L´économie verte : le dernier assaut des biens communs ?

Définir les écosystèmes et la biodiversité sous l´optique des services environnementaux ne justifie pas la prétention de les traiter comme si c´étaient des marchandises.

Le fait de reconnaître la valeur des fonctions vitales accomplies par les éléments naturels et la biodiversité ne peut pas être utilisée comme prétexte pour leur assigner un prix et les faire devenir des simples éléments du mécanisme économique capitaliste.

L´économie verte

{{}}

Définir les écosystèmes et la biodiversité sous l´optique des services environnementaux ne justifie pas la prétention de les traiter comme si c´étaient des marchandises.

Le fait de reconnaître la valeur des fonctions vitales accomplies par les éléments naturels et la biodiversité ne peut pas être utilisée comme prétexte pour les assigner un prix et les faire devenir des simples éléments du mécanisme économique capitaliste.

Cependant, c´est là où se trouve le plus grand danger, selon de nombreux observateurs, de l´une des lectures de mode de la trop publicitaire économie verte, présentée comme la formule salvatrice pour sortir de la crise financière mondiale, en même temps qu’on fait face aux urgents dilemmes environnementaux.

L´affaire est loin d´avoir un intérêt purement académique, car il est étroitement lié avec la capacité réelle de la civilisation contemporaine pour trouver une formule de coexistence avec l´environnement naturel compatible avec la survivance de l´espèce aujourd´hui sérieusement menacée.

Le concept d´économie verte a son origine dans ce qu´avec beaucoup de triomphalisme a été baptisé comme Nouvel accord vert global, présenté en 2008 par le Programme des Nations Unies sur l´environnement (PNUMA).

En 2009, le PNUMA a publié le rapport « L´économie des systèmes et la biodiversité » et plus récemment en 2011 on a publié un long rapport sous le titre « Transition vers une économie verte : Les bénéfices, les défis et les risques depuis une perspective du Développement Durable ».

Lire la suite : http://www.cubarte-francais.cult.cu/paginas/actualidad/opinion.detalle.php?id=16611&tabla=articulos&seccion=El%20Portal%20Cubarte%20Le%20Sugiere