JetBlue confirme son engagement envers Cuba en inaugurant deux bureaux commerciaux à La Havane

« jetBlue », la première compagnie aérienne américaine à effectuer des vols réguliers vers Cuba en 2016, a inauguré deux bureaux commerciaux à La Havane, démontrant l’intérêt et la faisabilité de ses opérations sur cette destination caribéenne.
À un moment où Cuba est touchée de plein fouet par l’ouragan Irma, le tourisme, cet important secteur d’activités et d’entrée de devises doit être plus que jamais développé et nous ne pouvons que saluer cette ouverture de JetBlue vers Cuba malgré les limites du blocus économique, commercial et financier imposé par les Etats Unis à Cuba comme le rappelle dans cet article le directeur commercial de la « Cubana de Aviacion »
Nous publions par ailleurs sur notre site plusieurs textes qui rendent compte des dégâts produits par l’ouragan et sur la nécessité de vite remettre en état les installations, pour la population en premier, mais aussi pour cette activité qui reste aujourd’hui une des seules ressources pour le pays, ainsi qu’un appel à la solidarité.

Publié par Cubadebate.
L’ouverture conjointe de ces deux bureaux situés l’un à la Rampa, l’autre au terminal
3 de l’aéroport international José Marti, a eu lieu lorsque JETBLUE a inauguré le
premier anniversaire de son premier voyage à Cuba le 31 août de l’année dernière lors d’une cérémonie en présence de son PDG Robin Hayes.

Le président a souligné que durant cette seconde année à Cuba, la compagnie aérienne est en mesure d’offrir de faibles tarifs et des services à plus de voyageurs dans la capitale cubaine, tout en précisant que les capacités sur les destinations vers La Havane, Camagüey, Holguín et Santa Clara ont été ajustées tout en maintenant le
même nombre de vols.
Nous continuons actuellement à apporter des modifications pour améliorer les
services à la clientèle, afin d’assurer des opérations à long terme sur ce marché, a-t-il déclaré.

Ibrahim Ferradaz, directeur commercial de la « Cubana de Aviacion » a déclaré que
l’ouverture de bureaux commerciaux de JetBlue et d’autres compagnies aériennes
nord américaines confirme l’intérêt pour l’île, malgré les limites du blocus
économique, commercial et financier imposé par les Etats Unis à Cuba.

Selon le spécialiste, actuellement six entreprises américaines (JetBlue, American
Airlines, Delta, United, Southwest et Alaska) effectuent des vols réguliers vers
différentes destinations du pays, ce qui démontre les points forts de la sécurité
opérationnelle et de l’aviation à Cuba.

Ferradaz a souligné l’intention de la nation des Caraïbes de continuer à développer
des liens respectueux et coopératifs avec les États-Unis.
En 2016, Cuba et les États-Unis ont rétabli leurs vols directs réguliers (suspendus
depuis plus de 50 ans) grâce à la procédure de normalisation des relations bilatérales entre Washington et La Havane.

À ce jour, les Américains ont l’interdiction de visiter Cuba en tant que touristes, ils
ne peuvent le faire que sous les 12 licences générales approuvées par l’administration Obama pour l’échange « peuple à peuple ».