Bréves de la semaine

jeudi 30 avril 2020
par  Philippe Mano

Noam Chomsky : « Cuba est le seul pays à avoir fait preuve d’un véritable internationalisme »
Dans une interview à l’agence espagnole EFE, le philosophe et linguiste Noam Chomsky, de nationalité nord américaine passe en revue, « les conséquences d’un virus qui montre clairement que les gouvernements sont le problème et non la solution.
La première leçon est que nous sommes en présence d’un autre échec massif et colossal de la version néolibérale du capitalisme. Si nous n’apprenons pas cette leçon, la prochaine fois que quelque chose de ce genre se produira, ce sera pire. Ce qui se passe au niveau international est assez choquant. Il y a cette chose qu’on appelle l’Union européenne. On entend le mot « union ». Bon, regardez l’Allemagne, qui gère très bien la crise… En Italie, la crise est aiguë… Ont-ils reçu de l’aide de l’Allemagne ? Heureusement, ils reçoivent de l’aide, mais de l’aide d’une « superpuissance » comme Cuba, qui envoie des médecins. Mais ils ne reçoivent pas d’aide des pays riches de l’Union européenne. Cela en dit long…
Cuba est le seul pays à avoir fait preuve d’un véritable internationalisme, un pays qui a toujours été victime de la politique d’étouffement économique des États-Unis et qui, par miracle, a survécu pour continuer à montrer au monde ce qu’est l’internationalisme. Mais c’est une chose que vous ne pouvez pas dire aux États-Unis, parce que, ce que vous devez faire dans ce pays, c’est accuser Cuba de violations des droits de l’Homme. En fait, les pires violations des droits de l’Homme ont lieu dans le sud-est de Cuba, dans un endroit appelé Guantanamo, dont les États-Unis se sont emparés par la force et qu’ils refusent de rétrocéder à l’Île. » Vous pourrez lire l’intégralité de l’article sur notre site cette semaine.

Les transferts et les dons de la Confédération Helvétique pour la santé publique cubaine sont bloqués
Trois associations basées en Suisse ont dénoncé les effets de l’embargo américain sur l’aide humanitaire à la santé publique cubaine dans sa lutte contre Covid-19, a annoncé le service international de la Société suisse de radio et de télévision. Le document présenté sur le site MediCuba-Suisse souligne que Cuba, comme presque tous les pays du monde, doit mobiliser des efforts importants pour lutter contre la pandémie et qu’aujourd’hui, plus que jamais, il a besoin de médicaments, de nourriture, de carburant, de matériel médical et d’accès aux devises.
Malgré cela, les banques suisses ont presque complètement interrompu le trafic des paiements internationaux à La Havane, malgré le fait que « le gouvernement suisse rejette le blocus imposé par les États-Unis sur l’île il y a près de 60 ans et entretient des relations d’amitié et de coopération avec Cuba ». MediCuba-Suisse et l’Association Suisse-Cuba ont déclaré que leurs banques ont bloqué les transferts de dons pour soutenir le projet d’aide d’urgence # CubavsCovid19 # CubavsCovid19.

Le point sur la pandémie à Cuba
À la fin de la journée du 25 avril, 3 461 patients ont été hospitalisés pour une surveillance épidémiologique clinique. 5 000 876 personnes supplémentaires sont suivies à domicile, par les soins de santé primaires. Le pays accumule 39 828 échantillons prélevés et 1 369 positifs (3,4%). Ainsi, le 25 Avril, 32 nouveaux cas ont été confirmés. Les 32 nouveaux cas confirmés étaient de nationalité cubaine . Sur les 32 cas diagnostiqués, 22 (68,7%) étaient des femmes et 10 (31,2%) des hommes. Les groupes d’âge touchés étaient : de 40 à 60 ans avec 16 cas (50,0%), suivis du groupe de 20 à 39 ans avec 12 cas (37,5%) et ceux de plus de 60 ans avec 4 cas (12,5%). 37,5% (12) des cas positifs étaient asymptomatiques.
Sources : site Cubadebate

Plus de 20 000 £ collectées au Royaume-Uni pour aider Cuba dans la lutte contre le COVID-19
Plus de 20 mille livres sterling (environ 25 mille dollars) ont été levés jusqu’à ce lundi par la Campagne de solidarité avec Cuba (CSC) au Royaume-Uni , pour aider l’île des Caraïbes à lutter contre la pandémie de COVID-19. Ce montant a été fourni par plus de 500 donateurs dans les premiers jours de l’appel de la semaine dernière via le site Web du CSC (https://cuba-solidarity.org.uk/emergency-appeal-for -cuba / L’argent sera envoyé au ministère cubain de la Santé publique pour acquérir des respirateurs artificiels, des tests COVID-19 et des équipements de protection pour le personnel de santé.
À cet égard, l’organisation britannique rappelle que la mesure unilatérale imposée par Washington pendant près de six décennies entraîne une pénurie de fournitures médicales, de carburant et d’autres produits de base à Cuba, et que cette situation a empiré avec le
durcissement des sanctions sous l’administration du président Donald Trump.
Cette organisation a également souligné la réponse internationale « incroyable » que la petite île des Caraïbes offre à la pandémie de COVID-19, en envoyant plus de 20 brigades médicales dans différents pays pour aider à lutter contre la pandémie. Outre collecter des fonds, le CSC mène une campagne de collecte de signatures à l’appui d’une lettre ouverte envoyée au gouvernement britannique afin d’intercéder auprès des autorités américaines pour qu’elles les sanctions infligées à l’île des Caraïbes. Jusqu’à présent, la pétition a été signée par plus de 15 400 personnes d’une centaine de pays.

Coronavirus : la Catalogne veut des médecins cubains à l’instar de l’Andorre
Journal l’Indépendant le 13/04 / 20

La ministre de la Santé publique du gouvernement de la Generalitat de Catalogne, Alba Vergés, a demandé au président espagnol Pedro Sánchez de valider “si besoin est, exclusivement de manière temporaire”, les diplômes des médecins originaires de Cuba résidant en Catalogne, afin qu’ils puissent exercer en territoire espagnol et se joindre ainsi au combat contre le coronavirus. Madame Vergés a fait valoir que plus de 3000 professionnels de santé sont à ce jour infectés par le coronavirus en Catalogne, d’où “un besoin urgent de compter sur toutes les ressources humaines disponibles sur place” . L’exemple de la petite Principauté d’Andorre est à l’origine de cette demande. En effet, à l’instar de l’Italie, le gouvernement andorran avait fait appel aux autorités cubaines qui ont immédiatement expédié vers l’Andorre, via l’Espagne, une équipe médicale composée de 12 médecins, 26 infirmiers et un technicien en ventilation mécanique. Les 39 membres cubains de cette équipe, arrivés en Andorre le 29 mars dernier, ont commencé à exercer à l’hôpital Nostra Senyora de Meritxell à Escaldes-

Le gouvernement cubain envoie des médecins au Cap-Vert pour lutter contre le coronavirus
Une nouvelle délégation de médecins cubains a été envoyée par le régime de La Havane au Cap-Vert pour lutter contre la pandémie de coronavirus. La délégation est composée de 20 professionnels de santé venant de huit provinces cubaines. Il y a cinq médecins, dix diplômés en soins infirmiers et cinq en hygiène et épidémiologie, dont les âges varient entre 29 et 60 ans, a expliqué le chef de la brigade, le Dr José Antonio Sánchez. Au Cap-Vert, il y avait déjà 79 professionnels de santé cubains. En mars dernier, on comptait au total 29 005 professionnels de santé à l’extérieur du pays.

Une brigade médicale cubaine se rend en Afrique du Sud
Une brigade de 217 professionnels de la santé cubains est partie pour l’Afrique du Sud, pour soutenir la lutte contre Covid-19 dans ce pays. Avec celle-ci, ce sont 22 « ambassades médicales insulaires » qui sont allées à l’étranger pour aider à sauver des vies. Au total, il y a plus de 1450 hommes et femmes en blouse blanche, appartenant au contingent Henry Reeve, qui en pleine pandémie sont désormais présentes dans 22 nations d’Europe, d’Amérique latine et des Caraïbes, d’Afrique et du Moyen-Orient.Dans son compte sur le réseau social Twitter, le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez Parrilla, a déclaré que "sans négliger la responsabilité de protéger notre peuple et malgré les limitations imposées par le blocus, Cuba offre sa modeste coopération aux autres peuples", et Il a ajouté que ’"devant le Covid-19, la priorité de chacun est de sauver des vies".Le chancelier a noté qu’il s’agit d’une crise aux effets multiples et dévastateurs non seulement dans le domaine de la santé, mais aussi dans l’économie, le commerce international et nos sociétés en général".Malgré les tentatives du gouvernement américain de discréditer la collaboration médicale cubaine, la crise de Covid-19 a désamorcé les calomnies de Washington. "Un jour, nous dirons à nos enfants que, après des décennies de films et de propagande, au moment de la vérité, lorsque l’humanité avait besoin d’aide à un moment où les grandes puissances se cachaient, les médecins cubains ontrépondu présents sans rien demander en retour" », a exprimé Rafael Correa, ancien président de l’Équateur.

Fermeture d’une boutique en ligne cubaine en raison de l’embargo américain
La start-up cubaine de design Clandestina a dénoncé la fermeture de sa boutique en ligne par la plateforme de commerce américaine Ecwid, dans une vidéo qu’elle a publiée sur ses réseaux sociaux. Il y a un mois, Clandestina a lancé cette boutique en ligne depuis La Havane afin de continuer à fonctionner et faire face ainsi à l’impact négatif de la pandémie de coronavirus sur l’économie cubaine et, en particulier, sur le secteur privé. Mais récemment par e-mail, Ecwid l’a informé qu’il devait interrompre ce service. La raison est « qu’elle opérait depuis Cuba », ont expliqué les représentants de cette société cubaine. Ecwid fonctionne comme une plate-forme de commerce électronique pour les petites entreprises. Son travail permet de vendre en ligne à ces entreprises de manière plus simple. Cependant, Clandestina a expliqué qu’en raison du blocus / embargo des États-Unis contre Cuba, les passerelles de paiement ne sont pas une voie accessible pour les entrepreneurs basés sur l’île.

Vue d’Europe

Les médias d’Andorre et les médecins cubains

Encore plus proche de la France que ne l’est l’Italie du Nord, Andorre a demandé la venue de médecins cubains . Comment la presse d’Andorre a-t-elle réagi ? Plusieurs articles, interviews de médecins cubains présents, nous laissent entendre que la préoccupation de ces médias est de reproduire la propagande des USA quant à l’envoi de médecins cubains à travers le monde. Effectivement, Andorre c’est la France...!

Nous reproduisons ici des extraits d’un entretien avec le Consul Général de Cuba à Barcelone, Alain Gonzalez, qui s’est occupé de la venue des personnels de santé cubains. (in Diari d’Andorra, le 13 Avril )

Comment l’esprit des brigades médicales s’est-il forgé ?
La première mission de ce type a eu lieu en Algérie dans les années 1960, lorsque tous les médecins qui y étaient ont émigré en France et ont pratiquement laissé ce pays sans population médicale. Plus précisément, la Brigade Henry Reeve, elle, a vu le jour à la suite de l’ouragan Katrina qui a frappé le sud des États-Unis en 2005. Depuis lors, un contingent de médecins a été rapidement intégré pour aider le peuple américain.

Comment comprend-on qu’une brigade se rende à l’étranger alors que Cuba combat également le coronavirus ?
Certes, ce phénomène a pris la planète par surprise, mais mais malgré les difficultés économiques nous avons un système de santé capable de contrer cette nouvelle maladie, Depuis des décennies, nous préparons les professionnels de santé dans une perspective humaniste, car vous pouvez avoir tout l’argent du monde, mais si vous tombez malade, alors vous ne valez rien. C’est pourquoi la population cubaine, éduquée et disciplinée, est immunisée contre de nombreuses maladies qui aujourd’hui existent dans le monde.

Comment alors évalue-t-on la valeur monétaire des brigades déplacées à l’étranger ?
A moi de vous poser une question : considérez-vous que la solidarité a une valeur monétaire ? Il y a des valeurs qui ne sont pas monétaires et qui dépassent la sphère économique.

Comment séparer la philanthropie des affaires … ?
Nous partageons ce que nous avons, pas ce qu’il nous reste. Et c’est une façon d’aborder la philosophie de la vie. La solidarité est inhérente à notre façon de penser.Le voisin, au-delà de celui qui vit à coté et dit jamais bonjour, fait partie de notre famille. Nous sommes un peuple venu du monde entier et, en retour nous la devons à tous. Et c’est pourquoi nous sommes même allés dans des endroits improbables. De nombreuses décennies se sont écoulées et une partie de l’aide cubaine se fait aujourd’hui dans les pays du tiers- monde, sans ressources. Nous n’allons pas chercher de butin, nous ne sommes pas des corsaires, nous ne sommes pas des mercenaires, nous ne sommes pas des pirates. Ce sont des médecins qui s’engagent de leur plein gré dans une mission.

Quel discours avez-vous pour contrer les accusations américaines sur les conditions d’esclavage des brigades ?
Les États-Unis ont tout intérêt à changer le régime qui a donné la souveraineté au peuple cubain. Maintenant, au lieu de se soucier de la santé de leur population, ils sont plus intéressés à diaboliser notre image. Cuba n’envoie pas d’armes aux peuples opprimés ; il envoie des médecins pour sauver des vies.

Venir en Andorre est-il une meilleure vitrine médiatique pour l’image de Cuba en Europe ?
Notre intérêt n’est pas d’apparaître dans les médias comme les guérisseurs du monde. encore moins. Pour nous, c’est plus facile d’agir que de parler. Et pour nous, un Européen a la même valeur qu’un Africain. Nous ne sommes pas venus ici pour faire de la propagande, ni pour rechercher de la reconnaissance ni des avantages économiques. Nous répondons simplement à une demande d’Andorre et de l’humanité.


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

CIENFUEGOS 200

Cliquer ICI :
https://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com/

hhttps://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 35

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4531/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Solidarité avec les Cubains : faire un don

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4126/

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

20 mars 2016 - RFI - Spéciale CUBA - V.Fernandez - mardi 22 mars entre 8H10 et 8H30

Victor Fernandez sera sur notre antenne le mardi 22 mars en direct entre 8H10 et 8H30 dans le (...)

6 février 2013 - {{{Bordeaux : le perchiste Romain Mesnil au secours du cirque Gruss

Les Cuba Boys ont brisé leur barre. Le champion de saut sauve leur numéro en leur cédant six (...)

23 novembre 2012 - Ouragan Sandy : aide d’urgence de la France de 70 000 Euros à Cuba

A la suite du passage de l’ouragan Sandy sur les Caraïbes, qui a causé de très importants dégâts (...)

5 novembre 2012 - FAMILLE SOLIDAIRE

Albi. « Barquito de papel », un élan solidaire et « un bon petit colis » pour des écoles à Cuba
AIDE (...)

22 octobre 2012 - 110e anniversaire des relations diplomatiques Cuba / France

A l’occasion du 110e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Cuba et la (...)