JUAN GUALBERTO GOMEZ FERRER à PARIS (1869-1876)

Éclosion d’un patriote noir cubain au milieu du XIXème siècle.

"JUAN GUALBERTO GOMEZ FERRER est né le 12 juillet 1854 dans l’ingenio (Plantation Sucrerie) Vellocino située à Sabanilla del Encomendador, ville de la province de Matanzas à Cuba qui aujourd’hui porte son nom. Esclaves domestiques dans cette plantation sucrerie, ses parents (FERMIN et SERAFINA) le rachetèrent au prix de 25 pesos avant sa naissance comme le stipule son acte de baptême. Une fois libérés, en se rachetant eux-mêmes, ils s’installèrent à La Havane afin d’offrir une bonne éducation à leur fils. JUAN GUALBERTO intégra alors la meilleure école de la capitale accessible aux Noirs, celle d’ANTONIO MEDINA Y CESPEDES. Mais suite au déclenchement de la Guerre de Dix Ans (1868-1878), ses parents l’envoyèrent étudier la carrosserie à Paris en 1869, chez des maîtres en la matière, les célèbres carrossiers BINDER..."

Une publication du COLLECTIF MÉMOIRE DES RELATIONS FRANCO-CUBAINES.

JUAN GUALBERTO GOMEZ FERRER à Paris
Texte écrit par MARC SEFIL
JUAN GUALBERTO GOMEZ FERRER
Interview de Mercédès IBARRA IBANEZ