Guantanamo, au nom du "monde libre" version USA !

jeudi 12 janvier 2012

Depuis 10 ans, Chaque jour, des violations "occidentales" des droits de l’homme, des délits graves, sont commis par les militaires américains, en toute impunité, contre 196 "terroristes", sans jugement, et dépendant d’un statut pénal spécial , créé par le grand humaniste Bush. De quoi en boucher un coin à tous les juristes.

Les gardiens sont devenus, selon de nombreux médias internationaux, des tortionnaires. En toute impunité. Les détenus prennent quotidiennement des bains de soleil tropical, enchaînés pour mieux profiter des UV, dans des cages métalliques cédées par le club Méd. Ci-après l’article de Jean ORTIZ, Universitaire, spécialiste de l’Amérique Latine, et plusieurs liens vers des journaux qui s’indignent d’une telle situation...

OBAMA TORTIONNAIRE* ?
Il y a juste dix ans que la base militaire des Etats-Unis, en territoire cubain (imaginez une base militaire iranienne à Brest), a été transformée en un centre de détention (hors lois internationales) et de torture, au nom du "monde libre" (l’empire du mal c’est Chavez) , et de la lutte contre le "terrorisme", contre Ben Laden , vieille connaissance de Washington (comme Ben Ali, Ben Aca, Ben Zema...), contre le terrible
mollah Omar, que Maison Blanche et Pentagone alimentent en pots d’échappement pour sa moto lors de leurs rencontres "secrètes"

. Chaque jour, des violations "occidentales" des droits de l’homme, des délits
graves, sont commis par les militaires américains, en toute impunité, contre 196 "terroristes", sans jugement, et dépendant d’un statut pénal spécial , créé par le grand humaniste Bush. De quoi en boucher un coin à tous les juristes. Les gardiens sont devenus, selon de nombreux médias internationaux, des tortionnaires. En toute impunité. Les détenus prennent quotidiennement des bains de soleil tropical, enchaînés pour mieux profiter des UV, dans des cages métalliques cédées par le club Méd.
Aucune enquête internationale n’est en cours contre les sévices commis par les Etats-Unis à Guantanamo, territoire usurpé de force à Cuba.

La Cour Pénale Internationale est trop occupée ailleurs et manque de personnel. La communauté internationale a d’autres chats persans à fouetter. En attendant, le bagne reste bagne au soleil, et peut servir demain à enfermer Fidel Castro, grand terroriste devant l’éternel. Il serait ainsi à domicile, et les droits de l’homme respectés
.
En matière de "droits de l’homme", l’"occident" (du même nom que le groupe facho de l’époque), ne fait jamais deux poids, deux mesures. Il fait toujours le poids juste dans la démesure. Il est "l’empire". En
attendant, à Guantanamo, la situation des droits de l’homme empire.
Jean Ortiz

Dix ans après, Guantanamo reste une tache dans le paysage américain

{{}}

Dix ans après avoir accueilli ses premiers détenus, la très controversée prison de Guantanamo compte encore 171 hommes, malgré les promesses du président américain Barack Obama de la fermer, et reste pour beaucoup le symbole d’atteintes aux droits de l’Homme.Evènement

Lors de son ouverture, le 11 janvier 2002, une vingtaine de détenus arrivés d’Afghanistan sont emprisonnés dans des cages à ciel ouvert aujourd’hui rendues aux herbes folles et aux iguanes. Leurs photos en combinaisons oranges, un sac noir sur la tête, ont fait le tour du monde.

Dix ans après avoir accueilli ses premiers détenus, la très controversée prison de Guantanamo compte encore 171 hommes, malgré les promesses du président américain Barack Obama de la fermer, et reste pour beaucoup le symbole d’atteintes aux droits de l’Homme.Evènement

Lors de son ouverture, le 11 janvier 2002, une vingtaine de détenus arrivés d’Afghanistan sont emprisonnés dans des cages à ciel ouvert aujourd’hui rendues aux herbes folles et aux iguanes. Leurs photos en combinaisons oranges, un sac noir sur la tête, ont fait le tour du monde.

Lire la suite de l’article paru dans Ladépèche.fr : http://www.ladepeche.fr/article/2012/01/08/1258128-dix-ans-apres-guantanamo-reste-une-tache-dans-le-paysage-americain.html

Etats-Unis Guantanamo, dix ans de mépris des droits humains

{{}}

À l’occasion du dixième anniversaire du transfert de détenus dans le centre de détention américain, Amnesty International et deux anciens prisonniers demandent la fermeture de cette zone de non-droit.

Il y a tout juste dix ans, le 11 janvier 2002, soit quatre mois après les attentats terroristes du 11 septembre 2001 à New York, des détenus étaient transférés dans le centre de détention américain de Guantanamo Bay, sur l’île de Cuba. En l’espace d’une décennie,

779 personnes séjourneront dans cette prison spéciale, la plupart du temps sans inculpation et soumises à des actes de torture. Malgré la promesse du président américain Barack Obama de fermer Guantanamo avant le 22 janvier 2010, le centre de détention existe toujours.

Lire la suite de l’article paru dans le quotidien l’HUMANITE : http://www.humanite.fr/monde/guantanamo-dix-ans-de-mepris-des-droits-humains-487474

Plusieurs centaines de manifestants ont formé une chaîne humaine mercredi à Washington, de la Maison Blanche à la Cour suprême, pour protester contre les dix années d’existence de la prison de Guantanamo, malgré les promesses de fermeture de Barack Obama.


Lien poste par Michel PORCHERON : http://tempsreel.nouvelobs.com/l-observateur-du-monde/20120110.OBS8473/guantanamo-a-10-ans.html


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified