JR fait le voyage à Cuba pour présenter son documentaire Visages, Villages

Beaucoup connaissent JR, ce génial photographe des « petites gens » qui parcourt la planète avec son camion Photomaton pour capter l’image des « sans-voix » et placarder leur photo géante sur les parois disponibles des villes. Présenté comme « révélateur d’identité » ou comme « street-artist français le plus ambitieux du moment », il révolutionne la conception de l’art avec la complicité de grands artistes comme Agnès Varda ou Robert de Niro. Les amateurs ont pu tout récemment non seulement voir ses documentaires à La Havane mais aussi le rencontrer à cette occasion.
Un article de Vistar, magazine culturel cubain en ligne.
Pascale Hébert.

Demain, 18 décembre à 16 h, au Théâtre du Musée National des Beaux Arts de La Havane sera projeté le documentaire Visages,Villages, des réalisateurs français JR (Jean René), qui fera le voyage à Cuba pour l’occasion, et Agnès Varda. Ce travail a été « nominé » dans la catégorie Meilleur Film Documentaire lors des Oscars du début de cette année et il a été présenté lors de la 39ème édition du Festival de Cinéma de La Havane.

Grâce à son compte Instagram, nous confirmons que JR, « le photographe clandestin », sera sur l’Ile ces jours-ci pour assister à la sélection spéciale, dans laquelle on présentera deux de ses films : celui déjà cité, réalisé avec Agnès Varda, et Ellis, un travail qui recueille des témoignages de l’acteur Robert de Niro. C’est une production audiovisuelle qui a un profond caractère introspectif et une subjectivité marquée, incarnée dans le personnage central.

L’artiste des rues et photographe français réserve un traitement spécial aux images qu’il capte : il les agrandit et il les imprime en noir et blanc pour finalement les coller dans les rues de la ville à la vue de tous. Il affirme que « la rue est la plus grande galerie du monde ».

Avec ce documentaire, Visages,Villages, JR remet en question la fonction de l’art et de l’artiste dans la société de consommation, il le fait à travers un voyage dans les villages de France. Son moyen de transport est une fourgonnette magique qui imprime des photographies de grandes dimensions, le contact avec les gens et les échanges d’opinions fonctionnent pour eux comme un combustible. Avec cette production audiovisuelle, JR et Agnès Varda se sont hissés parmi les lauréats du Festival de Cannes.