« La boutique de la grand-mère » ouvre ses portes à Cienfuegos

Un point de vente de produits bio naturels « La boutique de la grand-mère » a été inaugurée dans la province occidentale cubaine de Cienfuegos, une première à l’intérieur du pays, identique à celle de la vieille Havane.

Boutique de la grand-mère
Photo : Radio Rebelde

C’est un projet communautaire du docteur Rodolfo Arencibia Figueroa, Président du groupe technique national des plantes médicinales et titulaire de la boutique de la grand-mère, avec 32 ans d’expérience dans la médecine traditionnelle.

Il utilise des plantes médicinales approuvées par le Ministère de la Santé publique ou d’évidence scientifique, cultivées par le Ministère de l’Agriculture pour élaborer 60 recettes qui soignent des affections et améliorent la qualité de la vie.

« Où mieux qu’ici à Cienfuegos, assure-t’il, où est la ferme nationale de référence des plantes médicinales crée par Gallego Otero sur indication du Commandant en chef, et qui possède un trésor inestimable ».

Au marché agricole La Calzada, ils ont commencé avec 25 produits, qu’ils vendent à des prix réglementés, comme les condiments complets, origan, pour les problèmes respiratoires, orange amère ou douce déshydratée utilisées pour les affections circulatoires.

Le curcuma en poudre diminue la glycémie, le cholestérol et les triglycérides ; l’anamu améliore les défenses de l’organisme ; le thé pour les reins ; le bois du brésil, anti-inflammatoire ; la passiflore, un relaxant pour retrouver le sommeil ; les menthes, digestives et contre le mal-être, qui améliorent le niveau de sucre dans le sang, entre autre.

« Nous parlons d’un produit sensible pour la population, affirme-t’ il, qui peut aider à améliorer leur qualité de vie ».

« Notre médecine naturelle peut complémenter un traitement, c’est une option de traitement pour les médecins et le patient, par exemple la passiflore qui est utilisée par les personnes du troisième âge ».

Selon le docteur Arencibia, Cienfuegos sera capable dans les prochains mois de couvrir la majorité des produits, sans dépendre de la Boutique de la grand-mère de la Havane ; il existe un laboratoire de production à la ferme nationale de référence des plantes médicinales de Gallego Otero.

« Quand j’ai dit cela à Eusebio Leal, rappelle le titulaire de la boutique, cela l ’a enchanté. Tu peux imaginer, revitaliser la tradition des rebouteux, mais avec la science, la technologie et l’innovation ».

Yoan Sardury, délégué de l’agriculture coupa le ruban inaugural avec Arencibia.

Portfolio