Comment les gouverneurs et vice-gouverneurs seront-ils élus le 18 janvier et quelles seront leurs fonctions ?

Les assemblées municipales du Pouvoir Populaire ont tenu le samedi 11 janvier leurs dernières réunions à la veille de l’installation de nouvelles structures de l’administration sous l’autorité de gouverneurs. Nous publions ci-après les informations les concernants.

L’élection des gouverneurs et des vice-gouverneurs de province aura lieu avec l’accord du Conseil d’État, le 18 janvier, date à laquelle, à cet effet, les délégués des assemblées municipales du Pouvoir populaire se réuniront simultanément dans le pays.

Un large intérêt a suscité dans le public tout ce qui concerne l’élection des nouveaux postes de gouverneurs et vice-gouverneurs. Photo : Dunia Álvarez Palacios

Selon les principes constitutionnels, il existe dans chaque province un gouvernement provincial, qui intervient en relation étroite avec la population et se compose d’un gouverneur et d’un conseil provincial. Et, en tant que représentant de l’État, il a « la mission fondamentale du développement économique et social de son territoire, conformément aux objectifs généraux du pays, et assure la coordination entre les structures centrales de l’État et les communes, pour lesquelles il contribue à l’harmonisation des intérêts de la province et de ses municipalités ».

À cet égard, le gouverneur est le chef de la direction et de l’administration de sa province tout d’abord organiser et diriger l’administration provinciale. En outre, il est responsable devant l’Assemblée nationale du pouvoir populaire, le Conseil d’État, le Conseil des ministres et le Conseil provincial, auxquels il rend compte de sa gestion.

—Comment le gouverneur est-il élu{} ?

  • Le Gouverneur est élu par les délégués des assemblées municipales correspondantes du Pouvoir Populaire, sur proposition du Président de la République, pour une durée de cinq ans et selon la procédure prévue par la loi.

- Quelles sont les exigences requises pour être gouverneur{} ?

  • Pour être gouverneur, il faut être citoyen cubain de naissance et ne pas avoir une autre nationalité, avoir atteint 30 ans, résider dans la province et jouir pleinement des droits civils et politiques.

—Quels sont vos pouvoirs{} ?

Respecter et faire respecter la Constitution de la République et les lois ;

Convoquer et présider les réunions du Conseil provincial ;Diriger, coordonner et contrôler le travail des structures organisationnelles de l’administration provinciale et, dans le cadre de sa compétence, édicter des dispositions réglementaires et adopter les décisions correspondantes ;

Exiger et contrôler le respect du plan économique et l’exécution du budget de la province, conformément à la politique convenue par les instances nationales compétentes ;

Exiger et contrôler le respect des plans d’aménagement et d’urbanisme

Nommer et remplacer les cadres et fonctionnaires de l’administration provinciale et soumettre à la ratification du Conseil provincial les cas prévus par la loi ;

Soumettre au Conseil des ministres, avec l’accord préalable du Conseil provincial, des propositions de politiques qui contribuent au développement intégral de la province ;

Informer le Conseil des ministres, avec l’accord préalable du Conseil provincial, des décisions des organes de la hiérarchie supérieure qui affectent les intérêts de la communauté ou estiment que les pouvoirs de l’adoptant sont supérieurs ;

Suspendre les accords et les dispositions des conseils de l’administration municipale, qui ne sont pas conformes à la Constitution, aux lois, aux décret-loi, aux décrets présidentiels, aux décrets et aux autres dispositions des organes de l’État, ou lorsqu’ils affectent les intérêts d’autres localitésdu pays, rendant compte à l’Assemblée municipale respective du pouvoir populaire lors de la première session tenue après ladite suspension ;

Révoquer ou modifier les dispositions adoptées par les autorités administratives provinciales qui lui sont subordonnées, contraires à la Constitution, aux lois et autres dispositions en vigueur, ou affectant les intérêts d’autres communautésdu pays ;

Créer des commissions ou des groupes de travail temporaires ;

Organiser la publication des accords du Conseil provincial d’intérêt général et contrôler leur exécution ; et

Les autres pouvoirs attribués par la présente Constitution ou les lois qui lui sont attribuées.

—Comment le vice-gouverneur est-il élu{} ?

  • Le sous-gouverneur est élu de la même manière, pour la même période et les mêmes exigences que le gouverneur.

—Quelles sont vos fonctions{} ?

  • Le vice-gouverneur exerce les pouvoirs délégués ou attribués par le gouverneur. Il remplace également le Gouverneur en cas d’absence, de maladie ou de décès, conformément à la procédure prévue par la loi.

- Quelles sont les fonctions du Conseil provincial{} ?

Le Conseil provincial - présidé par le gouverneur et composé du gouverneur adjoint, des présidents et vice-présidents des assemblées locales correspondantes du pouvoir populaireest l’organe collégial et délibérant qui remplit les fonctions prévues par la Constitution et les lois. Et leurs décisions sont prises par le vote favorable de la majorité simple de ses membres.

Parmi ses responsabilités figurent :

Approuver et contrôler, le cas échéant, le plan de l’économie et le budget de la province ;

Adopter des accords dans le cadre de la Constitution et des lois ;

Guider et coordonner sur le territoire les activités politiques, économiques, culturelles, scientifiques, sociales, de défense et d’ordre intérieur organisées par l’État ;

Évaluer les résultats de la gestion des administrations municipales et approuver les actions à mener ;

Approuver les propositions politiques, qui contribuent au développement intégral de la province, avant d’être présentées au Conseil des ministres ;

Se prononcer, à la demande du Gouverneur, sur les décisions des organes compétents qui affectent les intérêts de la communauté ou estiment que le pouvoir de la personne qui les a adoptées excède ;

Analyser périodiquement l’attention portée par les entités situées sur leur territoire aux déclarations des électeurs et aux plaintes et demandes de la population ;

Faire des recommandations au Gouverneur sur son rapport de responsabilité et sur d’autres questions qu’il peut consulter ;

Proposer au Conseil d’État la suspension des accords ou dispositions des assemblées municipales du Pouvoir Populaire de leur démarcation, lorsqu’ils contreviennent aux normes juridiques supérieures ou portent atteinte aux intérêts de la communauté ;

Proposer à l’Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire la révocation ou la modification des accords ou dispositions des assemblées municipales du Pouvoir Populaire de leur démarcation, quand elles contreviennent aux normes légales supérieures ou affectent les intérêts de la communauté ;

Créez des commissions ou des groupes de travail temporaires.

Source : Constitution de la République