La Havane se relève ...

et note de presse de l’association OXFAM traduite par Christine Druel

Bien que son centre soit passé à des centaines de kilomètres de La Havane, les eaux d’Irma ont pénétré sur le front de mer de la ville comme cela ne s’était pas vu depuis l’ouragan Wilma, en 2005.

Cet article date de quelques jours mais il montre comment nos amis cubains ont entrepris dès le lendemain du passage de l’ouragan les travaux de nettoyage et de réparation des dégâts.

Nous y adjoignons le message que nous a adressé Jérôme Fauré, coopérant à Cuba de l’association OXFAM avec qui nous entretenons des relations de collaboration. Il a été traduit par notre amie Christine Druel.


Note de presse de l’association OXFAM