Des médecins cubains en Martinique : « Le Point » n’aime pas !

mercredi 16 septembre 2020
par  Philippe Mano

Chaque jeudi, avec les BREVES, Philippe nous permet de découvrir des informations générales mais précises sur Cuba, et son environnement...en clair, ce que vous ne lirez, n’entendrez ou ne verrez pas dans les médias dits d’information...

Cette semaine, en plus des BREVES que vous pourrez lire demain, Philippe a pris un coup de sang. Lui qui connait bien le métier de journaliste, pour en avoir fait partie, il n’admet pas que l’on puisse tordre ainsi la réalité, comme le fait allègrement le journal « LE POINT » !

RG

Des médecins cubains en Martinique : Le Point n’aime pas !

15 médecins cubains en Martinique = 5 pages dans le Point ! Quand ils viendront plus nombreux sur un territoire français, il faudra y consacrer tout un numéro de l’hebdomadaire.. ! Le N° du 3Septembre, qui se prend pourDétective,nous révèle « le mystère des médecins cubains « avec ce chapeau « Entrisme. Quinze professionnels cubains ont débarqué en Martinique le 20 juin . Une mission pas si humanitaire « ,de notre envoyée spéciale en Martinique Claire Meynial.

Alors je reprends mon feuilleton de l’été : les médias occidentaux et les médecins cubains à l’étranger.

Cela ne fait pas de doute : un article à charge d’emblée.

D’abord la suspicion : « le mystère » . Le premier mot du chapeau : entrisme

Quesaquo ? Entrisme:terme issu de l’histoire du léninisme et du trotskisme, est une stratégie politique révolutionnaire qui consiste à faire entrer de manière concertée des membres d’une organisation militante dans une autre organisation rivale, voire dans l’appareil de l’État bourgeois.

Nous y sommes ! Derrière ces quelques 15 médecins nous avons affaire à une tentative non avouée de déstabiliser cette pauvre Martinique, comme ce fut le cas précédemment (ce que rappelle l’article ) en Italie et à Andorre.

Mais pourquoi la Martinique fait appel à des médecins cubains ?

Première réponse : ils sont les plus proches d’un pays hors UE, ce qui est autorisé pour nos territoires d’outre mer depuis le décret du 1 Avril . Deuxième réponse : Cuba forme beaucoup de toubibs.Avec un médecin pour 148 habitants (67,2 médecins pour 10 000 habitants, 78 622 au total) selon l’Organisation mondiale de la Santé, Cuba est la nation au monde la mieux pourvue dans ce secteur et son système de santé publiqueest reconnu par tous, amis ou ennemis de ce pays.

Mais la raison de base c’est le manque de médecins dans nos territoires d’outre mer . Où aller chercher des médecins pour venir ? Ce n’est pas en métropole, trop loin et aucun de nos professionnels de la métropole ne se poussent au portillon. Qui a des médecins capables de s’expatrier sur une urgence ? Cuba. D’où le choix du Conseil Régional de Martinique de faire appel, dans une situation d’urgence , aux médecins voisins qui ne
rechignent pas à venir, eux ...

Alors où est le problème ?

L’envoyée spéciale du Point a recueilli l’avis de l’Union Régionale des médecins libéraux qui « n ’apprécient pas du tout l’arrivée de ces médecins étrangers « en plus cubains . L’ épouvantail fonctionne toujours. On a envie de leur dire, mais allez en chercher d’autres qui accepteraient de venir en urgence pour quelques semaines et qui parleraient parfaitement français et créole...Comme si nos médecins français en mission humanitaire en Afrique ou en Asie n’utilisaient pas des interprètes locaux si nécessaire...

Et puis ce n’est pas cela qui va régler à long terme le manque de médecins dans les Territoires d’Outre Mer. Certes, mais si le monde médical devrait bien comprendre un mot : c’est bien celui de l’urgence ou nécessité fait loi.

L’ordre des médecins de Martinique proteste aussi et révèle enfin la clef du « mystère » à la journaliste du Point ; « c’est un coup politique de Marie Jeanne( la présidente du territoire)la mouvance indépendantiste est proche de l’esprit cubain « . Nous y sommes, c’est une opération politique. On aimerait bien une aide de médecins étrangers mais pas de ceux là qui sentent le souffre, ces cubains ne seraient pas fréquentables, cescommunistes ..! La guerre froide est toujours chaude… pour la rédaction du Point !

La position du conseil régional de Martinique est claire. Ce n ’est pas un coup mais une coopération à long terme qui est envisagée dans sa région géographique. Unefois encore, si les cubains vous gênent allez en chercher d’autres qui viendront. Bonne chance !

Retour à l’article. Un long développement rappelle l’historique de l’envoi de médecins

Cubainsà l’étranger. Avec quelques perles :« longtemps Cuba a prétendu qu’il s’agissait d’humanitaire. Mais, en 2010, ila fallu expliquer l’importance des exportations dans les finances et le manque de médecins sur l’île ».Nous reviendrons sur l’aspect financier, mais je suis curieux d’apprendre, grâce au Point, qu’en raison de tous ces médecinscubains envoyésà l’étranger, l’île manque demédecins...! Mais allez voir à Cuba s’ils manquent de médecins, d’infirmiers et autres professionnels de santé.

Les médecins cubains, des esclaves sous-payés... ?

Là, c’est l’argument massue de tous ceux qui s’en prennent à cet envoi de médecins cubains à l’étranger en réponse à la demande officielle d’États ou de collectivités locales.

Le contrat, le marché se passe d’institution à institution.

C’est donc l’institution sollicitée qui encaisse la contrepartie financière comme pour tout contrat de coopération ou de marché international. Et qui garde naturellement une partie du revenu, contrepartie de l’investissement massif de ce pays dans le secteur de la santé (10% du budget de la nation, 8,6% en France). Pénalisé un médecin cubain qui part à l’étranger en mission ? Durant sa mission il gagnera au moins dix fois son revenu habituel à Cuba (50 euros maximum) . Il faut comparer ce qui estcomparable. Comparer le revenu d’un médecin cubain à un médecin français du public, à fortiori du privé, est ridicule.

Retour à l’article : « Car les médecins sont un bien d’exportation. »

Nous sommes là au cœur de l’enjeu. Exporter des ressources humaines que d’autres vont payer c’est bien la preuve que l’on en dispose de médecins, d’enseignants, de techniciens qui ont été bien formés sinon personne n’en voudrait.. ! Nos riches pays occidentaux n’ont pourtant qu’ une ambition : la société de la connaissance, l’économie de la connaissance . Nous devrions féliciter ce petit pays pauvre, sous embargo américain depuis 60 ans, et sans ressources en matières premières, d’être entré dans cette économie de la connaissance Notre analyse pragmatique se heurte là à une phobie : ils sont communistes, en dictature, donc cachez ces compétences, ces ressources humaines que nous ne saurons voir.. !

Rappelons pour mémoire que Cuba ne vend ses médecins qu’à ceux qui peuvent payer.La Lombardie, l’une des régions les plus riches d’Europe, ne semble pas traumatisée d’avoir fait appel à ces ressources humaines venus des Caraïbes lointaines. Quant àceux qui ne peuvent payer Cuba leur envoie quand même ses médecins.Quand des pays pauvres d’Afrique Noire ont subi Ebola ce sont bien les cubains qui y sont allés sans rien demander. Où étaient nos médecins français qui se sont bien gardé d’aller risquer leur peau là-bas, si en plus il fallait y aller gratuitement …

Des esclaves sous surveillance politique

L’article développe longuement la question de la surveillance permanente que subiraient ces pauvres médecins cubains à l’étranger, de la part de commissaires politiques envoyés avec le personnel de santé . Comment expliquer que ces esclaves sous surveillance puissent choisir de ne pas revenir à Cuba, comme l’explique les nombreux témoignages recueillis par l’article auprès de médecins cubains envoyés au Brésil et qui ont choisi d’y rester…Curieux esclaves qui ont la possibilité de ne pas revenir . Et les 300000 français, dont de nombreux diplômés formés en France, qui ont choisi Londres . Là c’est l’éloge de la mobilité, base de la mondialisation.

« Que fera laFrance siun médecin veut rester en Martinique ? ». A cette question qui se veut piège, le préfet de Martinique répond simplement « nous examinerons la demande d’asile ».Ce dernier souligne que Paris a validé la mission. Pourquoi Le Point n’interroge pas le gouvernement français qui autorise cet appel aux médecins cubains.?

Mais qu’est-ceque Cuba a fait pour mériter cela ?

Cet article est suffisamment long pour tenter de paraître équilibré malgré son parti pris permanent. Il confirme mon analyse cet été dans ma chronique « Brèves », sur. ce site, où j’ai longuement évoqué cette position majoritaire dans les médias occidentaux sur cette question où ils reprennent benoîtement les arguments du pouvoir américain. Ce dernier est pourtant plutôt gêné dans sa gestion lamentable du Covid 19, et ce d’autant que certains États américains disent clairement qu’ils souhaiteraient faire appel à la médecine cubaine. Nous sommes là dans un aveuglement généralisé d’une grande partie de nos médias qui devraient plutôt se féliciter de voir un petit pays sans ressources avoir fait le pari de l’économie de la connaissance. En formant des milliers de médecins, d’enseignants, des techniciens, ils ont fait de la ressource humaine une valeur d’exportation. Que Cuba nous envoie ses brillants musiciens, c’est parfait, mais pas leurs médecins et enseignants, là c’est de l’exploitation et de l’opportunisme politique !

Outre la valorisation d’une société de la connaissance que l’on ne veut pas reconnaître quand il s’agit de Cuba, on ne parle jamais, chez nos bonnes âmes journalistiques, de solidarité internationale, ce gros mot s’il est prononcé par un petit pays pauvre mais dont sa ressource humaine est bien son meilleur atout. Les périodes de crise sont des révélateurs. Encore une fois nos brillants médias brillent par leur absence de réflexion, d’analyse, de recherche des faits et se complaisent dans la curée.

PS : Pan sur le bec !

Pour donner une idée du coût de la vie à La Havane, l’article parle de « 170 euros un studio encentre-ville. »...!J’aimerai que Le Point me présente un cubain, dont le salaire moyen es de 30 euros, capable de payer ce prix-là...

Philippe Mano

Le lien pour pouvoir lire l’article du POINT :https://urml-m.org/wp-content/uploads/2020/09/LE-POINT.pdf


Portfolio

JPEG - 56.8 ko JPEG - 45.5 ko

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

CIENFUEGOS 200

Cliquer ICI :
https://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com/

hhttps://cienfuegos-200ans-2019.jimdofree.com

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 35

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4531/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Solidarité avec les Cubains : faire un don

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=4126/

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified