Raul Castro lance un débat national sur l’avenir de Cuba

samedi 22 septembre 2007

Débat critique sur la situation et les réformes économiques.

LA HAVANE (Reuters) - Que ce soit sur leur lieu de travail ou dans les quartiers, les Cubains, sur l’injonction de Raul Castro, ont engagé dans tout le pays un
Après des années de crise économique, les Cubains se réunissent au sein de groupes de discussions pour évoquer des idées et présenter des doléances. Le 26 juillet, dans un discours capital, Raul Castro, qui assure l’intérim à la tête de l’Etat, avait reconnu que les salaires étaient trop bas et qu’il fallait lancer des réformes agricoles structurelles pour mieux nourrir la population.

"Les gens s’exprimaient comme jamais par le passé, sur tous les problèmes de leur vie", a déclaré un militant du Parti communiste, après avoir pris part à l’une de ces discussions.

"Lorsque la réunion a commencé, personne ne voulait parler, mais on nous a invités à parler franchement des problèmes évoqués par Raul, comme de tout ce qui nous concerne", a témoigné Lariza, qui vend du café à ses collègues pour compléter son salaire.

Les plaintes les plus fréquentes portent sur les bas salaires mensuels, qui s’élèvent en moyenne à 15 dollars, à l’état des services et aux restrictions sur l’abattage des vaches, à l’achat des voitures et à la réservation de chambres dans les hôtels réservés aux touristes.

Depuis qu’il a, à titre "temporaire", pris les rênes du Parti communiste et de l’Etat, fin juillet 2006, après l’intervention chirurgicale subie par son frère Fidel âgé de 81 ans, Raul Castro s’est prononcé à plusieurs reprises en faveur d’un développement des débats et de la critique constructive.

Il a aussi demandé aux experts de réaliser des études sur des projets de réformes visant à augmenter la productivité, dont certaines porteraient sur le secteur étatique, qui recouvre plus de 90% de l’activité économique. On ignore cependant dans quelle mesure il compte mettre en oeuvre de telles réformes, et Fidel Castro, lui-même, avait promu des initiatives de ce genre par le passé.

"LA RÉFORME OU LA MORT"

"Les discussions à la base ne sont pas une chose nouvelle à Cuba. Il y a eu un débat analogue conduit par Fidel à la fin des années 1980, puis au milieu des années 1990", témoigne Rafael Hernandez, directeur du magazine Temas (Thèmes), lequel, depuis une dizaine d’années, encourage un débat limité sur des questions polémiques, allant des relations entre les races à l’économie de marché.

Le dernier débat portait sur les transitions au sein de l’Union soviétique, en Chine et dans d’autres pays.

"Ce qui est nouveau, c’est que Fidel est moins actif et que d’autres doivent bâtir un nouveau consensus, dans la mesure où les gens ne répondent pas à la politique en cours", estime Hernandez. "Les Cubains considèrent que l’appel de Raul à des changements structurels signifie des changements en profondeur du système, et non pas des modifications cosmétiques", a-t-il dilt.

Fidel Castro écrit régulièrement des articles pour les médias et selon certains responsables, on le consulte sur les questions d’importance, mais on ne l’a pas vu en public, pas même en photographie, depuis le début du mois de juin.

En son absence, les pressions s’accumulent en faveur de changements. "C’est la réforme ou la mort ! Le monde et, en particulier, l’Amérique latine et les Caraïbes ont changé dans une telle mesure qu’il devient inévitable de repenser le socialisme à la cubaine", estime Domingo Amuchastegui, ancien officier des services de renseignement cubains qui a fait défection au début des années 1990 et enseigne aujourd’hui en Floride.

Pour l’historien canadien John Kirk, auteur de travaux sur Cuba, le pays est désormais mieux en mesure d’envisager des réformes économiques parce qu’il a rétabli ses finances grâce à une alliance avec le Venezuela, gros producteur de pétrole, des crédits généreux de la Chine et le cours élevé du nickel, dont il est exportateur.

"La situation économique continue de s’améliorer, mais les inégalités et d’autres problèmes demeurent, depuis la crise liée à l’effondrement de l’URSS", explique l’historien.



Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified