Echange entre députés cubains et parlementaires européens sur l’affrontement à la Covid-19

Par Enrique Moreno Gimenarez - Publié dans Juventud Rebelde le 15 mars 2021

Des députés à l’Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire (ANPP) et des membres du groupe d’Amitié avec Cuba au Parlement Européen ont échangé ce lundi par vidéo-conférence sur les défis de la Covid-19.
Les expériences dans l’affrontement et la prévention face au nouveau coronavirus, l’information sur les cinq candidats vaccins de Cuba et le rôle de la science dans cette lutte contre la pandémie ont figuré parmi les principaux thèmes de l’événement.

La députée Ana Maria Mari Machado, Vice-présidente de l’Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire (deuxième en partant de la droite sur la photo), a salué les présents et dit que des rencontres comme celle-ci permettent d’aborder des thèmes d’intérêt commun pour le développement et le bien-être de nos peuples.

Du côté cubain, ont participé les députées Yolanda Ferrer Gomez et Cristina Luna Morales, respectivement présidentes des commissions de l’ANPP Relations Internationales et Santé- Sport, le jeune député Yuri Valdés Balbin, Directeur adjoint de l’Institut Finlay des vaccins et la Docteure Consuelo Macías Abraham, Directrice de l’Institut d’Hématologie et d’Immunologie et membre du Groupe Mondial des Experts Covid-19.

Au début de la rencontre, Yolanda Ferrer Gómez a dénoncé le fait que le blocus des Etats-Unis empêche l’accès de Cuba à plusieurs plateformes, entre elles, celle que le Parlement européen utilise d’habitude pour ses video-conférences a indiqué Enrique Moreno Gimenarez sur la page officielle du parlement cubain.

La députée Ana Maria Mari Machado, Vice-présidente de l’ANPP a salué les membres présents et s’est félicitée de la re-création du Groupe d’Amitié et des activités qu’il développe. Elle a également remercié l’accompagnement effectif dans la mise en œuvre de l’Accord de dialogue politique et de coopération entre Cuba et l’Union Européenne.

« Cette rencontre montre combien nous pouvons agir ensemble, depuis le groupe et avec les autres parlementaires européens et les forces politiques qui auraient la véritable intention de renforcer nos relations et aborder des thèmes d’intérêt commun pour le développement et le bien-être de nos peuples » a-t‘elle déclaré.
Sur son compte Twitter, Mari Machado a également remercié les membres du groupe pour leur rejet permanent du blocus de Cuba par les Etats-Unis et a réitéré sa position de poursuivre en les renforçant, les relations interparlementaires sur la base du respect mutuel.

La Docteure Consuelo Macías Abraham a échangé avec les parlementaires européens sur les protocoles cubains d’affrontement de la pandémie qui ont permis obtenir le contrôle de la maladie et réduire au minimum possible le nombre de décès.

Le député Yury Valdés Balbín a présenté le développement de la science cubaine, la volonté politique de la Révolution depuis 1959 de renforcer ce secteur en termes de santé et de vie, également démontré lors de la pandémie avec le développement de cinq candidats vaccins pour combattre la Covid-19.

Valdés Balbín a également souligné l’empreinte de la pensée du Commandant en chef dans l’obtention de ces résultats.

La Présidence de l’Assemblée Nationale et la Direction de la Commission de la santé et des sports ont été membres permanents du Groupe national temporaire créé à Cuba pour suivre la mise en œuvre du Plan national de lutte contre le COVID-19 et qui depuis janvier 2020, analyse quotidiennement l’évolution de la maladie au niveau national et international, a déclaré la députée Cristina Luna Morales.

La parlementaire a fait référence à la participation active des députés depuis leurs lieux de résidence, en effectuant des visites pour vérifier le respect des mesures adoptées dès le début dans les institutions sanitaires, les lieux de travail, les centres d’étudiants et autres, en utilisant comme méthode de travail l’échange avec les médecins de famille et les infirmières, les principales autorités des territoires, les présidents des conseils populaires, les délégués de district et la population.

"Tout cela nous a permis d’apprécier la cohésion et l’implication des groupes de travail dans les communautés, l’acceptation des mesures par la population, son appréciation de l’organisation et de la qualité avec lesquelles elles ont été mises en œuvre", a-t-il déclaré.

Les parlementaires européens ont réaffirmé leur position de condamnation du blocus américain et ont échangé avec le panel de députés cubains sur d’autres questions liées à la lutte contre la pandémie.