Journal d’un combattant

D’Ernesto Che Guevara « Journal d’un combattant » « Sierra Maestra - Santa Clara 1956-1958 ». Inédit

Posté par Michel Porcheron

« Le 2 décembre 1956, avant de débarquer du Granma avec Fidel Castro et 81 autres révolutionnaires cubains sur la plage de Las Coloradas, le jeune Guevara a glissé dans son paquetage plusieurs cahiers vierges sous ses munitions et ses instruments de médecine.

Son objectif personnel n’a pourtant rien de littéraire : venu à Cuba pour concilier Marx et Bolivar les armes à la main, il s’astreint à consigner au jour le jour la guérilla des Barbudos avec le recul critique qu’autorise sa double qualité d’étranger et d’intellectuel.

Dans ses notations, toujours prises au cœur de l’action, le Journal d’un combattant livre une version subjective, originale et crue des événements fondateurs du castrisme sans jamais céder aux sirènes de l’embellissement épique ou de l’autocélébration.

Inédit dans sa totalité à ce jour, ce Journal d’un combattant, dévoile, à rebours des idées reçues, la vraie personnalité du Che, sa part d’ombre issue du magma révolutionnaire originel de la Sierra Maestra où les armes et le sang ont remplacé les rêves d’aventure.

Le Journal d’un combattant est traduit et présenté par Jean-Yves Martinez, écrivain et journaliste qui a vécu quinze ans à Cuba »

(présentation de l’éditeur)

[Editions des Equateurs, cahiers d’une soixantaine de « photos inédites », selon l’éditeur, 331 pages dont 23 de Glossaire, préface de 6 pages de J.Y. Martinez, 23 euros]
(mp)