Embargo, souveraineté, multilatéralisme : l’ambassadeur de Cuba s’entretient avec RT France

L’ambassadeur de Cuba en France explique pour RT France comment son pays parvient, malgré l’embargo américain, à construire son propre modèle de développement.

Au menu : souveraineté, non-ingérence, investissement dans l’humain, coopération

Embargo, souveraineté, multilatéralisme : l’ambassadeur de Cuba s’entretient avec RT France

."L’objectif des Etats-Unis c’est de reprendre le contrôle de Cuba !"

Alors que le président russe, Vladimir Poutine, recevra son homologue cubain, Miguel Diaz-Canel, le 29 octobre, l’ambassadeur de Cuba en France Elio Rodriguez Perdomo a accordé un entretien à RT France. Le diplomate y évoque les relations avec la Russie –alliée historique de Cuba – ainsi que celles avec la France qu’il juge également positives.

L’occasion également pour lui d’expliciter les acquis de la révolution cubaine tout en dénonçant l’embargo imposé par les Etats-Unis depuis 1962. Un embargo qui a freiné, selon lui, le développement de son pays. « C’est impossible de savoir tout ce qu’on aurait pu faire dans une situation normale d’échange avec le monde, y compris avec les Etats-Unis » s’il n’y avait pas eu cet embargo, regrette le diplomate.

Il détaille également la façon dont les Etats-Unis chercheraient à imposer leurs lois nationales au reste du monde. « En 2019, c’est impossible d’accepter l’application extraterritoriale de la loi d’un pays sur le reste du monde », dénonce Elio Rodriguez Perdomo faisant référence aux lois Torricelli (1992) et Helms-Burton (1996) qui comportent plusieurs volets et qui entendent imposer des sanctions aux pays ou aux entreprises qui commercent avec Cuba. 

Visionner la totalité de l’interview :

Lire aussi : Pour le Premier ministre Dimitri Medvedev, Cuba peut toujours compter sur le soutien de la Russie