Lettre au Ministre de l’Éducation Nationale

vendredi 29 juin 2012
par  Gérard

Vous trouverez en pièce jointe la lettre que nous adressons au Ministre de
l’Education Nationale pour protester contre le sujet d’espagno LVI proposé
au bac général séries S et ES.

- Le 27 juin 2012
- Monsieur le Ministre de l’Éducation Nationale de la jeunesse et de la vie associative
- 110 rue de Grenelle
- 75 357 PARIS SP 07

Monsieur le Ministre,

Sans doute avez-vous déjà été alerté par vos services à propos du sujet d’espagnol langue vivante 1 proposé au bac
général cette année, aux séries S et ES.

Permettez-nous d’ajouter aux multiples réactions qui vous parviennent le sentiment de notre association. Cuba
Coopération France a été créée il y a 15 ans pour contribuer à la coopération décentralisée entre la République de Cuba
et la France. Nous avons contribué à la réalisation de dizaine de projets, en particulier en faveur de l’enfance et de la
jeunesse cubaine. Nous sommes partenaires de l’ONU dans le cadre d’un Programme de Développement Humain Local
pour la province de Cienfuegos. Parmi nos contributeurs figurent, entre autres, le Sénat français, la Fondation Danielle
Mitterrand, le Secours Populaire Français. Nos adhérents, nos partenaires, les amis de l’association se sont rendus à Cuba à de multiples reprises tout au long de ces années.

Quelques soient les difficultés que connait ce pays, aucun de ces visiteurs n’a jamais été confronté à la situation décrite dans ce texte soumis aux lycéens : un adolescent affamé et mis en prison pour avoir fait état de sa situation parce
qu’ainsi « selon la loi de la Révolution », il était « déloyal et infâme ». Imaginons que nous soyons tous aveugles et sourds (ce qui n’est pas le cas), que ce qui est décrit dans ce texte par ce « touriste » soit un fait avéré, comment
l’Education Nationale peut-elle induire auprès des lycéens qu’il s’agit là d’un fait de la vie quotidienne à Cuba ? Pourquoi
poser la question : « En te basant sur le texte, montre comment est présentée la vie quotidienne à Cuba (une quinzaine
de lignes) » si ce n’est pour faire penser que la vie à Cuba est un enfer quotidien ? Il s’agit là d’un acte de propagande qui déshonore le ou les responsables des services du baccalauréat qui ont autorisé que ce texte soit soumis à la
compréhension et à la réflexion des candidats.

Il serait aisé de démontrer ce que représente la politique du gouvernement cubain en faveur de la jeunesse de ce pays tant en matière d’éducation, de santé, d’accès à la culture et au sport. Notre association se tient à votre entière
disposition pour favoriser une meilleure compréhension de la réalité cubaine par la mise en œuvre de projets de coopération entre des lycéens français et cubains.

Le respect que se doivent mutuellement des peuples indépendants et libres, la dignité qu’exigent les relations entre pays, doivent faire partie de tout ce qui concourt à l’éducation et à la connaissance que nous transmettons à nos
enfants. Ces valeurs sont niées dans le sujet proposé.
Vous comprendrez, Monsieur le Ministre, que nous ayons tenu à vous faire part de notre indignation et de notre colère.

Nous espérons vivement une réaction de votre Ministère.

Dans cette attente, veuillez croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de notre haute considération.

- Roger GRÉVOUL
- Président de Cuba Coopération France
- Conseiller général honoraire
- Chevalier de l’Ordre national du Mérite


Documents joints

PDF - 42.2 ko
PDF - 42.2 ko

Commentaires

Logo de K'ti
dimanche 1er juillet 2012 à 13h51 - par  K’ti

Le sujet de bac de l’épreuve d’espagnol LV1 de la session 2012 est inacceptable car les candidats sont conduits par un texte tendancieux et des questions téléguidées à présenter Cuba comme un pays misérable où on laisse mourir de faim les classes populaires et où des policiers pervers montent des pièges infâmes pour réprimer tous ceux qui émettraient des critiques sur le régime, sans aucune allusion bien sûr au blocus économique US ni aux progrès sociaux réalisés dans le pays.
Le texte présente une vision unilatérale, mensongère et manipulatrice et ne fait que reproduire les préjugés véhiculés par les média dominants.
Les questions de compréhension et d’expression en rajoutent dans la vision la plus conforme à tous les poncifs sur le système politique cubain et la vie quotidienne dans l’île.
Elles conduisent les élèves à énoncer des contrevérités et à en rajouter dans la caricature.
Ce sujet témoigne de la volonté de donner de Cuba une image conforme à la propagande la plus outrancière et en aucun cas de la nécessaire réflexion nuancée que nécessite une réalité évolutive, riche et complexe.
Il conforte une vision unilatérale et empêche toute expression différente.
On peut d’ailleurs lire ce message très pertinent d’un élève dans les commentaires sur le site internet l’Etudiant :
" Personne n’a été choqué par le fait que ce texte nous poussait à dire que Cuba était une horrible dictature alors que les référentiels nationaux indiquent que les sujets ne doivent pas être partisans ?"

L’association France Amérique Latine dont je suis membre a rédigé un communiqué qu’elle vous invite à consulter :
http://www.franceameriquelatine.org/spip.php?article757
C.F. professeur d’espagnol, membre du bureau national de France Amérique Latine

Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified