Encensées par Beyoncé et Adele, ces jumelles franco-cubaines de 22 ans sortent un deuxième album bluffant.

Filles du percussionniste cubain Miguel « Anga » Diaz et Maya Dagnino, chanteuse franco-vénézuelienne, elles sont sorties du sein d’une latinité afro où tourbillonnent chants traditionnels yoruba et musique d’Irakere, groupe de Chucho Valdes dans lequel leur père à évolué, ainsi que dans le Buena Vista Social Club. « Nous revenons sans cesse à Cuba – et même plus que jamais, maintenant que nous y jouons devant un public très fier de nous. Nous y avons une maison, des amis d’enfance, de la famille. Tout comme notre mère, nous sommes tombées amoureuses des chants yoruba, qui font partie de notre éducation, de notre ADN. »