La faim à Cuba ?

dimanche 30 décembre 2012

Contrairement à ce que dit la propagande contre Cuba, qui la représente comme un pays affamé, avec son peuple au bord de la misère, le rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), « L’État de l’insécurité alimentaire dans le monde 2012 », présenté à Santiago du Chili par le directeur général de la FAO régionale, Adoniram Sanchez. démontre que les seuls pays qui ont éradiqué la faim en Amérique latine sont Cuba, l’Uruguay, le Chili et le Venezuela.

L’insécurité alimentaire dans le monde, et aux Etats Unis...

JPEG - 3.5 ko Selon le rapport 49.000.000 de personnes souffrent de la faim dans l’Amérique latine et les Caraïbes, mais pas par manque de nourriture, mais parce qu’ils n’ont pas l’argent pour l’acheter.

La croissance économique dans les 33 pays de la région a réduit la vulnérabilité qui affecte une grande partie de la population latino-américaine, qui comprend 174 millions de pauvres, selon la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes ( CEPALC ).

L’agence a noté que l’Amérique latine a enregistré entre 2011 et 2012 des taux de croissance annuels supérieurs à l’Union européenne et aux Etats-Unis, qui ont vu une hausse des prix des denrées alimentaires et des matières premières. Mais en dépit de cela neuf seulement des 33 pays de la région ont un taux de prévalence de la faim en dessous de 5 pour cent et dans 16 pays, le taux est supérieur à 10 pour cent.

Au nord du continent l’attention est particulièrement attirée sur la situation de la faim à Miami, une ville du sud de la Floride, où vit une importante communauté cubaine. Cette communauté est présentée à Cuba comme vivant dans le paradis,pour la propagande contre la révolution c’est le « triomphe » de Miami et « l’échec » de Cuba.

http://www.elnuevoherald.com/noticias/sur-de-la-florida/story/24 ... ,
28/07/2008 17:20 UTC posté le 29-07-2008 02:55 UTC

La faim au sud de la Floride ?

JPEG - 10.3 ko

La réponse réside dans les longues files d’attente pour les banques alimentaires et les soupes populaires, qui ont vu le nombre de "clients" doublé et même triplé cette année. Mais la conjoncture ne pourrait être pire. Les banques alimentaires font face à plusieurs problèmes : le prix élevé des aliments a favorisé un marché secondaire, où sont vendus des produits défectueux ou à proximité de la date d’expiration, précédemment utilisé pour faire un don ; la contribution du secteur privé a diminué, le coût de l’essence rend la collecte et la distribution difficile.

Depuis lors, la situation a empiré, à Miami le nombre de personnes sans abri et affamées a augmenté de 15%, de 2007 à 2008, soit 3% de plus que la moyenne nationale et 22% jusqu’en 2012.

(« Circle of Life ’Resource Center), un organisme à but non lucratif, rapporte que dans le comté de Miami-Dade environ 400.000 personnes vivent dans la pauvreté, y compris 140.000 enfants, ou le quart de la population.

Comment se fait-il qu’il y ait tant de misère dans le sud de la Floride, où se gaspillent des millions de dollars pour promouvoir une image cosmopolite au monde, « l’état touristique par excellence », et où se touve la plus forte concentration de la richesse dans le pays ?

JPEG - 6.6 ko Les banques alimentaires "Daily Bread" estiment que quelque 800.000 personnes sont dans le besoin de nourriture dans les quatre comtés (Floride du sud de West Palm Beach à Key West)

D’après une enquête de "Share Our Strength", 65% des enseignants américains indiquent que dans leurs salles de classe beaucoup d’enfants arrivent si affamés qu’ils ne peuvent pas apprendre ", ajoutant que le problème a augmenté au cours de l’année dernière.

Mais dans Cuba, le pays diabolisé par les médias, ce n’est pas ainsi. Un responsable de la FAO a déclaré le 27 novembre 2012 « Les mesures prises par Cuba dans la mise à jour de son modèle économique en vue de la réalisation de la souveraineté alimentaire peut devenir un exemple pour l’humanité "

Dans une interview accordée à Prensa Latina, Adoniram Sanchez Agent principal des politiques au Bureau régional de la FAO a appelé l’attention sur le processus de distribution des terres dans l’île pour la production alimentaire.

La « stratégie cubaine est très intéressante, avec des mesures de décentralisation de la terre, liée à une perspective de sécurité alimentaire, en particulier dans la nutrition, la souveraineté, l’autonomie sur les aliments qu’elle produit », a-t-il dit.

Cet expert a reconnu qu’il existe différents modèles politiques et économiques, mais pendant qu’en plein 21ème siècle se débat de la question de l’extrême pauvreté, la sous-alimentation et la malnutrition, Cuba a déjà vaincu ces maux .

"Depuis longtemps, parmi les 33 pays de la région, la sous-alimentation a été éradiquée à Cuba, avec des indicateurs impressionnants" Sanchez, qui était secrétaire de l’agriculture familiale au Ministère du développement agraire du Brésil, a réfléchi sur les réalisations de ce pays des Caraïbes, en dépit de la politique de blocus économique, commercial et financier décrété par les Etats-Unis depuis plus d’un demi-siècle.

JPEG - 14.7 ko

« C’est un cas extrême de succès, parce que Cuba a’un ensemble d’îles voisines qui n’ont pas pu arriver là où ils sont. A Cuba, sous un blocus injuste, dur, la stratégie actuelle est dirigé vers un autre niveau : la qualité de la nourriture "

Du point de vue de la FAO, aujourd’hui Cuba dans les Caraïbes est un exemple, et il est intéressant de noter qu’il met également en mouvement, pour ces objectifs, ses médecins mais aussi ses nutritionnistes et son l’agriculture.

1-Dans un rapport déclassifié du département d’Etat, ID Mallory, en date du 6 Avril, 1960 on lit ce qui suit : « Le seul moyen prévisible de s’aliéner le soutien interne [de la Révolution] c’est par le désenchantement et le découragement sur la base sur les difficultés économiques et le mécontentement [...] pour provoquer la faim, le désespoir et le renversement du gouvernement ».


http://eladversariocubano.wordpress...

Posté par Raul Antonio Capote
Original de l’article : http://eladversariocubano.wordpress.com/2012/12/28/hambre-en-cuba/?blogsub=confirming#subscribe-blog

Traduit par nos soins RG


Commentaires

Logo de Roger Grevoul
samedi 12 janvier 2013 à 18h47 - par  Roger Grevoul

Pas de censure ! Ni de polémique.
La vérité est dérangeante. Elle contraste avec tout ce que peuvent véhiculer les médias, en général et en particulier !

Que la seule chose importante, comme le dit le cubain cité, soit la nourriture ne signifie pas que les cubains meurent de faim !

Cet article fait état du denier rapport de la très officielle organisation des Nations Unies, la FAO qu’on ne peut soupçonner de complaisante à l’égard du gouvernement cubain. Les chiffres sont les chiffres, n’en déplaisent à Pierre. Il n’y est pas dit que Cuba est la paradis et que ses habitants vivent dans l’opulence, mais les chiffres prouvent aussi que grâce à la politique du gouvernement le problème de la faim, à l’échelle du pays a été vaincu. Ce qui ne veut pas dire que ce n’est plus une préoccupation de la population. Quant au problème du poids des bébés, il est aussi indéniable que Cuba est l’un des pays, sinon le premier avec un taux de mortalité infantile extrêmement bas. Est-ce le résultat du soleil ? du contrôle policier ?

Logo de Pierre
mercredi 2 janvier 2013 à 09h45 - par  Pierre

Suite à la lecture de cet article ,nous pourrions penser que peu de personne ont faim ?Il se trouve que je viens d’avoir une discussion avec un Cubain actuellement à l’étranger mais qui va revenir à Cuba ;il ne m’ a certainement pas écrit n’importe quoi ! voici en " copier coller" ce qu’il m’écrit " Tout d’abord un réalisateur étranger avait fait un documentaire sur le reggaeton. Pendant cette interview, un homme avait fait une interruption et avait dit qu’ il ne fallait plus parler du reggeaton mais que la seule chose importante à Cuba , c’est la nourriture !!! Moi, je suis d’accord avec lui, parce que selon la Théorie de la Motivation Humaine, de Abraham Maslow, quand on ne peut pas satisfaire les besoin physiologiques, on ne pense pas aux besoins culturelles, sauf en cas extrêmes, comme des grand écrivains pauvres, par exemple. C’est vrai ce qu’il a dit, à Cuba le peuple a besoin de conditions minimales d’alimentation. Ce n’est pas une idée subjective, par exemple, selon les statistiques maintenant il y a beaucoup de bébé de faible poids de naissance. Dans mon cas j’ai mangé gratuitement dans une association de jeunes chrétiens, et même si c’est n’est rien d’extraordinaire pour les étrangers ,c’ était pour moi la meilleur nourriture de ma vie. Maintenant l’université m’a donné de l’argent et j’ achète ma propre nourriture, mais quelque fois, quand je suis ennuyé, je leur rends visite, parce que j’ai fait des amis là-bas. "
Personnellement en tant que Français vivant depuis 9 ans à Cuba à raison de 6 mois par an soit plus de 4 ans de ma modeste vie , je confirme le propos de ce Cubain sinon expliquez moi le faible poids actuel des bébés ? On dit que le Cubain qui avait fait son irruption dans l’interview pour parler de la faim était ivre ? si c’est vrai , ne dit-on pas des vérités dans ce cas que l’on ne dirait pas autrement surtout quand on connait le contrôle policier cubain ?
Merci de ne pas censurer mon avis car beaucoup de Cubains souffrent en silence ...

Logo de nwaarlunn
dimanche 30 décembre 2012 à 19h38 - par  nwaarlunn

Attention, juste une petite coquille :

" Un responsable de la FAO a déclaré le 27 novembre 2013 « Les mesures prises par Cuba "

Ce n’est surement pas 2013 hein ;)

Sinon, merci pour l’article.

Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified