« Cuba mon amour »

vendredi 4 juin 2010

Présentation du livre « Cuba mon amour » à Paris

L’écrivains français Kristian Marciniak a dit que Cuba est en guerre depuis 50 ans, sans une paix pleine, sous le blocus économique et, cependant, ses portes restent ouvertes au monde.
Avant de condamner cette île caribéenne, il est nécessaire de vivre 50 ans de blocus, a expliqué Kristian Marciniak en présentant son livre Cuba mon amor, lors d’une rencontre dans le siège diplomatique cubain à Paris.
« Je viens parler de l´amour, de l´amour rare et complexe que je ressens envers Cuba. C´est pourquoi j´ai intitulé mon livre Cuba mon amour, a-t-il souligné.
L´auteur, qui se qualifie comme un autodidacte qui apprécie les valeurs cubaines dans ses rues, a rapporté que quand il travaillait pour la plus grande société de travaux publics de France et on lui a assigné, en 1950, de faire un plan pour la construction d´un tunnel à La Havane.
Il s´agit de l´emblématique tunnel de la Baie de La Havane. « À cette époque Batista était encore au pouvoir et Fidel et le Che, dans la Sierra », a-t-il commenté.
Kristian Marciniak bâti son livre à partir de ses expériences. « La révolution a triomphé et Fidel a transformé les rêves en réalité. Il s´agit d´une Révolution unique. Nous en France attendions les premiers succès. Le premier a été l´Alphabétisation », a-t-il souligné.
« Ensuite est venue Playa Girón. Et j´ai pensé que défendre Cuba, pour moi, c´était la lutte pour la justice, quelques semaines plus tard j’ai pris un avion et j’ai voyagé à Cuba. J´ai obtenu un emploi au Ministère des Industries dans les services d´Ernesto Che Guevara. Après j’ai travaillé pour la station Radio Habana Cuba et j’ai été le premier correspondant du journal L’Humanité dans l´Île », a-t-il commenté.
Le conseiller politique de l´ambassade cubaine en France, Leyde Rodriguez, a considéré qu´il s´agit d´un roman biographique, d’un témoignage. Il a signalé que c´est un voyage historique durant des étapes décisives de la Révolution : l´imposition précoce du blocus par les Etats-Unis, l´invasion de Playa Girón en 1961, la Crise d´Octobre en 1962, les actions terroristes et les attentats contre Fidel Castro, parmi d´autres aspects.
Kristian Marciniak nous offre, une fois de plus, son amitié, sa fidélité, sa joie de vivre, son amour pour Cuba. Il réitère son engagement personnel avec la pensée communiste et avec l´œuvre de Fidel et du Che, maintes fois attaquée par de féroces campagnes médiatiques en France, a-t-il ajouté.



Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified