BLOCUS, ses conséquences néfastes sur la santé à Cuba !

Deux articles publiés par Prensa Latina

Vous trouverez ci-dessous deux articles publiés par le site Prensa Latina, qui expose les graves méfaits du blocus sur les moyens de santé de la Grande Ile.
Tout d’abord sur le cout des intrants entrant dans la fabrication des vaccins. L’industrie pharmaceutique est durement touchée ainsi que le secteur de la recherche.
L’article suivant montre comment le blocus empêche l’acquisition de réactifs, de médicaments et d’autres fournitures pour les soins de santé.

Il est grand temps d’en finir avec cette atteinte aux droits de l’homme qui dure depuis plus d’un demi-siècle.RG

Dénonciation de l’impact du blocus sur l’industrie biopharmaceutique cubaine

La Havane, 25 avril (Prensa Latina) Le blocus imposé par les États-Unis à Cuba affecte l’industrie biotechnologique et pharmaceutique nationale dans l’acquisition de matières premières, de pièces détachées et de fournitures, a dénoncé aujourd’hui BioCubaFarma.

Par le biais de son compte Twitter officiel, le Groupe d’affaires des industries biotechnologiques et pharmaceutiques de Cuba a souligné comment la politique de Washington l’empêche d’obtenir les ressources nécessaires pour garantir les médicaments du système de santé.

L’association a mentionné entre autres effets du siège économique, commercial et financier l’augmentation des coûts des intrants essentiels au développement des candidats vaccins.

Les fournisseurs habituels ont refusé de les approvisionner par crainte de l’impact de la politique brutale du blocus sur leurs entreprises", a souligné BioCubaFarma.

Toutefois, dans ces conditions, les scientifiques cubains ont pu progresser sur cinq propositions d’immunisation contre la maladie de Covid-19, dont deux sont déjà en phase III d’essais cliniques.

Selon le groupe d’entreprises, la persécution financière du gouvernement américain par l’application de la mesure coercitive " limite les opérations et le développement de l’industrie biopharmaceutique qui fait de la science pour une vie saine ".

Selon un rapport du pays caribéen sur les dommages du blocus, entre avril 2019 et mars 2020, les dommages au secteur stratégique de l’économie cubaine se sont élevés à 161 millions de dollars.

L’industrie est touchée chaque année en termes de recherche, de fabrication et de commercialisation de ses produits, et les échanges universitaires et scientifiques sont limités, indique le document.

L’intensification de cette politique, qui dure depuis six décennies, prive également le peuple américain des avantages des médicaments développés à Cuba et reconnus au niveau international.

Par exemple, le Center for Genetic Engineering and Biotechnology, qui appartient au groupe, a indiqué qu’il avait perdu des revenus en raison de la non-exportation aux États-Unis du médicament Heberprot-P, unique au monde pour le traitement des ulcères du pied diabétique.


Les États-Unis bloquent les fournitures pour les soins de santé à Cuba

La Havane, 24 avril (Prensa Latina) L’acquisition de réactifs, de médicaments et d’autres fournitures pour les soins de santé est aujourd’hui impossible pour Cuba en raison du blocus économique, commercial et financier des États-Unis.

Selon un reportage de la télévision nationale, l’hôpital du docteur Ernesto Guevara de la Serna, dans la province orientale de Las Tunas, dispose d’équipements dont la valeur d’usage est limitée en raison de l’absence de réactifs ou de pièces de rechange.

À cet égard, le rapport mentionne les difficultés d’accès aux médicaments et aux appareils indispensables à la réalisation des opérations chirurgicales.

La politique américaine a eu pour conséquence que les entreprises qui étaient les fournisseurs habituels ne l’étaient plus, ce qui signifie que "les ressources doivent être obtenues dans des pays tiers, ce qui rend les produits plus chers", souligne le rapport.

Il s’agit notamment des anesthésiques, des myorelaxants, des cathéters, des sutures, du ruban adhésif, du matériel radiographique, d’autres équipements de laboratoire et des détergents pour la désinfection.

Dans de telles conditions, la source reconnaît les efforts du personnel de santé pour fournir les meilleurs soins aux patients.

Selon le rapport de Cuba sur les dommages causés par le blocus, d’avril 2019 à mars 2020, l’agression a causé des pertes au secteur de l’ordre de 160 millions 260 mille 880 dollars.

Les dommages accumulés dans le secteur pendant près de six décennies d’application du blocus s’élèvent à 3,74 milliards de dollars.

Le blocus empêche l’accès aux technologies médicales d’origine américaine ou dont plus de 10 % des composants proviennent de ce pays, et affecte la mise en œuvre d’importants programmes de santé nationaux, tels que les soins de santé maternelle et infantile, les soins aux patients gravement malades ou la lutte contre le cancer, indique le document.

Les autorités des Caraïbes ont dénoncé l’hostilité croissante de Washington au milieu de la pandémie de Covid-19 en rendant difficile l’obtention de ventilateurs mécaniques, de kits de diagnostic, de masques et d’autres fournitures médicales nécessaires pour faire face à l’urgence sanitaire.

.

  •