Cuba et l’ingéniosité de renaître

L’année 2020 nous a obligés à nous réinventer et on en parlera encore longtemps • On parlera de Cuba qui fait l’impossible pour son peuple • Et cela signifie, concrètement, d’avoir resserré les liens entre tous les secteurs de l’économie et de la société pour sauver le pays

Auteur : Rédaction nationale | informacion@granmai.cu

L’année 2020 nous a obligés à nous réinventer et on en parlera encore longtemps. On parlera par exemple d’Eladio, l’homme en salopette qui n’a pas cessé de travailler un seul jour, et d’Enrique, le policier qui s’est occupé, et s’occupe encore, des files d’attente dans le quartier.

On parlera d’Esperanza, l’infirmière, et des jeunes qui l’accompagnent chaque jour pour faire des dépistages. On parlera de Neide, en convalescence, qui fut la première donneuse de plasma, et aussi des vaccins Soberana... On parlera du boulanger, du chauffeur et de la professeure...

On parlera de Cuba qui a fait l’impossible pour son peuple. Et cela signifie, concrètement, d’avoir resserré les liens entre tous les secteurs de l’économie et de la société pour sauver le pays.

Et l’on dira surtout que personne n’a été laissé à l’abandon.

Le 3 mars 2020, le Bureau politique a approuvé le Plan pour la prévention et le contrôle du nouveau coronavirus, qui a été ajusté en fonction du comportement de la pandémie. En outre, la plus haute direction du pays a décidé d’activer, à la fin de ce mois, tous les Conseils de défense provinciaux, en composition réduite, pour soutenir les actions visant à affronter la COVID-19.

Ce programme s’est distingué, tout d’abord, par un exercice de gouvernement qui a placé l’être humain au centre de l’attention et a mis la science au premier plan.

CUBA FACE À LA PANDÉMIE

Développement de 869 projets de recherche et d’innovation pour faire face à la pandémie, dont 189 sont nationaux.

Utilisation de modèles mathématiques conçus par la Faculté de mathématiques et d’informatique de l’Université de La Havane, en collaboration avec d’autres institutions, visant à prédire le comportement de la maladie.

Création du premier prototype de respirateur pulmonaire cubain pour la respiration assistée.

Plus de 30 produits de l’industrie biotechnologique cubaine pour le traitement de la COVID-19, y compris des antiviraux, des renforçateurs du système immunitaire, des anti-inflammatoires, des vaccins préventifs, des kits de diagnostic et des équipements médicaux.

Quatre candidats vaccins sont déjà en phase d’essais cliniques : Soberana 01 et 02, mis au point par l’Institut Finlay des vaccins et Mambisa (CIGB-669) et Abdala (CIGB-66), créés par le Centre de génie génétique et de biotechnologie.

UN SYSTÈME DE SANTÉ QUI A FAIT FACE

Le budget de l’État a alloué 1, 3 milliards de pesos en 2020 pour la lutte contre la COVID-19.

INDICATEURS DE LA COVID-19 JUSQU’AU 29 DÉCEMBRE 2020 :

  • Cas positifs confirmés : 11 687 (0,80 % des échantillons prélevés).
  • Cas actifs : 1 529 (13,1 % du total des cas confirmés).
  • Décès : 145.

Aucun décès en âge pédiatrique, ni de femmes enceintes n’a été enregistré

  • Guéris : 10 003 patients (85,5 % du total confirmé).
  • Taux de létalité : 1,24 %, l’un des plus bas des Amériques et du monde.
  • 41 installations hospitalières réservées au traitement des patients atteints de la COVID-19 (jusqu’au 3 décembre 2020).
  • 18 laboratoires pour les tests PCR, situés dans six provinces, avec une capacité d’analyse de plus de 15 000 échantillons par jour.

CUBA SOLIDAIRE 

  •  55 brigades Henry Reeve dans 40 pays.
  •  Plus de 4 700 coopérants.
  •  Plus de 930 000 cas pris en charge.
  •  Plus de 2 394 000 soins infirmiers.

RELANCE DE L’ÉCONOMIE

La stratégie économique et sociale, approuvée en juillet dernier par le gouvernement en vue de stimuler le développement et lutter contre la crise mondiale causée par la pandémie, est devenue une feuille de route.

Elle couvre 16 secteurs clés de l’économie et les lignes stratégiques comprennent : la production alimentaire, la réorganisation du système des entreprises, la mise à jour du travail à son compte et d’autres formes de gestion non étatique, ainsi la mise en œuvre de la Tâche de réorganisation.

Le 10 décembre, le président de la République, Miguel Diaz-Canel Bermudez, accompagné du général d’armée Raul Castro Ruz, Premier Secrétaire du Parti communiste cubain, a annoncé le début de la Tâche de réorganisation pour le 1er janvier 2021.

Auparavant, 15 mesures économiques pour le secteur des entreprises avaient été annoncées, qui sont venues s’ajouter aux 28 adoptées quelque temps auparavant.

Parmi elles, signalons :

  • La flexibilisation de la distribution des bénéfices aux travailleurs, avec la suppression de la limite de cinq salaires moyens, sans la conditionner à l’exécution ou au dépassement des indicateurs de gestion.
  • La décentralisation de la faculté de création, de fusion et de fermeture des entreprises d’État, ainsi que l’assouplissement du fonctionnement des UEB
  • L’approbation de l’Entreprise filiale comme l’une des figures du système des entreprises étatiques.
  • La transformation en entreprises, lorsque cela est nécessaire et conseillé, des UEB qui travaillent en circuits de production, totalement ou partiellement.

PRIORITÉ À LA PRODUCTION DE DENRÉES ALIMENTAIRES

L’année 2020 a favorisé la recherche d’alternatives dans la production agricole et à la consolidation des stratégies déjà élaborées. Sur les 378 623 hectares (ha) prévus pour la plantation de racines comestibles et tubercules, de légumes, de graines et de fruits, 85% avaient été ensemencés en novembre.

Développement de cultures rustiques :

  • Banane : 107 471 ha en stock.
  • Manioc : 74 135 ha déjà plantés.
  • Patate douce : 17 830 ha, à la fin du mois d’octobre.

La remise des terres à des usufruitiers représente un enjeu majeur. Au total, 49 269 demandes ont été déposées, dont 34 041 ont été approuvées.

LES TRANSPORTS ET LES COMMUNICATIONS EN TEMPS DE PANDÉMIE

Bien que le transport ait diminué le nombre des opérations dans toutes ses branches : ferroviaire, maritime, aérienne et automobile, le flux a été maintenu pour soutenir les autres secteurs économiques du pays.

  • Plus de 41 000 voyages ont été effectués chaque jour pour le transport de 400 000 passagers, en lien avec les agences qui ont continué à fournir des services essentiels.
  • Plus de 200 véhicules ont été mis à disposition pour soutenir le Système intégré d’urgences médicales (SIUM).
  • Depuis la reprise des activités aéroportuaires dans le pays et à ce jour, un total de 38 compagnies aériennes fournissent des services à Cuba, dont 25 opèrent dans la région des Amériques.
  • Début de la vente de billets par l’intermédiaire de l’application Viajando. À ce jour, 306 555 billets ont été vendus par ce canal.
  • Fin novembre, 232 617 nouvelles lignes téléphoniques avaient été mises en service, dont 45 470 lignes fixes et 187 147 des lignes mobiles.
  • Mise en service du commerce électronique avec diverses difficultés, par le biais des plateformes de paiement EnZona et Transfermovil.
  • Rien qu’à travers Transfermovil, plus de dix millions d’opérations et plus de deux paiements ou transferts par seconde sont effectués chaque mois.
  • En novembre, EnZona a dépassé les 120 millions de pesos transférés, payés ou perçus, et 3 588 entreprises commerciales ont été enregistrées.

Plateformes informatiques développées pendant la pandémie :

  • Dépistage virtuel de la COVID-19
  •  PesquiActiva COVID-19
  •  MiClasetv
  • Porter@

L’ÉCOLE À DOMICILE

L’année scolaire 2019-2020 s’est terminée sans transmission de COVID-19 dans les établissements d’enseignement.

Lorsque les établissements scolaires ont été fermés, 394 jardins d’enfants sont restés ouverts dans le pays.

En raison de l’interruption des cours dans les écoles, les activités d’enseignement télévisé ont été transmises sur les chaînes Educativo et Tele Rebelde, afin de systématiser et d’exercer les objectifs et les contenus dans toutes les matières.

Plus de 18 400 étudiants ont passé les examens d’entrée dans l’enseignement supérieur.

Les universités ont redéfini la structure du trimestre scolaire, de sorte que la prochaine année universitaire se déroulera de février à décembre 2021.

PERSONNE N’A ÉTÉ LAISSÉ À L’ABANDON

  • Le gouvernement cubain a alloué 371 millions de pesos à l’aide sociale, ce qui a permis de garantir la protection économique de plus de 184 000 personnes.
  • 624 978 travailleurs ont bénéficié du travail à distance.
  • 71 409 personnes âgées et 53 530 travailleurs vulnérables ont reçu un traitement salarial.
  • 78 301 puéricultrices de l’enseignement primaire et spécial ont bénéficié d’une protection salariale.
  • 8 776 personnes en isolement préventif ont reçu des prestations salariales.
  • Jusqu’en octobre, le budget de la Sécurité sociale a exécuté des dépenses de 6,366 milliards de pesos, dont ont bénéficié 1 671 579 personnes.