Cuba appelle l’UE à "changer" sa position commune, qui est une "’ingérence"

vendredi 11 juin 2010

RENCONTRE A PARIS ....

(AFP) JPEG - 4.8 ko

Le ministre cubain des Affaires étrangères Bruno Rodriguez a appelé jeudi l’Union européenne à changer sa politique vis-à-vis de son pays, car elle est marquée par "l’ingérence" et elle est "obsolète".

"La position commune doit être changée parce qu’elle ne fonctionne pas. Pour Cuba elle est marquée par l’ingérence et elle est obsolète", a déclaré Bruno Rodriguez, après avoir rencontré à Paris son homologue espagnol Miguel Angel Moratinos, dont le pays exerce la présidence semestrielle de l’Union européenne.

Les Européens mettent au point chaque année, depuis 1996, une position commune qui encadre leurs relations avec Cuba. Celle-ci conditionne le dialogue entre l’Union européenne et Cuba au respect des droits de l’Homme et aux progrès de la démocratie.

Les ministres des affaires étrangères des 27 pays de l’UE se réuniront lundi à Luxembourg pour la révision annuelle de cette "position commune".

Interrogé sur le point de savoir si La Havane allait accomplir des gestes permettant un changement de la position de l’UE, le ministre cubain s’est borné à répondre : "nous allons discuter de cette affaire".

Miguel Angel Moratinos, de son côté, a qualifié la rencontre de "constructive, positive". "Quelques différences continuent d’exister mais à l’intérieur d’une volonté de rapprocher les positions", a-t-il dit.

Il a précisé qu’il s’agissait de la "quatrième réunion politique" entre l’UE et Cuba depuis 2008, quand La Havane a accepté de discuter de la question des droits de l’Homme avec les Européens.

Toutefois une réunion ministérielle entre l’UE et Cuba prévue le 6 avril à Madrid avait été annulée et reportée à une date indéterminée.

L’annonce de ce report était intervenue dans un contexte de tensions entre La Havane, Madrid et Bruxelles sur la question des droits de l’Homme, après notamment le décès le 23 février du dissident cubain Orlando Zapata qui observait une grève de la faim en prison.

La "position commune" de l’UE avait été initiée en 1996 par le gouvernement conservateur espagnol de José Maria Aznar.

M. Moratinos, à la tête de la diplomatie espagnole depuis 2004 à l’arrivée au pouvoir du leader socialiste José Luis Rodriguez Zapatero, est favorable à un remplacement de la "position commune", par un accord bilatéral, mais certains pays européens, comme la Suède, la Pologne et la République tchèque, n’y sont pas favorables. Une modification nécessite un consensus des 27.

"J’ai réitéré que Cuba était prêt à négocier un nouveau cadre contractuel et bilatéral avec l’UE", a dit pour sa part le ministre cubain à l’issue de la réunion qui a duré près d’une heure à l’ambassade d’Espagne à Paris.



Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified