Agnès Varda : c’était le temps de « la révolution et du cha-cha »

Date de l'événement :
Vendredi 1 av. J.C. - 00h00
Partager cet article facebook linkedin email

Dans un mois il sera trop tard. Vous aurez manqué à Paris l’exposition Varda/Cuba et le petit chef d’œuvre « Salut les Cubains » film de 28 mn (1964) de la cinéaste, mais dans ce cas photographe, proposés jusqu’au 1 er février 2016, au Centre Pompidou. Elle séjourna à Cuba (décembre 62-janvier 63) et rentra à Paris avec quelque 4000 photos « Ces photos, je les ai faites pour les filmer » a expliqué A. Varda. Pour le film, 1500 sont retenues. « J’ai essayé d’être didactique et divertissante » a-t-elle précisé. « J’ai rencontré cette dynamique de début de révolution avec une grande ouverture culturelle » la rencontre du « socialisme et du cha-cha ».

Mais pourquoi cette très longue éclipse du film en salle ? Quelques décennies de silence-radio. L’explication ne peut être anecdotique.

PDF - 515.7 ko
varda-cha-cha.pdf