociale, une étape essentielle pour réussir. Le ministre de la santé a déclaré qu’en dépit des recommandations constantes pour les éviter, ces derniers jours, on avait constaté une augmentation de la circulation dans les transports urbains et intercommunaux. Le 11 avril, il a alors été décidé d’arrêter le service de transport public urbain. Soit les autobus, les routes, les voitures, les voitures de tourisme, les chemins de fer et d’autres moyens de transport de passagers, à la fois public et privé. Également pour les services intercommunaux et ruraux. A partir de ce samedi, il y aura, a-t-il dit, une « réduction sensible de tous les services » des transports publics. Seuls ceux destinés aux travailleurs des activités prioritaires, productives, de service et autres activités dûment autorisées seront maintenus. En limitant leur capacité à 50%, afin de garantir une distanciation raisonnable.

Collaboration entre les mouvements de solidarité avec Cuba aux États-Unis, et au Canada dans la lutte contre COVID-19

Les mouvements de solidarité avec Cuba au Canada (Réseau canadien sur Cuba / CNC) et aux États-Unis (Réseau national sur Cuba / NNOC) ont lancé une campagne conjointe appelant à une collaboration médicale avec Cuba, pour lutter contre COVID-19.
"Une pandémie est par définition mondiale. Sans aucun doute, face à cette menace mondiale, c’est le moment de la coopération et de la solidarité médicales internationales. Un temps pour rassembler les efforts conjoints pour affronter le COVID-19. Un temps pour mettre de côté les différences politiques afin de sauver des vies. C’est pour cette raison que nous lançons une campagne pour demander une collaboration médicale avec Cuba, afin d’avoir accès aux connaissances médicales cubaines pour aider dans la lutte contre le COVID-19. De nombreux pays profitent de l’expérience de Cuba dans la lutte contre le COVID-19. Selon le Twitter de l’ambassade de Cuba au Canada, la campagne appelle à inclure l’interféron alpha 2B, médicament cubain, dans les essais cliniques aux États-Unis et au Canada. Cuba propose également des traitements, dont certains ne sont pas disponibles aux États-Unis et au Canada. Des précédents dans cette ouverture et cette coopération : une coentreprise - facilitée par le Gouverneur de New York Andrew Cuomo - entre le Cuban Center for Molecular Immunology et le Buffalo Roswell Park Comprehensive Cancer Center dans le développement du CIMAvax, le vaccin cubain contre le cancer du poumon ; ainsi qu’ une collaboration portant sur la mortalité infantile à Chicago entre les professionnels de santé de Cuba et l’Université de l’Illinois .

Jack Gaetan, le Français qui a survécu à COVID-19 à Cuba
Pendant 15 jours, Jack Gaetan Joseph Villiers est resté entre la vie et la mort, ce qu’a reconnu le docteur Francisco Durán, directeur de l’épidémiologie du ministère de la Santé publique : « Parmi les personnes signalées comme graves, il y a le citoyen français âgé de 72 ans avec des antécédents de diabète , d’hypertension artérielle et de cardiopathie ischémique ... "Dans l’après-midi de ce mercredi 8 avril, Jack Gaetan a dit au revoir à l’équipe médicale qui s’est occupée de lui et lui a sauvé la vie à l’hôpital militaire Marío Muñoz Monroy de la ville de Matanzas , et a confié qu’il reviendrait à Cuba ...Il a assuré qu’il n’avait aucun doute sur le professionnalisme du personnel de santé cubain : "Mon frère est médecin et il me dit que les médecins cubains sont des spécialistes de la lutte contre les pandémies et les maladies comme celle-ci dans de nombreuses régions du monde, comme en Afrique par exemple ... Nous pouvons avoir confiance… »

A lire

Article de Ouest France en date du 14 Avril
« Coronavirus. L’embargo américain contre Cuba complique la lutte contre le virus »

Article de Granma Internacional du 15 Avril, en version française
« Quels sont les médicaments produits par BioCubaFarma et les recherches menées dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 ? »
Afin de savoir comment se déroule la recherche scientifique, axée sur la recherche de nouveaux produits pour faire face à la covid-19 et l’emploi d’autres médicaments déjà mis au point dans le pays, Granma s’est entretenu avec le Dr Eduardo Martinez Diaz, président du groupe d’entreprises BioCubaFarma


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

CIENFUEGOS 200

Cliquer ICI :
https://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com/

hhttps://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 35

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4531/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Solidarité avec les Cubains : faire un don

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4126/

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

20 mars 2016 - RFI - Spéciale CUBA - V.Fernandez - mardi 22 mars entre 8H10 et 8H30

Victor Fernandez sera sur notre antenne le mardi 22 mars en direct entre 8H10 et 8H30 dans le (...)

6 février 2013 - {{{Bordeaux : le perchiste Romain Mesnil au secours du cirque Gruss

Les Cuba Boys ont brisé leur barre. Le champion de saut sauve leur numéro en leur cédant six (...)

23 novembre 2012 - Ouragan Sandy : aide d’urgence de la France de 70 000 Euros à Cuba

A la suite du passage de l’ouragan Sandy sur les Caraïbes, qui a causé de très importants dégâts (...)

5 novembre 2012 - FAMILLE SOLIDAIRE

Albi. « Barquito de papel », un élan solidaire et « un bon petit colis » pour des écoles à Cuba
AIDE (...)

22 octobre 2012 - 110e anniversaire des relations diplomatiques Cuba / France

A l’occasion du 110e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Cuba et la (...)