Brèves de la semaine

jeudi 21 mai 2020
par  Philippe Mano

Coopération médicale cubaine : entreprise ou prix Nobel ?
Le droit à la santé publique est une lettre sacrée dans la Constitution cubaine . Jamais une entreprise.
Mais le discours de la Maison Blanche, repris par une chorale de médias, est que La Havane « fait de l’argent » avec les offres sanitaires qu’elle amène à d’autres pays.
Il n’y a pas de secret d’État. Dans le cadre d’un programme de coopération Sud-Sud légitime, les pays disposant de ressources versent des fonds à Cuba, avec lesquels les Cubains soutiennent leur système de santé publique gratuit et universel, y compris les salaires, les infrastructures et l’achat de fournitures, en plus de leur coopération dans les pays pauvres. Le personnel médical cubain le sait et l’approuve par le biais d’un contrat individuel. Cette campagne pour couler la coopération cubaine a des résultats médiocres. Il est vrai que les pays satellites américains (Brésil, Bolivie et Équateur) ont rompu avec Cuba. Mais la reconnaissance grandit et Cuba a aujourd’hui plus de demandes qu’elle ne peut en traiter.

Cuba ne rouvrira pas encore ses frontières
Le 15 mai, le ministère cubain du Tourisme a publié une note d’information :
« Dans un souci de protection de la sécurité sanitaire nationale, prémisse fondamentale de l’État cubain, nos frontières ne seront pas ouvertes, et les services touristiques ne seront pas activés, sauf indication contraire du gouvernement de la République de Cuba ».
« Compte tenu de la situation actuelle de développement de cette maladie à Cuba et dans le monde, le Ministère du tourisme se concentre sur l’amélioration continue des installations hôtelières et non hôtelières, ainsi que sur l’élaboration de protocoles d’hygiène, pour faire face à la reprise des activités touristiques « . Depuis le 24 mars, Cuba a complètement fermé ses frontières et seul un nombre limité d’opérations aériennes sont en cours, principalement pour des raisons humanitaires et commerciales. »

L’ambassadeur de France au Kenya apprécie le travail des médecins cubains
Nairobi, 15 mai. Mme Aline Kuster-Menager, ambassadrice de la République française au Kenya, a envoyé ce jour une lettre à l’ambassade de Cuba dans ce pays africain, remerciant le travail effectué par les médecins cubains Adriana Ramírez Martínez et Milagros Sierra Sotelo, qui ont contribué de manière décisive à épargner la vie d’un patient français malade du Covid-19. Dans cette lettre, la diplomate français reconnaît « la haute qualité professionnelle des médecins, qui honore la médecine cubaine » et demande que les spécialistes cubains soient remerciés pour leur action décisive. Adriana et Milagros travaillent à l’hôpital Msambweni dans le comté de Kwale, situé à plus de 400 km de Nairobi, la capitale du Kenya, et sont un exemple vivant de la qualité humaine et de la formation professionnelle des médecins cubains.

Zapatero appelle à une « parenthèse humanitaire »
L’ancien président du gouvernement espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, a demandé un « hiatus humanitaire » pour les blocages économiques imposés par les États-Unis au Venezuela et à Cuba afin que ces deux pays puissent faire face à la pandémie de coronavirus avec plus de moyens. Lors de la cinquième réunion du Groupe Puebla,une organisation composée de dirigeants progressistes d’Amérique latine, tenue virtuellement, ont participé, outre Rodríguez Zapatero, le président argentin Alberto Fernández, et les anciens dirigeants Ernesto Samper de Colombie, Luiz Inácio Lula da Silva et Dilma Rousseff, du Brésil ; Evo Morales, de Bolivie ; Rafael Correa, de l’Équateur, et Fernando Lugo, du Paraguay. Étaient également présents le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz, l’ancien candidat présidentiel chilien Marco Enríquez-Ominami et la mexicaine Alicia Bárcena Ibarra, secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations Unies pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC).

Cuba et le terrorisme
Pour le Département d’État américain, Cuba a été inscrite sur la liste noire des pays qui ne collaborent pas à la lutte contre le terrorisme. Cuba ne figurait pas sur cette liste, qui comprend l’Iran, la Corée du Nord, la Syrie et le Venezuela, depuis 2015 , date à laquelle elle y a été suppriméepar l’administration Obama, après y avoir été inscrite pendant 33 ans. Les États-Unis affirment que ces pays, en vertu de l’article 40A de l’Arms Export Control Act, ne « coopèrent pas pleinement » avec les efforts antiterroristes de Washington et, sur la base de ces réglementations, la vente ou la licence d’exportation d’articles et de services de défense vers ces États est interdite.
Selon le document du Département d’État, Cuba a été exclue parce que des membres de l’Armée de libération nationale colombienne (ELN), qui ont voyagé en 2017 pour mener des pourparlers de paix, sont restés sur l’île en 2019. Cuba avait refusé d’extrader 10 membres. de cette organisation de guérilla, soupçonnés d’avoir participer à un attentat à Bogotá.

Soutien des Nations Unies à Cuba
Le projet de développement coopératif agroforestier (Prodecafe) entre l’île des Caraïbes et l’agence des Nations Unies a pour objectif de contribuer au développement durable du secteur agroforestier du pays, de renforcer la sécurité alimentaire et d’améliorer les conditions de vie des familles rurales, grâce à un accord de financement avec le Fonds international de développement agricole. Le groupe cible du projet est composé d’environ 17 000 producteurs, de leurs familles et de salariés, avec près de 300 unités agroforestières constituées de coopératives de crédit et de services, de production agricole et Unités de base de la production coopérative. Tous se sont spécialisés dans la production de café et de cacao, dans les provinces de Granma, Holguín, Santiago de Cuba et Guantánamo. Le coût total estimé du projet entre Cuba et le FIDA, pour une période de six ans à compter de 2020, s’élève à 63,65 millions de dollars.

Cuba ne fait pas de distinction entre touristes et nationaux pendant la pandémie
Lors de l’épidémie de coronavirus à Cuba, les étrangers qui résident sur l’île reçoivent le même traitement que les Cubains du point de vue de la prévention, du diagnostic et du traitement de la maladie, a déclaré le Dr Francisco Durán, directeur de l’épidémiologie. du ministère de la Santé publique. Actuellement, 6 524 émigrants et 4 254 étrangers restent à Cuba, dont 940 dans des logements locatifs, principalement dans les municipalités de Santiago de Cuba et de La Havane .

L’industrie Biotech
L’interféron, considéré comme un médicament miracle potentiel dans les années 1970 et 1980, occupe une place particulière à Cuba. Fidel Castro, dont la révolution de 1959 donnait la priorité à la santé et à l’éducation et qui s’intéressait souvent aux développements scientifiques, a envoyé des scientifiques cubains à l’étranger pour étudier sa production. Ils ont rapidement découvert comment le fabriquer à la maison et le médicament a été utilisé avec succès lors d’une épidémie de dengue hémorragique en 1981. C’est à ce moment-là que le secteur biopharmaceutique de Cuba a commencé à sérieusement se développer malgré les obstacles posés par l’embargo commercial américain. Il produit désormais la plupart des médicaments utilisés à Cuba ainsi que plus de 300 produits destinés à l’exportation vers plus de 50 pays, dont un vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon appelé CIMAvax. Il existe maintenant 21 centres de recherche et 32 entreprises employant quelque 20 000 personnes sous l’égide de BioCubaFarma, géré par l’État. Les exportations de médicaments ont rapporté 442 millions de dollars en 2016, selon les dernières données officielles disponibles, dépassant les revenus d’exportation du sucre, du rhum ou du tabac.

Des médecins cubains au Pérou
Le Premier ministre péruvien Vicente Zeballos a confirmé l’arrivée prochaine de 85 médecins cubains pour collaborer à la lutte contre le Covid-19 et leur a suggéré de se rendre dans les régions les plus touchées par cette grave maladie. La présence de la nouvelle brigade médicale coïncidera avec le 50e anniversaire de la collaboration médicale cubaine avec le Pérou, lorsque les professionnels cubains ont été les premiers travailleurs humanitaires étrangers à arriver dans la région d’Ancash, dévastée par le grand tremblement de terre du 31 mai 1970. En 1991, un groupe de spécialistes cubains était venu au Pérou pour collaborer à la campagne contre l’épidémie de choléra.
De même, une centaine de brigadistes sont arrivés dans la région sud d’Ica en 2017, pour soigner les personnes touchées par un tremblement de terre. Ils sont restés plusieurs années dans la ville de Pisco.

Le Minnesota recherche une collaboration médicale et scientifique avec Cuba
Une résolution, dans ce sens, a été présentée à l’Assemblée législative de l’État américain du Minnesota. Le document, rédigé par les sénateurs d’État Sandra Pappas et Patricia Torres Ray, demande que le gouverneur du Minnesota, le démocrate Tim Walz, interpelle le ministère de la Santé et d’autres agences pour enquêter sur le potentiel de collaboration avec les Grandes Antilles, pour obtenir une aide et une expérience cruciales qui profitent aux résidents de l’État, au milieu de la crise sanitaire actuelle.
La résolution appelle la législature du Minnesota à appeler le Congrès et la présidence américaine à lever les restrictions qui empêchent l’accès à l’expertise médicale cubaine, y compris l’importation d’interféron alpha-2B recombinant. Le texte exhorte les autres territoires d’Amérique du Nord à se joindre à cette action et à approuver des documents identiques ou similaires. Cuba a une longue histoire de soins de santé dans d’autres pays et une grande partie de son personnel médical est désormais intimement impliqué dans la lutte contre le COVID-19 dans le cadre de la Brigade médicale internationale Henry Reeve, spécialement formée contre les catastrophes et les épidémies graves, rappelle ce texte.

Comment se déroulera la reprise du tourisme à Cuba ?
Dans une première étape, le tourisme cubain lui-même, des résidents à l’intérieur et à l’extérieur de l’île. Dans une deuxième étape, le tourisme canadien, russe et chinois pourrait montrer la voie.
Selon les indications du ministère du Tourisme, en juillet des possibilités s’ouvriront au tourisme national pour accéder à un circuit d’hôtels rénovés et adaptés. Il faudra voir dans quelles conditions et avec quelles mesures de protection. Mais si des hôtels d’État sont ouverts, il sera nécessaire d’inclure d’autres maillons dans la chaîne de valeur : agences de voyages, bureaux de tourisme, transports touristiques, restaurants, cafés et certaines activités extra-hôtelières. Ce dispositif sera nécessairement étendu au secteur de la location privée, de la gastronomie et des transports

Omara Portuondo publie un nouvel album sur Internet
L’album, Mariposas ,appartient au catalogue de la maison de disques Bis Music. Il est composé de chansons du jeune auteur-compositeur-interprète Jessee Suárez. Omara interprète, à partir de son style particulier, des rythmes cubains et latins tels que boléro, fils, ballade et salsa.

Lettres de Cuba
Dans le n° de Mai de la revue en langue française
Lectures françaises de José Martí : La Faustin, d’Edmond de Goncourt (XII) par Carmen Suarez León. Cette œuvre est qualifiée par Martí comme « Le livre parisien, le livre triste et lumineux, le livre candide et terrible, le livre souriant et effrayant, le livre sain et agréable, est d’Edmond. »
En Interview, le journaliste Wilmer Rodríguez converse avec l’Historien de la Ville de La Havane, le Dr. Eusebio Leal Spengler au sujet de l’être humain que fut José Martí


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

CIENFUEGOS 200

Cliquer ICI :
https://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com/

hhttps://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 35

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4531/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Solidarité avec les Cubains : faire un don

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4126/

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified

Brèves

20 mars 2016 - RFI - Spéciale CUBA - V.Fernandez - mardi 22 mars entre 8H10 et 8H30

Victor Fernandez sera sur notre antenne le mardi 22 mars en direct entre 8H10 et 8H30 dans le (...)

6 février 2013 - {{{Bordeaux : le perchiste Romain Mesnil au secours du cirque Gruss

Les Cuba Boys ont brisé leur barre. Le champion de saut sauve leur numéro en leur cédant six (...)

23 novembre 2012 - Ouragan Sandy : aide d’urgence de la France de 70 000 Euros à Cuba

A la suite du passage de l’ouragan Sandy sur les Caraïbes, qui a causé de très importants dégâts (...)

5 novembre 2012 - FAMILLE SOLIDAIRE

Albi. « Barquito de papel », un élan solidaire et « un bon petit colis » pour des écoles à Cuba
AIDE (...)

22 octobre 2012 - 110e anniversaire des relations diplomatiques Cuba / France

A l’occasion du 110e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Cuba et la (...)