Cienfuegos, projets 2022-2030

Avec CCF et ses partenaires, l’Agence Française du Développement (AFD) et l’Union Européenne.

Partager cet article facebook linkedin email

Par M. Sc. Jesús Manuel Rey Novoa
Chef du Département de développement territorial au gouvernement provincial.

En 2022, les liens de Cuba Coopération France (CCF) avec le peuple et les institutions cubaines auront 27 ans. Ce laps de temps est marqué par le soutien de l’œuvre humaine et la diffusion des acquis de la Révolution ainsi que par la dénonciation du blocus américain et de la position commune européenne, lorsqu’elle était en vigueur, afin d’isoler Cuba.
Parmi les actions de coopération menées dans le pays, il est à souligner le Programme de développement humain local (PDHL), une formidable initiative mise en œuvre en 2006 qui comprenait plus de 100 projets de coopération, encore en voie de réalisation dans le cadre de la coopération bilatérale avec la province de Cienfuegos et dont le but est de contribuer au développement du territoire (NdlR : voir les 2 articles « Bilan de 15 années de coopération », liens en bas de page).
La contribution de CCF à la fête pour le bicentenaire de la ville est un autre exemple de cette mission historique qui a renforcé nos liens avec des structures et des communes françaises et qui a marqué le début d’une nouvelle étape dans le travail que nous menons de concert afin d’élargir la coopération, notamment à Cienfuegos.

Lors du 15e anniversaire d’une coopération exemplaire, nous pouvons affirmer que « le PDHL de Cienfuegos a jeté les bases pour structurer les capacités locales de gestion du développement et l’accès à la coopération internationale depuis le territoire ».
L’action commune de CCF et des structures décentralisées, regroupées dans le Comité des Amis, a facilité notre accès à de nouvelles formes d’aide dont la genèse date du 17 novembre 2006, moment où Français et Cienfuegueros ont entamé la voie de ce que Roger Grévoul a appelé « un programme formidable et réussi ».

Le rôle de la coopération décentralisée française, conduite par CCF, se distingue par :

  • 1. L’engagement des acteurs, favorisé par les liens humains étroits entre les coopérateurs et les bénéficiaires.
  • 2. L’articulation des responsables municipaux, provinciaux et nationaux avec les compétences spécifiques des coopérateurs.
  • 3. L’action cohérente et accordée sur les priorités locales.

Cienfuegos et CCF sont les protagonistes d’un exemple de partenariat responsable au service des personnes pour continuer à développer les liens historiques et culturels qui unissent les Français et la population locale ; l’exemple en est le groupe de plus de cent projets de coopération en faveur des hommes et des femmes du territoire.

Actuellement, les relations de Cuba avec l’Union Européenne sont normales. D’une part, c’est grâce à la position de principe du peuple et du gouvernement cubains. D’autre part, c’est le résultat de la solidarité de CCF et des amis français, qui n’ont pas renoncé à coopérer avec Cienfuegos, et avec Cuba en général, lorsque la position commune européenne prétendait nous isoler.
C’est à eux que nous pouvons dédier les propos de notre Héros National, José Martí, quand il a dit, dans un numéro de sa revue mensuelle La Edad de Oro et à l’occasion de l’exposition universelle de Paris : « La France, c’est le brave peuple qui s’est levé pour défendre les hommes ».

Institutionnalisation du développement territorial à Cienfuegos.

Suite à la fondation du PDHL par CCF, il y a 15 ans, les conditions ont commencé à être propices pour l’institutionnalisation du développement territorial à Cienfuegos. Bien que la gestion publique du développement local ait atteint une considération importante dans les conceptions de nombreux pays comme complément de leurs stratégies nationales au cours des dernières décennies, le sujet revêt une importance singulière à Cuba dans le cadre d’actualisation du modèle économique, aspect qui exige le perfectionnement de la prise de décisions à l’échelle communale et une meilleure articulation entre les trois niveaux de prise de décisions.

Le développement territorial de Cienfuegos demande la mise en œuvre d’une stratégie sur plusieurs niveaux car la province a bénéficié de multiples processus et projets dans la formation des capacités pour le développement local. En voici quelques exemples :

  • PDHL, 2006-2011, qui donne naissance aux processus de développement local dans la province, grâce à l’intervention de CCF.
  • Programme du PNUD de petits dons pour l’environnement, 2005-2021.
  • Programme de renforcement des capacités communales pour le développement local (Prodel), 2007-2021.
  • Projet endogène des zones en rapport avec la raffinerie de pétrole, 2008-2013.
  • Mise en œuvre des stratégies pour la gestion locale de l’habitat à l’échelle communale, Habitat 2, 2013-2021.
  • Programme d’innovation agropastorale locale. Systèmes d’innovation agropastorale locale à Cuba, 2006-2021.
  • Renforcement des gouvernements locaux et articulation de la matrice pour la gestion de développement socio-économique local, un projet qui fait partie de la Plateforme articulée pour le développement intégral du territoire (Padit), 2014-2021.
  • Programme territorial des sciences : le développement local à Cienfuegos.
  • Étude de faisabilité pour le développement territorial et touristique durable, inclusif et résilient. Cienfuegos. 2020-2021.

