AMNESTY INTERNATIONAl : Obama renouvelle l’embargo commercial

vendredi 18 septembre 2009

UN ARTICLE D’AMNESTY INTERNATIONAL

Le président des États-Unis Barack Obama a renouvelé ce mardi 15 septembre l’embargo commercial appliqué depuis 47 ans par la Maison blanche à l’encontre de Cuba, laissant passer une occasion d’améliorer la situation des droits humains de la population de l’île.
Amnesty International avait appelé le président Obama à ne pas renouveler les sanctions, qui limitent la fourniture de médicaments aux Cubains, mettant en danger la santé de millions d’entre eux.
« L’embargo américain contre Cuba est immoral et doit être levé, avait déclaré Irene Khan, secrétaire générale d’Amnesty International, au début du mois de septembre. Il empêche des millions de Cubains de bénéficier de médicaments vitaux et d’équipements médicaux essentiels à leur santé. ».
M. Obama a déclaré qu’il était de l’intérêt des États-Unis de continuer d’appliquer la Loi relative au commerce avec l’ennemi, dont relève l’embargo. La décision finale sur la fin ou non de l’embargo est du ressort du Congrès.
Selon les données des Nations unies, l’incapacité de Cuba d’importer des produits nutritionnels destinés aux écoles, aux hôpitaux et aux structures d’accueil contribue à la forte prévalence de l’anémie due à une carence en fer. Selon l’UNICEF, 37,5 % des enfants de moins de trois ans à Cuba étaient touchés en 2007.
La santé des enfants a également été mise en danger par une décision des fournisseurs de seringues aux États-Unis d’annuler une commande de trois millions de seringues jetables passée en 2007 par l’Alliance globale pour les vaccins et l’immunisation de l’UNICEF, après avoir appris que les unités étaient destinées à la mise en œuvre d’un programme à Cuba.
Des situations similaires ont affecté la mise en œuvre de programmes des Nations unies destinés à prévenir et combattre le VIH/sida sur l’île.
« Bien que la responsabilité de fournir des soins médicaux adéquats à la population incombe avant tout aux autorités cubaines, les gouvernements imposant des sanctions de type embargo doivent accorder une attention particulière à l’impact que de telles sanctions peuvent avoir sur la population du pays visé », a déclaré Irene Khan.
Depuis son accession au pouvoir, le président Obama a levé certaines des restrictions en autorisant les Cubano-Américains à rendre librement visite à leurs proches et à envoyer de l’argent chez eux.
Amnesty International a appelé les membres du Congrès des États-Unis à abroger la loi définissant l’embargo économique.



Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified