L’économie cubaine face à d’anciennes et nouvelles complexités...

En 2017, Cuba, toujours sous embargo économique, financier et commercial des États-Unis, fait face à de sévères tensions financières et matérielles qui ont difficilement permis une croissance de 1,1 pour cent de son Produit Intérieur Brut (PIB) lors du premier semestre de l’année.

Selon le président cubain Raúl Castro, « la maigre croissance du PIB est un résultat discret mais encourageant », qui, en comparaison avec l´année précédente, indique un changement pour l´économie nationale.

Un article de Maria Julia Mayoral publié sur le site Prensa Latina en français.