Deux mesures favorables au libre-marché...

samedi 28 août 2010

.

Cuba adopte deux mesures en faveur du libre-marché

LA HAVANE, Cuba - Le gouvernement cubain vient d’adopter deux mesures favorables au libre-marché, permettant à des investisseurs étrangers de louer des terres gouvernementales pendant 99 ans et aux citoyens de produire et de vendre leurs propres produits agricoles.

Les décisions, effectives immédiatement, sont des étapes significatives alors que le président Raul Castro a promis de relâcher le contrôle de l’État sur l’économie tout en cherchant à générer de nouveaux revenus pour un gouvernement en manque d’argent.

Le gouvernement a affirmé qu’il modifiait ses lois sur la propriété pour accroître et faciliter les investissements étrangers dans le tourisme. Les changements procureront une plus grande sécurité et de meilleurs garanties aux investisseurs étrangers.

Cette mesure pourrait notamment permettre à Cuba de développer un tourisme axé sur le golf. Depuis des décennies, des firmes d’investissement proposent de construire de somptueux 18 trous associés à des résidences de luxe qui seraient établis sur des terres louées au gouvernement à long terme. Cuba ne compte pour l’instant que deux terrains de golf, mais le ministère du Tourisme a affirmé qu’il voulait en construire dix autres. L’acceptation des baux de 99 ans pourrait être la première étape du développement de ce secteur.

Le décret qui autorise la commercialisation des produits de la ferme pourrait avoir un impact beaucoup plus important sur les Cubains ordinaires. Ils sont désormais autorisés à produire leurs propres produits agricoles, à petite échelle, et à les vendre de leur maison, ou par l’entremise d’un kiosque spécial installé sur leur terrain.

Cette mesure marque la première extension majeure du travail indépendant depuis que le président Castro a dit, dans un discours devant le Parlement le 1er août, que le gouvernement diminuerait son contrôle sur les petites entreprises - un changement majeur dans un pays où 95 pour cent des habitants sont employés de l’État.

La nouvelle loi permet aux Cubains de cultiver et de vendre tout ce qu’ils veulent, mais exige d’eux qu’ils versent au gouvernement des taxes sur les produits qu’ils vendent.

Des Cubains vendent déjà des fruits, du porc, du fromage et d’autres articles en bordure des autoroutes, mais doivent se sauver quand la police passe dans les parages. La mesure adopté vendredi légalisera ces pratiques, tout en assurant à l’État sa part des profits.



Agenda

<<

2018

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

LE MAGAZINE

LE MAGAZINE N° 32

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=3618/

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified