Inauguration d’un nouveau laboratoire de biologie moléculaire

Publié dans Cubadebate le 31 0ctobre 2020
Cuba utilise une parti importante de ses faibles moyens financiers à la lutte pour contenir la pandémie de la COVID 19 : prévention, recherches, traitements, et aide de ses équipes médicales dans de nombreux pays dans le monde... L’ouverture de nouveaux laboratoires de biologie moléculaire fait partie de cet effort.

Twitter/Ricardo Concepción Rodríguez

Dans la province d’Artemisa, à l’ouest du pays, Cuba vient d’inaugurer un nouveau laboratoire de biologie moléculaire pour analyser les tests PCR en temps réel et diagnostiquer la COVID-19.
Selon le Journal télévisé Estelar, la nouvelle installation est capable de procéder à 300 tests par jour et sera aussi utile dans la Zone Spéciale de Développement Mariel.

Twitter/Ricardo Concepción Rodríguez

Pour cette inauguration,après avoir parcouru les provinces de Pinar del Río et Artemisa, étaient présents le vice premier ministre Roberto Morales Ojeda, le ministre de la Santé, docteur José Angel Portal Miranda, le directeur national d’épidémiologie, Francisco Durán García, ainsi que des autorités territoriales.

Twitter/Ricardo Concepción Rodríguez

Sur son compte Twitter, Morales Ojeda a annoncé l’habilitation de ce nouveau laboratoire dans la polyclinique Orlando Santana, de la municipalité de Mariel, qui couvrira Artemisa et Pinar del Río, la province la plus occidentale de l’île.

A cet égard, le vice premier ministre a déclaré qu’il participe à l’augmentation des capacités des laboratoires pour lutter contre le coronavirus SARS-CoV-2.

Twitter/Roberto Morales

La veille, Cuba a effectué 8994 tests dont 86 résultèrent positifs au SARS-CoV-2 , ce qui fait un total de 6887 personnes positives dans le pays.

La province de Pinar del Río présente la situation épidémiologique la plus inquiétante ; selon le Groupe Provisoire de Travail du Gouvernement pour lutter contre la COVID-19, elle a le taux le plus élevé de positifs pour 100 mille habitants.