Comment finira l’année scolaire en cours ?

dimanche 17 mai 2020
par  Traduit par Gonzalo Dorado

Par : Yudy Castro Morales, Susana Antón Rodriguez (Granma),
Gladys Leidys Ramos, Alejandra García Elizalde, Juan Diego Nusa Peñalver ( Granma numérique)

L’émission Mesa Redonda a examiné ce mercredi (30 Avril 2020) divers aspects en relation avec la réorganisation de l’année scolaire à tous les niveaux éducatifs, les examens d’accès à l’Enseignement supérieur, l’appel et la démobilisation du Service Militaire et d’autres sujets d’intérêt vital.

Les étudiants en médecine ont réalisé un important travail d’enquête dans les quartiers pour affronter le COVID-19.Foto : Ismael Batista Ramírez

Face aux interrogations répétées de la population concernant la fin de l’année scolaire, Ena Elsa Velázquez Cobiella, Ministre de l’éducation, a expliqué qu’après la reprise des cours, ce qui dépendra d’où en sera la pandémie, huit semaines seront nécessaires pour terminer l’année scolaire 2019-2020 et préparer les conditions de l’étape suivante.

Les trois premières semaines seront consacrées à systématiser les apprentissages réalisés. Puis, à la suite, dans le cas de l’enseignement primaire, du 1er grade (le Cours préparatoire en France) au 4e grade (le CM1), on pourra évaluer qualitativement les matières ; les élèves de 5e et 6e grades (le CM2 et la 6e) feront un travail de contrôle partiel en Langue Espagnole et en mathématiques.

A propos du secondaire de base, elle a précisé que les étudiants de 7e et 8e grades (la 5e et la 4e) auront seulement deux ateliers de révisions : l’un pour les matières Histoire, Littérature espagnole et Education civique, l’autre qui comprendra Physique, Chimie, Biologie et Géographie.

Les étudiants du 9e grade (la 3e), a-t-elle souligné, n’auront pas d’évaluation finale et pour la fin des cours seront pris en compte les contrôles continus réalisés jusqu’au 20 mars.

Quant aux étudiants qui prétendent intégrer les Instituts Préuniversitaires Professionnels en Sciences Exactes (N.d.T. : Lycées professionnels) ne seront pas soumis à des épreuves. Les lauréats de concours au niveau national et provincial pourront s’inscrire de manière directe ; tout comme ces étudiants qui ont suivi leur cursus de 9e grade dans ces établissements. Les autres trouveront une place via les échelons municipaux.

Dans l’enseignement pré-universitaire, les étudiants des grades 10 et 11 (Seconde et Première) auront un examen de contrôle écrit dans les matières suivantes : Espagnol, Mathématiques et Histoire. Pour le reste des matières, on organisera un atelier de révision. Par ailleurs, les élèves de première et deuxième année de l’Enseignement technico-professionnel auront un examen final dans la matière principale de leur filière.

La Ministre de l’Education a mis en avant que les étudiants auront la possibilité de faire des examens de révision et plus dans toutes les matières, pas seulement celles qui avaient une épreuve finale, ce qui leur permettra d’améliorer la note du cours. Elle a souligné les aménagements réalisés dans les enseignements artistiques, sportif et pédagogique.

DANS L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
José Ramón Saborido Loidi, Ministre de l’Education Supérieure (MES), a expliqué que l’enseignement présente trois situations fondamentales dans les circonstances actuelles : les examens d’entrée, la continuité pour tous les cursus et les épreuves de fin d’études.

Concernant les examens d’entrée, il a précisé qu’ils seront mis en place lorsque la situation épidémiologique du pays le permettra et les préceptes qui les caractérisent seront respectés, tels que la rigueur, la transparence et le droit.

Une fois que les activités d’enseignement auront redémarré, il a assuré qu’une étape de préparation de 30 jours a été planifiée et que le processus des examens et délivrance des titres se déroulera pendant une période de 45 jours supplémentaires.

Il informe ensuite que trois délivrances de titres sont prévues : la première concerne les candidats détenant un minimum de 60 points selon leur niveau et qu’elle sera organisée, comme toujours, à partir des résultats obtenus au pré-universitaire (N. d .T. : le lycée) et aux examens d’entrée. La seconde concerne le reste des candidats bien qu’ils n’aient pas réussi les examens d’entrée et la troisième au lycée bien que l’on n’ait pas présenté d’examen d’entrée.

Il confirme que la session spéciale pour les étudiants qui ne se seront pas présentés aux examens pour raison dûment justifiée sera maintenue et organisée après les 30 jours calendaires suivants.

Il a assuré que la continuité et la fin de l’année scolaire et le début de la suivante sont prévus en des périodes distinctes.

« Au cours de la première période (récupération), on terminera l’année 2019-2020 et l’on fera les ajustements nécessaires en priorisant l’accomplissement du programme de base. La seconde période débutera avec l’année 2020-2021. Au cours de cette étape qui sera dans la continuité de la précédente, commencera la nouvelle rentrée qui sera coordonnée avec le calendrier académique en donnant la priorité au programme de base. Et la troisième période conclura l’année 2020-2021. Son début et sa durée dépendront des ajustements réalisés avec l’objectif de terminer pendant les mois de juin-juillet 2021. On fera également des ajustements dans le calendrier académique en donnant la priorité au programme de base » a-t-il souligné.

Il a conclu en précisant que les étudiants de dernière année de chaque cycle auront le droit d’assister à l’évaluation de fin d’études dès lors qu’ils auront suivi et réussi dans toutes les matières prévues et dans tous les requis additionnels.

EN SCIENCES MEDICALES
Le Docteur Jorge González Pérez, Directeur national de l’Enseignement de la Médecine au Ministère de la Santé Publique (Minsap), a fait référence à la Résolution 82/20 qui établit la réorganisation du cursus académique en Licence et Maîtrise dans toutes les carrières en Sciences de la Santé des universités en Sciences Médicales. Cela garantira la continuité des acquisitions des connaissances prévues au cours de cette étape et de développer les activités de lutte anti-épidémique.

Il a expliqué que cette norme a établi que la Direction de l’Enseignement Médical du Minsap élaborera les indications méthodologiques pour garantir ces processus et veiller à leur mise en œuvre.

En accord avec le Docteur González Pérez, il sera tout d’abord élaboré des propositions d’adéquation aux plans d’études par les commissions nationales des carrières et les Comités Académiques de Maîtrise de l’Université en Sciences Médicales de La Havane, dans sa position de Centre directeur.

« Chacune de ces propositions ont fait l’objet d’une consultation avec les autres universités en Sciences Médicales du pays et les organisations étudiantes qui ont également participé, la F.E.U.(Fédération Etudiante Universitaire) et la F.E.E.M. (Fédération des Etudiants de l’Enseignement Moyen est l’organisation de jeunesse représentant les lycéens). Nous avons obtenu un consensus sur ce que nous devions réaliser pour chaque formation, selon les scenarii possibles et les contextes » a-t-il ajouté.

Il a ensuite expliqué que compte tenu du rôle que l’immense majorité des étudiants en Sciences Médicales, tant en Licence qu’en Maîtrise dans une situation d’urgence telle que nous la vivons actuellement, reste associée aux travaux liés au modèle de leur formation.

La confrontation au Covid-19 a apporté beaucoup de connaissances et d’expérience aux étudiants et aux professeurs, « surtout pour motiver la recherche d’information, donner une réalité à l’auto-préparation et à la construction de la connaissance à travers le travail personnel ».

Il a ensuite spécifié que de possibles limitations pour exercer certaines activités ou rotations des plans d’étude ont été identifiées. Pour cette raison, on réalisera des aménagements au programme prévu pour certaines matières, tant en Licence qu’en Maîtrise et qui pourront varier selon le scénario et la matière ou spécialité.

Il a ajouté que dans le cas de la Maîtrise, la formation a continué, surtout dans certaines spécialités, avec certains aménagements tenant compte des caractéristiques de chacune. Le cursus prendra fin comme prévu en juillet.

Il a avancé que dans tous les cas, la promotion d’un étudiant à l’année immédiatement supérieure est garantie dès lors qu’il ait satisfait à toutes les matières et les stages prévus dans l’aménagement du programme et acquièrent les autres requis définis par les règles existantes.

De même il a indiqué que l’on garantit la qualification en Licence et Maîtrise de tous les étudiants dont la fin d’études tombe en cette période. Le Directeur a ensuite abordé d’autres sujets spécifiques de ce type d’enseignement.

ONAJUSTE L’INCORPORATION AU SERVICE MILITAIRE ACTIF
Un ajustement de l’incorporation au Service Militaire Actif a été nécessaire comme faisant partie de la lutte contre le Covid-19.

A ce sujet, le Colonel Heriberto Burgos Ronquillo, chef de l’Organisation et du Personnel des Forces Armées Révolutionnaires (F.A.R.) a précisé que les jeunes sursitaires qui accomplissent leur service militaire seront démobilisés en août même si la prochaine année scolaire ne débute pas en septembre.

Quant au plan de recrutement des nouveaux jeunes qui habituellement se fait au cours du second semestre, « l’appel interviendra après les fins d’études ».

A propos des jeunes femmes qui accomplissent le Service Militaire Volontaire Féminin, le Colonel Burgos a dit que leur seront maintenus les bénéfices prévus bien qu’il y aura des modifications dans le processus d’attribution des carrières une fois qu’elles seront démobilisées en août.

Les jeunes bénéficiaires de l’Ordre 18 du Ministère des F.A.R. qui depuis septembre ont pu se préparer pour les épreuves de sélection doivent s’informer des indications du mois pour se présenter aux examens quand la date sera fixée.

Sur le retour au travail des jeunes qui sont libérés, le Colonel Burgos les a priés « de se présenter dans les Directions Municipales du Travail pour connaître les offres d’emploi dans chaque localité ».

Les étudiants de 12e grade (Terminale) dans les écoles militaires Camilo Cienfuegos ont déjà passé leurs examens finaux et épreuves d’entrée. Les offres de carrières universitaires leur seront présentées en juin prochain.


http://www.granma.cu/cuba-covid-19/...

Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

CIENFUEGOS 200

Cliquer ICI :
https://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com/

hhttps://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 35

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4531/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Solidarité avec les Cubains : faire un don

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4126/

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified