Valentin va se faire soigner… à Cuba

dimanche 1er août 2010

Un nouveau départ ...

Atteint d’une infirmitémotrice cérébrale, ce garçon de 9 ans part pour Cuba afin de suivre un traitement adapté à sa maladie rare. Il y restera un mois. « Valentin est un petit garçon qui aime la vie. Il faut qu’on se batte pour lui et pour les autres ! » Cet été risque fort de ne ressembler à aucun autre pour Valentin, 9 ans, et sa maman, Marie. Demain, le petit garçon souffrant d’une IMC (infirmité motrice cérébrale) part pour Cuba avec ses parents. Là-bas, il pourrait bien prendre un nouveau départ, l’île proposant un traitement particulier adapté à la maladie rare dont il souffre.

Cette chance inespérée, Valentin la doit à l’association Force du cœur, liberté de marcher. Fondée il y a un an seulement, elle a déjà récolté la quasi-totalité des fonds nécessaires pour cette première rééducation cubaine (soit plus de 12000 €). « Il faut faire vite, le centre s’adresse à des enfants de moins de 14 ans », explique Marie. Ce projet lui a été inspiré par l’exemple d’un jeune Portugais souffrant lui aussi d’une IMC. « J’ai contacté la maman du petit Tiago, de l’association Todos juntos com Tiago, dans le nord du Portugal, et elle m’a parlé de résultats très positifs. »

Une lueur d’espoir apparaît dès lors dans la famille de Valentin. Le petit garçon, né à seulement six mois de grossesse après une détresse fœtale de quinze jours, a certes déjà fait d’énormes progrès. « Au début, on était au bord du gouffre », se souvient sa maman. « Valentin ne parlait pas, ne bougeait pas. Et puis, à force de le stimuler tous les jours… »

Grâce à l’aide d’orthoptistes, d’orthophonistes, de psychomotriciens et surtout de ses parents, Valentin a fait son chemin. Si aujourd’hui sa vie se rapproche de celle d’un petit garçon ordinaire sur bien des points, il ne peut pourtant toujours pas marcher. C’est ce déclic que la famille va chercher à Cuba, au Centro internacional de restauración neurológica de La Havane, un établissement très avancé en matière de neuroscience.

« Au départ, ils vont faire passer à Valentin toute une batterie de tests et d’examens », explique Sylvie Da Costa, membre de l’association qui s’est occupée des contacts avec l’île. « Puis ils commenceront un traitement de stimulation, et surtout un traitement neurologique, chose qui n’existe pas du tout en France pour le moment. » Pendant un mois, Valentin sera donc confié aux mains expertes des médecins cubains. Un coup de pouce de l’Etat cubain a permis de boucler le financement du voyage en avion. Le retour est prévu début septembre. Et pourrait peut-être inspirer d’autres parents. C’est en tout cas le but de l’association créée autour de Valentin. « J’entends des parents dans le même cas qui témoignent discrètement, mais ne font jamais le pas, regrette Marie. Si mon enfant retrouve une certaine autonomie, je vais faire profiter les autres de cette expérience.



Agenda

<<

2018

 

<<

Mai

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 32

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=3618/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified