FOIRE DU LIVRE 2012 : un accent caribéen !

mardi 17 janvier 2012

Les organisateurs du rendez-vous – dédié cette année aux cultures de la Grande Caraïbe et aux intellectuels cubains Zoila Lapique (Prix national de sciences sociales 2002), et Ambrosio Fornet (Prix national de Littérature 2009 et Prix national d’Édition 2000), ont annoncé la présence des auteurs lauréats du prix Cervantes, la récompense littéraire la plus prestigieuse des lettres hispaniques.

Quelques jeunes promesses, qui ont fait partie de la sélection des « 25 secrets les mieux gardés d’Amérique latine », réalisée pendant la dernière Foire de Guadalajara, au Mexique, sont également attendus, a signalé lors d’une conférence de presse Edel Morales, vice-président des Relations internationales de l’Institut cubain du livre.

Un évènement culturel, populaire d’une très grande ampleur

{{}}

La 21e édition de la Foire Internationale du Livre aura lieu à La Havane du 9 au 19 février, et jusqu´au 4 mars dans les autres provinces du pays, et elle sera dédiée aux écrivains cubains Zoila Lapique Becali et Ambrosio Fornet.
Les cultures des Grandes Caraïbes, la région où a commencé la découverte de l´Amérique, et dont la pureté raciale et culturelle a fait place à un magique mélange de races, de langues, de couleurs et de traditions, seront les invités d´honneur de cette foire, a commenté Graciela Challú lors d’une rencontre entre le comité d’organisation de l´événement et la presse spécialisée.

« C´est une opportunité d´ouvrir en grand les connaissances sur les Caraïbes, cette foire nous montrera nous-mêmes », a souligné l’investigatrice pendant la rencontre, présidée par Zuleika Romay, présidente de l´Institut Cubain du Livre (ICL) ; Edel Morales, vice-président ; Jesús David Curbelo, coordinateur du programme culturel, et Rogelio Martínez Furé, ethnologue et investigateur qui, avec Graciela Challú, ont été les invités spéciaux de la rencontre.

À un autre moment de son intervention Graciela a attiré l´attention sur le fait que les Caraïbes sont la zone géographique où il y a le plus d´artistes et d’intellectuels lauréats de Prix Nobel, par rapport au nombre d´habitants.

Pour sa part, Rogelio Martínez Furé a assuré qu´il y a une « civilisation caribéenne » possédant une grande singularité, caractérisée pour être un lieu de rencontre, des fusions et des départs permanents, dont le présent est marqué par cette « collision » des civilisations lors de la découverte et la conquête du « nouveau monde ».

Le Caribéen est caractérisé par son « euphorie existentielle », sa spontanéité, sa pétulance, sa diversité des saveurs et des rythmes et sa singulière beauté physique, a commenté le chercheur, qui est aussi le fondateur de l´Ensemble Folklorique National.

Jesús David Curbelo, coordinateur du programme culturel de la foire, a annoncé certains des colloques qui auront lieu pendant la fête du livre cubain, dont : la Rencontre des Bibliothécaires ; le Colloque des Sciences ; les hommages à Zoila Lapique et Ambrosio Fornet ; la Rencontre des Historiens ; le Colloque Martiano et la Rencontre des Écrivains et des Traducteurs. Il a aussi souligné le Colloque des Caraïbes, qui aura lieu dans la Casa de las Américas les 13 et 14 février ; la Rencontre des Jeunes Écrivains, dans le Centre Dulce María Loynaz du 14 au 17, et la Rencontre Théorique de Littérature Infantile et Juvénile, dans la Société Culturelle José Martí (SCJM) du 12 au 14.

La foire sera un cadre propice pour la remise de divers prix, entre eux : le Prix National des Sciences Sociales (le 11), le Prix National de Littérature (le 12), le Prix « Penser à Contre-courant » (le 14), le Prix « Calendario » (le 15), les Prix Nicolás Guillén et Alejo Carpentier (le 16) et le Prix ALBA de Narrative (le 17), parmi d’autres.

Edel Morales a confirmé que, jusqu´à présent, il y a plus de 180 invités étrangers de près de 34 pays, ainsi que 101 exposants de 18 pays, y compris le notre, qui seront placés dans les 1500 mètres carrés des secteurs d’expositions disponibles de l´enceinte de foire Morro-Cabaña.
Dans cette édition, le pavillon « Mi tesoro de papel » (Mon trésor de papier), une initiative dédiée aux enfants fêtant déjà son 13e anniversaire, sera un espace judicieux pour développer des ateliers d´origami, de papier mâché, de littérature, de narration orale et, pour la première fois, d’un atelier de films d’animation.

L’étape havanaise de la foire aura comme siège habituel le Complexe Militaire Morro-Cabaña et, comme sous sièges, le Pavillon Cuba, la Casa de las Américas, la Maison de l’ALBA Culturelle, l´Union Nationale des Écrivains et des Artistes de Cuba (UNEAC), le Centre des Études Martianos (CEM), la Société Culturelle José Martí (SCJM), le Centre Dulce María Loynaz, la Bibliothèque Nationale José Martí (BNJM) et cette année, pour la première fois, elle comptera deux nouveaux espaces : l´Association Cubaine des Nations Unies et la maison d’édition Félix Varela.

La Foire Internationale du Livre 2012 sera une occasion pour que nous, les Cubaines et les Cubains, nous nous découvrions une fois de plus comme des Caribéens, approfondissions les racines de notre culture et celles des peuples qui, comme nous, habitent les îles et les côtes de la mer des Caraïbes.
CUBARTE


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified