Hommage aux 500 ans de La Havane à l’ONU

La mission cubaine auprès de l’ONU a organisé cette exposition en hommage à la capitale de l’île à l’occasion de son 500e anniversaire, proclamé patrimoine mondial de l’UNESCO et déclaré l’une des sept villes merveilleuses du monde.

(Photos : prensa-latina.cu)

Nations Unies, 22 juillet (Journal officiel) L’exposition« Havana 500 Real et Maravillosa », organiséepar la mission de Cuba auprès de l’ONU, s’ouvriraaujourd’hui au siège de l’organisation multilatérale, à New York, afin de montrer des lieux emblématiques de cette ville des Caraïbes.

La Havane, dont le centre historique est l’un des mieux préservés d’Amérique latine et des Caraïbes, arrivera le 16 novembre prochain, à l’occasion du 500e anniversaire de sa fondation.

C’est pourquoi la mission cubaine a organisé cette exposition, hommage à la capitale de l’île, proclamée patrimoine mondial par l’UNESCO et également classée parmi les sept villes merveilleuses du monde.

La Villa de San Cristóbal de La Habana - fondée au nom des rois d’Espagne - est née le 16 novembre 1519 et a trouvé un siège définitif à côté d’une baie très pratique pour l’activité portuaire.

La Havane a émergé très près de la mer et cette destination côtière a marqué son expansion le long de la région qu’occupe maintenant le célèbre Malecon.

Selon les historiens, La Havane est rapidement devenue le port le plus sûr des Caraïbes et est devenue au dix-septième siècle le plus célèbre chantier naval du Nouveau Monde.

À l’heure actuelle, ces anciens bâtiments abritant autrefois des entrepôts et des bureaux de douane remplissent de nouvelles fonctions culturelles, en plus d’une infrastructure réaménagée.

Selon des documents historiques, la Villa de San Cristóbal de La Habana aurait acquis la dénomination de sainte catholique et du chef aborigène Habaguanex, l’habitant originel de la région et aujourd’hui le nom de l’une des principales sociétés de la région.

Depuis plusieurs années, le Bureau de l’historien de la ville de La Havane promeut différents programmes afin de préserver le patrimoine culturel matériel et immatériel de la région, notamment son architecture coloniale riche et variée.

À l’occasion du 500e anniversaire, ces travaux se sont intensifiés et un programme gouvernemental plus vaste a été lancé afin d’améliorer l’état de la construction de l’ensemble de la capitale cubaine.

Cette campagne s’étendra au-delà du 16 novembre, date à laquelle La Havane aura 500 ans d’existence.