Ces programmes et projets ont facilité le renforcement des capacités pour la création d’un réseau d’acteurs locaux qui constituent une vraie force pour le développement du territoire. Cependant, le grand défi post-covid est de déterminer comment renforcer les capacités des acteurs locaux pour gérer, dans un contexte de décentralisation, l’ensemble des stratégies, politiques publiques, programmes et projets permettant de matérialiser le développement local.

La gestion stratégique du développement territorial est une priorité dans l’agenda du gouvernement provincial. Les Assemblées des 8 communes de la province ont validé leurs stratégies de développement respectives quant aux buts, axes stratégiques, politiques locales et programmes.
À présent, le travail est centré sur l’élaboration des programmes communaux (entre 25 et 35 pour chaque commune), avec l’accompagnement d’une équipe provinciale et la surveillance du Conseil du gouvernement, processus qui devrait s’achever en avril 2022.
C’est précisément la formulation de la stratégie de développement communal qui fait démarrer le processus d’élaboration de la stratégie provinciale, de manière à assurer l’harmonie d’intérêts entre les communes et le Programme national de développement économique et social (PNDES) jusqu’à 2030.

Les Projets de développement local (PDL) constituent un ensemble de ressources, d’efforts et d’actions destinés à transformer une situation existante dans une autre souhaitée pour contribuer ainsi au développement du territoire où ces facteurs agissent, moyennant l’emploi des conditions endogènes, dans la solution des problèmes.
Le résultat a un impact sur la qualité de vie de la population et renforce les capacités des groupes et des acteurs participants.

Fin 2020, Cienfuegos comptait 66 PDL, dont 46 ont été ratifiés et 9 nouveaux ont été validés (3 à Palmira et 6 à Cienfuegos) pour un total de 55 PDL. De ce total, 46 sont productifs, ce qui représente 84% ; 4 sont socio-culturels, soit 7% ; 3 sont institutionnels, soit 5% et 2 sont de type RDI (recherche + développement + innovation), ce qui représente 4%.
Sur le total des 55 PDL, 23 sont en fonctionnement (16 productifs, 3 socio-culturels, 3 institutionnels et 1 RDI). Sur le total des PDL productifs, il y en 5 qui sont de type agropastoral, 8 de type touristique et 3 consacrés aux services.
La mise en œuvre de ces PDL a permis la création de 231 emplois, dont 115 pour des femmes et 114 pour des jeunes.
À la fin de l’exercice fiscal 2020, ils avaient produit des recettes pour 4 053 700 CUC, des bénéfices pour 2 034 100 CUC et des apports pour 610 300 CUC. Malheureusement, en 2021, la plupart des PDL se sont vus frappés par la situation sanitaire, notamment ceux consacrés au tourisme et aux activités culturelles. Cependant, la production des PDL du secteur des mini-industries a été épargnée par la pandémie.

Nous souhaitons préciser que 29 PDL ont reçu du financement, domaine où la Contribution territoriale pour le développement local (CTDL) a été utilisée le plus fréquemment. Un total de 20 PDL ont acquis de la technologie et 6 se trouvent dans la phase finale du processus d’investissement.

Un groupe de 22 autres PDL ont besoin de financement pour la mise en œuvre. Parmi ceux-ci, il y en 9 qui intègrent l’axe "Développement territorial et touristique durable, inclusif et résilient de la province de Cienfuegos" et qui ont été soumis à la considération de l’Agence française pour le Développement (AFD) depuis la fin de 2019.
Pour les 13 PDL restant, ainsi que pour 37 nouvelles propositions, il faudra trouver d’autres sources de financement, prévues dans le Décret 33, puisqu’il s’agit d’actions hors le cadre de financement de l’AFD.

Le Projet de développement territorial de la province de Cienfuegos avec l’Agence française de Développement et l’Union Européenne.

Comme nous l’avons déjà dit, le programme exemplaire de coopération mené dans la province par CCF est une conséquence des liens historiques et culturels avec la France. Ce programme vient s’intégrer dans le projet de développement territorial dont le tourisme est un axe important.
Le renforcement des capacités dans l’administration publique favorisera la gestion durable des ressources locales et la disponibilité de meilleurs produits et services ainsi que la création de nouveaux emplois dans une approche d’inclusion sociale qui vise les femmes et les jeunes. Ces conditions nous permettent d’attendre trois grands résultats :

  • Revitalisation des liens historiques de la baie avec la ville et le territoire.
  • Mise en valeur des chaînes de production articulant la ville et le territoire dans une approche environnementale.
  • Renforcement de la gouvernance aux différents niveaux et l’innovation pour assurer la gestion du développement territorial.

Le développement territorial comprend six projets.

1. Rénovation urbaine de la façade maritime, lien entre le centre historique et la mer.

  • a. Mise en œuvre d’un projet expérimental d’urbanisation des espaces publics sur l’avenue La Mar qui comprend le renforcement structurel du quai Real.
  • b. Achèvement des interventions dans l’Atelier des artistes et des Arts plastiques Mar Adentro, dont le siège se trouve à l’angle des rues 31 et 46.
  • c. Salle polyvalente de conventions et l’espace pour le Centre de coordination stratégique et interinstitutionnelle du développement territorial.

2. Connexion du centre historique avec la ville et le territoire.

  • a. Conception et construction de voies cyclables ainsi que la mise en œuvre d’un système de location de vélos pour la population et les touristes.
  • b. Rurbanisation de la rue 31 (Rue De Clouet).
  • c. Remise en état du rez-de-chaussée du Palais Ferrer afin d’élargir les propositions culturelles du Musée des Arts de Cienfuegos.
  • d. Remise en état du Palais de García de la Noceda, siège du Centre d’interprétation du patrimoine de Cienfuegos.
  • e. Achèvement des travaux au café Centro Mercantil et au théâtre Tomás Terry.
  • f. Remise en état d’un local à l’angle des rues 50 et 29, qui sera le siège de la Maison de Culture municipale Benjamín Duarte.

3. Développement durable du tourisme local pour connecter la ville patrimoniale et le territoire (chaîne agro-industrielle touristique).

  • a. Enchaînements productifs privilégiant la production de fruits et légumes.
  • b. Production de viande, lait et boissons.
  • c. Création d’un laboratoire toxicologique.
  • d. Marché du Sud.
  • e. Consommables pour le renforcement de la chaîne.
  • f. Diversification de l’offre touristique locale.

4. Production de matériaux à partir des ressources locales et du recyclage des déchets.

  • a. Développement des capacités productives et d’infrastructure pour produire et commercialiser des matériaux de construction d’origine céramique dans une approche durable et inclusive.
  • b. Renforcement des capacités locales pour la production de matériaux aux usines de Numancia, Espartaco et Rodas, qui sont destinés à la ville patrimoniale, au tourisme et à l’exportation.
  • c. Diversification et augmentation de la qualité dans la production d’éléments comme les mosaïques ou autres par la mise en place de technologies appropriées et du recyclage et qui sont destinés à la ville patrimoniale, au tourisme et à l’exportation.
  • d. Augmentation de la production locale de matériaux à partir de polymères, de fibres de verre et du sable pour la ville patrimoniale, la substitution d’importations et l’exportation ; ce projet permettra la création d’emplois, notamment pour les femmes et les jeunes.

5. Gestion des connaissances et de l’innovation ; transformation numérique.

  • a. Adéquation de l’espace physique à l’Université de Cienfuegos et création de la plate-forme numérique au Centre de gestion des connaissances et de l’innovation (CGCI) pour répondre aux demandes des services spécialisés.
  • b. Centre de coordination pour la transformation numérique des processus internes des gouvernements de la province et le renforcement institutionnel.

6. Renforcement de la coordination interinstitutionnelle et de la gouvernance à tous les niveaux, réduction de risques associés au changement climatique et préservation de la baie.

  • a. Renforcement des capacités des gouvernements territoriaux pour l’insertion de l’adaptation climatique dans la gestion stratégique du développement territorial.
  • b. Portail de données de zonage et cadastre en 3D (Système d’information territoriale et Guichet unique pour l’aménagement territorial).
  • c. Renforcement du système d’alerte rapide pour contribuer à la réduction de risques et surveillance météorologique en temps réel par télémétrie de données.
  • d. Développement et gestion du réseau vert urbain comme stratégie socio- environnementale dans la ville de Cienfuegos.
  • e. Création du Centre de gestion globale de la baie et de ses bassins versants.

L’étude de faisabilité de ce projet se trouve dans la phase finale ; puis il sera soumis à la considération de l’AFD pour validation.

Je remercie tous les acteurs de la coopération décentralisée française qui ont fait confiance à Cuba Coopération France et à Cienfuegos. Dans le sein de l’association, je tiens à transmettre mes remerciements les plus sincères à Roger Grévoul, Président Fondateur, ainsi qu’à Victor Fernández, Président actuel et conducteur de la coopération gauloise depuis le début du PDHL à Cienfuegos.
Jesus Rey Novoa

NdlR : Liens vers les articles « Bilan de 15 années de coopération » :
https://cubacoop.org/Bilan-de-15-annees-de-cooperation-a-Cienfuegos
https://cubacoop.org/Bilan-de-15-annees-de-cooperation-a-Cienfuegos-2eme-partie

Quelques photos prises au cours des missions effectuées par Cuba Coopération France dans la ville de Cienfuegos et sa province.