PRESENCE FRANCAISE A BARACOA ...

lundi 8 janvier 2007

Baracoa : L´empreinte française dans la cité première

La version française de l´ouvrage que Alejandro Hartmann, historien de la ville de Baracoa, la première fondée dans notre pays par les Espagnols a consacré aux familles françaises venues s´installer dans cette région de notre île et à la marque qu´elle lui ont imprimée, vient de paraître. Belle présentation, vieilles photos et fac-similés de documents, glossaire des noms patronymes, reproductions de documents, rien n´y manque pas même l´allusion au " Miel " le petit fleuve qui se jette aux pieds de la ville. La légende veut que celui qui s´y est baigné ne puisse plus se séparer de Baracoa. Nous avons conversé avec son auteur et nous vous offrons la teneur de cette conversation.

" Il est impossible de parler de l´Est de notre pays sans se référer à la présence française à Baracoa. Ce sont les Français qui ont introduit la culture du café, donner un puissant élan à l´industrie sucrière, contribué de façon décisive à un développement économique important au 18ème siècle et pendant toute la première étape du 19ème siècle. Plus d´une centaine de familles françaises se sont installées à Baracoa et elles ont laissé un forte empreinte dans l´histoire de la ville. C´est pourquoi j´ai décidé d´écrire un livre, de recueillir des informations et des documents originaux qui témoignent de la présence française à Baracoa.

Le nom de famille de ma grand-mère maternelle était Barthélemy. Nous sommes un amalgame d´espagnols, d´allemands, etc. Il est vraiment intéressant de savoir comment cette émigration française résultant de la Révolution Haïtienne est arrivée à Baracoa tout d´abord en raison de la proximité car seuls 77 kilomètres séparent l´extrême Est de Cuba des côtes haïtiennes. Nous avons aussi le cas de Santiago de Cuba qui a accueilli des milliers de Français.

Un des cinq quartiers de Baracoa était celui des Français. Il y a Baracoa plus d´une cinquantaine de noms de famille d´origine française : Lambert, Maché, Labori, Laffite, Toirac, Dupotey pour n´en citer que quelques-uns. Nous avons inclus toutes ces informations dans ce livre. Il y a une anecdote très intéressante lorsque nous parlons de la Croix de Christophe Colomb, la seule qui a été conservée des 29 croix plantées à l´origine par les Espagnols. C´est la marquise Dolores de l´Abbat, la propriétaire de la célèbre formation montagneuse appelée " L´enclume de Baracoa ", en espagnol " El Yunque ", en raison de sa ressemblance justement avec une enclume, qui a fait recouvrir la croix d´argent. Autre anecdote, en 1807, des corsaires anglais ont attaqué Baracoa, les immigrants français ont été à l´avant-garde de la défense de la ville. La victoire est revenue aux Indiens, aux Espagnols et aux Français de Baracoa.

Un des éléments qu´Alejandro Hartmann et son équipe du Musée Matachin, à Baracoa, étudient est le cimetière de la ville où se trouvent de nombreuses tombes françaises. Le portail est en cours de reconstruction et des travaux d´entretien importants y ont été entrepris en raison de sa valeur historique. Nous avons demandé à Alejandro Hartmann quel était, à son avis, l´importance du legs français dans sa ville et dans la région

"Il y a un legs français non seulement dans la culture de Baracoa, mais de tout l´Est de Cuba. Il y a, par exemple le pru, une boisson rafraîchissante qui a une forte influence française. On la boit aussi bien à Santiago de Cuba qui a accueilli le gros des Français qu´à Holguin, qu´à Bayamo ou à Baracoa. Les Français nous laissé aussi tous les fricassés. Le grand historien Fernando Boitel qui a restauré la plantation de café et la maison seigneuriale de l´Isabelica, de Santiago de Cuba. m´a dit que le mot congri - du riz cuisiné avec des haricots noirs- n´était que la fusion de la racine cong, du Congo et du mot riz en français. On utilise encore de nos jours dans la campagne de l´Est du pays le mot " panier " avec le sens qu´il a en français. Le panier était utilisé dans les plantations pour cueillir le café et il l´est toujours.

Il y aussi quelque chose d´important et c´est le sens d´appartenance des membres d´une famille. Les descendants des Français sont fiers de l´être. Quand nous interviewé plusieurs descendants de Français, comme par exemple , la famille de José Vidallet Garon, qui a construit à Baracoa la fabrique d´extraction d´huile de noix de coco et qui avait des relations avec Don Carlos de la Torre y Huerta, avec le grand ami de notre Héros National José Martí, Fermin Valdés Dominguez qui a vécu pendant 5 ans à Baracoa. Quand nous parlons avec ces familles, nous nous rendons compte qu´ils sont fiers de leur ascendance française tout comme je suis fier que le nom de famille de grand-mère soit Barthélemy.

Nous descendons des Français arrivés à Baracoa entre 1791 et 1804. Quand Napoléon envahi l´Espagne tous ces Français ont été obligés de quitter Cuba. Quand Fernand VII a retrouvé son trône, ces Français sont revenus à leurs plantations de café à leurs sucreries, à leurs plantations de cocotiers et de cacao, etc. Nous, les Cubains, nous sommes descendants d´immigrants qui ont contribué à faire de Cuba une symbiose très intéressante ".

Alejandro Hartmann, l´historien de la ville de Baracoa, viendra en décembre présenter ici à La Havane, un nouveau livre sur sa ville qui effectivement a des charmes incomparables. Il nous en parle :

"Nous venons de terminer un livre sur Baracoa avec le célèbre photographe Julio Larramendi. Il y a des personnages comme la Russe de Baracoa, Cayamba, un troubadour noir avec sa guitare et son chapeau. Enrique Faberro, une femme qui s´est habillée en homme et s´est mariée à l´Eglise de Baracoa. Il y a l´histoire, les traditions, la culture, la nature, les Indiens et les repas exotiques que nous avons ici. C´est un livre qui sera offert et pas vendu. En 2011, Baracoa aura 500 ans et nous d´ores et déjà créé plusieurs commissions pour préparer les festivités ".

Les festivités ne manqueront pas de nous offrir de nouvelles surprises sur nos origines.

Source : www.radiohc.cu



Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

-* Victor Hugo - Visionnaire de Paix

Cliquer ICI :
http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com/

http://victor-hugo-cuba-2019.jimdo.com

.Tres mares, Trois Mers

http://3mers-3mares.jimdo.com/3mers-3mares/biennale-de-la-havane-2015

Portail CUBARTE

http://www.cubarte.cult.cu/fr

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CUBA COOPERATION FRANCE

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=2248

Traductor

English French German Spain Italian Dutch Russian Portuguese Japanese Korean Arabic Chinese Simplified