Le Président cubain au sommet RIO + 20 ...

jeudi 21 juin 2012

Le Président Raul CASTRO a notamment déclaré lors de son intervention à la tribune :

" La paralysie des négociations et le manque d’un accord permettant d’arrêter le changement climatique sont un reflet clair du manque de volonté politique et de l’incapacité des pays développés d’agir conformément aux obligations qui découlent de leur responsabilité historique et leur position actuelle. "

Lire également l’article : http://www.radiohc.cu/fr/nouvelles/du-monde/4998-la-declaration-finale-du-sommet-de-rio20-est-tres-critiquee.html

Raul Castro lance un appel à unifier les efforts pour affronter le changement climatique

JPEG - 10.6 ko

Le chef de l’État cubain, Raul Castro est intervenu au sommet Rio +20 sur le Développement durable.

Il a commencé son intervention en évoquant le discours mémorable prononcé lors de Premier sommet de la Tertre Eco 92 par Fidel Castro.

« Cela fait 20 ans , le 12 juin 1992, dans ce même endroit, le leader de la Révolution cubaine Fidel Castro avait dit et je cite : « une importante espèce biologique est sur le point de disparaître à cause de l’épuisement rapide et progressif de ses conditions naturelles de vie : l’homme.

Ce qui aurait pu être considéré comme une fausse alarme, est une réalité irréfutable : l’incapacité de transformer des modèles de production et de consommation insoutenables qui portent atteinte à l’équilibre et la régénération des mécanismes naturels qui sont à l’origine des formes de vie sur la planète ».

Le président cubain a signalé que les effets ne peuvent pas être cachés, car les espèces disparaissent à une vitesse 100 fois plus rapide que celles indiquées dans les registres fossiles et que plus de 5 millions d’hectares de forets se perdent chaque année et près de 60% des écosystèmes connaissent une dégradation.

« Malgré le jalon qu’a été la Convention des Nations Unies sur le changement climatique, les émissions de dioxyde de carbone ont augmenté de 38% entre 1990 et 2009. Nous allons maintenant vers une augmentation de la température globale qui mettra en danger l’intégrité et l’existence de nombreux états insulaires et produira de graves conséquences à des pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine. » -a signalé le président de Cuba avant de faire référence aux résultats des recherches réalisées dans notre pays.

« Une étude profonde et détaillée réalisée durant les 5 dernières années par nos institutions scientifiques, coïncide, dans l’essentiel, avec les rapports de la commission inter gouvernementale sur le changement climatique et confirme que si les tendances actuelles persistent, durant ce siècle, nous assisteront à une élévation du niveau de la mer dans l’archipel cubain. Cette prévision concerne aussi l’intensification des phénomènes météorologiques et une plus grande salinité des eaux souterraines, ce qui aura des conséquences notamment sur nos cotes, ce qui nous a obligé à prendre d’ores et déjà les mesures nécessaires. »

Raul Castro s’est référé également au danger qui plane sur les pays caribéens. Il a signalé :

« Ce phénomène aura également de fortes implications géographiques, démographiques et économiques pour les îles de la Caraïbe qui doivent, en plus, faire face aux inégalités d’un système économique international qui exclut les plus petits et vulnérables.

La paralysie des négociations et le manque d’un accord permettant d’arrêter le changement climatique sont un reflet clair du manque de volonté politique et de l’incapacité des pays développés d’agir conformément aux obligations qui découlent de leur responsabilité historique et leur position actuelle.

Il a signalé que les gouvernements des pays industrialisés qui agissent de façon irresponsable ne devraient pas croire qu’ils vivront un peu plus aux dépends des pays les plus pauvres.

Le président cubain a appelé les participants à chercher des solutions, à laisser de coté les justifications et l’égoïsme face aux conséquences du changement climatique qui vont affecter tous les pays. Il a exhorté tous les pays à faire un changement transcendantal avec des sociétés plus justes et un ordre international équitable basé sur l’égalité.

Le président Raul Castro a terminé son discours en signalant que Cuba aspire à ce que l’intelligence humaine l’emporte sur l’irrationalité et la barbarie.


Quelques articles utiles à la réflexion en plus de celui que nous publions :

- http://www.ahora.cu/fr/rubriques/monde/monde/3805-les-pays-riches-refusent-de-s-engager-avec-le-developpement-soutenable

- http://www.radiohc.cu/fr/speciaux/commentaires/4955-rio20-dialogue-sur-lecologie-avec-leonardo-boff.html

- http://www.radiohc.cu/fr/speciaux/commentaires/4843-rio20-et-la-concentration-des-terres.html


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified