COVID-19 : Cuba est entrée en phase de transmission autochtone limitée


Cubadebate 7 avril 2020

Cuba est entrée dans la phase de transmission autochtone limitée du COVID-19 selon ce qui a été rendu public ce mardi au cours de la réunion qu’animent chaque après-midi le Président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermùdez et le Premier Ministre, Manuel Marrero Cruz.

Le Chef de l’Etat a indiqué que de nombreuses mesures correspondantes à cette étape avaient été anticipées dans la précédente phase pré-épidémique. Photo Estudios Revolutions

Ces réunions assurent le suivi du plan approuvé par le Gouvernement cubain pour la prévention et le contrôle du nouveau coronavirus sur l’île où 396 cas sont confirmés.
« Cette étape est déclarée lorsqu’on confirme des cas où l’on n’a pas pu établir une proximité avec des voyageurs arrivant de zones affectées et qui restent limités à de petits groupes dans des localités ou des institutions du pays » a expliqué le Ministre de la Santé publique, José Angel Portal Miranda.

Les événements actifs de transmission locale se trouvent à Consolacion (Pinard el Rio), Florencia (Ciego de Avila), Florida (Camagüey) et Gibara (Holguin) ce qui fait un total de 33 cas.

Les événements actifs de transmission locale totalisent 33 cas.

A ce sujet, le Chef de l’Etat a indiqué que de nombreuses mesures correspondantes à cette étape avaient été anticipées dans la précédente phase pré-épidémique. Nous allons maintenant mettre en œuvre une nouvelle décision , a-t-il dit, que tous les lieux où existe une transmission locale soit mis en quarantaine, l’Etat-major National de la Défense civile doit donner toutes les indications aux Conseils de Défense.

Dans son intervention, Diaz-Canel a réaffirmé « la volonté du Gouvernement de poursuivre le travail, conjointement avec toutes nos institutions, organisations de masse et, bien sûr, au près de notre peuple, afin que le risque de contamination de cette maladie continue de diminuer ».

De façon particulière, l’élu a rappelé les deux motifs qui ont marqué la journée du 7 avril : le 90e anniversaire de la naissance de Vilma Espin, fondatrice de la Fédération des femmes cubaines, « organisation où réside une force importante de notre société et qui affronte directement la pandémie ».

Le second motif, a-t-il ajouté, c’est la Journée mondiale de la Santé qui célèbre la création de l’Organisation Mondiale de la Santé en 1948 et qui est consacrée cette année à l’Infirmerie.

Nous devons noter, a-t-il dit, que les infirmiers et infirmières livrent une bataille très importante et dans ce travail, les femmes sont une force majoritaire et indispensable.

Il est juste qu’au milieu de toute la complexité de la situation, nous puissions aussi commémorer cette date et féliciter les infirmières, les infirmiers, les médecins et tout le personnel de santé et « de plus, reconnaître l’exemple au niveau mondial que donne le système de santé cubain ».

Par opposition, a-t-il insisté, nous devons critiquer ceux qui sont réticents à se conformer à la discipline indispensable pour que la courbe de la maladie reste la plus plate possible. « Je sais que beaucoup de personnes sont confiants dans la mise à disposition prochaine d’un vaccin et qu’ainsi le problème sera résolu ».

Diaz-Canel a dit que , nous devons critiquer ceux qui sont réticents à se conformer à la discipline indispensable pour que la courbe de la maladie reste la plus plate possible. Photo Estudios Revolucion

Toutefois, a-t-il ajouté, « la première chose avec laquelle nous devons nous vacciner c’est avec ce dont nous disposons : la discipline, la coopération et la solidarité. C’est cela le vaccin du moment et c’est ce qui peut nous conduire au succès face à la pandémie ». Et nous allons aussi nous vacciner contre la désinformation et la névrose qui peuvent générer les fausses nouvelles qui circulent sur les réseaux avec une vision apocalyptiques ».

Il y a là une nuée envahissante, a souligné le Président de la République, qui comme toujours essaie de semer le doute et la panique sur les réseaux.

« Nous, nous voulons affirmer une fois de plus que notre pays dispose d’un puissant réseau de moyens publics de communication sociale qui en ces jours a démontré son professionnalisme, sa passion et son absolu engagement au métier de l’information et au devoir de soulager les angoisses logiques de notre population en ce moment ».
Notre gouvernement, a souligné le Chef de l’Etat, « assume sa responsabilité de donner au travers de ces médias, toute l’information disponible, avec rapidité, transparence et sans alarmisme. Cela suffit de croire ceux qui sèment le doute de façon constante sur ce qui se passe. Nous ne cachons aucun cas, ici chacun est informé de manière claire dès que les événements se produisent ».

Diaz-Canel a renouvelé son appel aux organisations de masse « à poursuivre la hausse du niveau de participation dans la communauté parce que leur est vital dans la recherche des anciens qui vivent seuls, à la solidarité entre les voisins, dans le soutien au travail des consultations médicales et des personnes chargées du dépistage, ainsi que dans toutes les activités sociales que nous pouvons aider à se mettre en place et se développer avec le maximum d’ordre et de discipline ».

Le Président de la République a fait référence à la nécessité que toutes les personnes soient franches au cours du dépistage. « La vie nous dit que lorsque quelqu’un cache de l’information sur son état de santé, on peut regretter la perte d’une vie et on peut regretter la mise en danger d’autres vies ».

Occulter de l’information utile pour la santé peut ^tre mortel dans les circonstances actuelles. C’est une responsabilité que nous devons tous assumer, a-t-il ajouté !
« il faut informer de façon détaillée sur la situation réelle de santé de chacun. Sauvons-nous tous en sauvant la vérité. Avec la vérité, nous pouvons sauver. Et ne le faisons pas seulement pour la seule santé de chacun, faisons-le pour la santé de ceux qui nous entourent et parce que les milliers d’hommes et de femmes qui travaillent et prennent des risques chaque jour pour maintenir la vie du pays et accélérer la fin de la pandémie ».

A partir de la phase de transmission autochtone limitée dans laquelle entre le pays, le Premier Ministre, Manuel Marrero Cruz, a fait référence au nouvel ensemble de mesures pour faciliter l’isolement social. Photo : Estudio Revolucion

Ceci n’est pas une commande, « c’est une obligation que nous devons assumer avec une responsabilité citoyenne et ces mesures doivent nous aider à ce que nos institutions intérieures qui sont déployées, au côté de son peuple, en ces jours difficiles ».

A partir de l’étape de transmission autochtone limitée dans laquelle entre le pays, le Premier Ministre, Manuel Marrero Cruz, a fait référence au nouvel ensemble de mesures pour faciliter l’isolement social. Parmi celles-ci, il a mentionné la suspension des ventes de boissons alcoolisées à consommer dans les bars et restaurants et le maintien de la vente à emporter. Ces lieux fermeront le service sur place et élaboreront des aliments à consommer seulement hors des enceintes et éviter ainsi les regroupements de personnes.

Le transport urbain de passagers sera aussi réorganisé en limitant le nombre de personnes par omnibus afin que la distance entre les personnes soit maintenue. De a même manière, Marrero Cruz a précisé qu’une analyse sur les activités professionnelles du pays non indispensables sera réalisée por déterminer si elles doivent cesser leur activité tout en conservant celles qui ont un impact plus grand sur l’économie nationale, comme la production d’aliments.

Il a ajouté qu’en parallèle, on agira avec plus de sévérité face aux illégalités et les conduites à risque en pleine pandémie mettant en danger la vie des personnes.
Au cours de la réunion, les plus hautes autorités des provinces de Matanzas et Ciego Avila ont rendu compte, par vidéo conférence,du travail déployé par leurs Conseils de défense pour affronter le nouveau coronavirus.

Diaz-Canel s’est ensuite enquis de la situation dans la partie occidentale de l’île où 38 cas ont été confirmés en demandant quelles mesures ont été prises pour organiser les files d’attente et servir de façon différenciée les personnes âgées, une « tâche principale » qui revient aux travailleurs sociaux.

Dans le cas de Ciego de Avila où existe une situation compliquée avec 48 malades du Covid-19 confirmés et spécifiquement 12 dans la municipalité de Florencia, l’élu a souligné l’irresponsabilité d’un groupe de personnes qui ont organisé une fête alors que c’était interdit.

Ce sont des choses qui se passent dans la vraie vie, a-t-il commenté, et cela nous démontre jusqu’où peut aller l’irresponsabilité. De là, le renouvellement de l’appel à la discipline car « Chacun de nous dépend de tous ».


http://translate.google.com/transla...

Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

CIENFUEGOS 200

Cliquer ICI :
https://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com/

hhttps://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 35

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4531/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Solidarité avec les Cubains : faire un don

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4126/

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified