La chapelle emblématique de Trinidad de Cuba va être restaurée

Sancti Spíritus, Cuba, 21 mars 2021 (Prensa Latina)

La réhabilitation de l’Ermitage de Nuestra Señora de la Candelaria de la Popa est au centre d’un projet du Bureau du Conservateur de Trinidad et du Valle de los Ingenios, dans le sud de Cuba.

Selon une publication sur le site web du bureau, le projet de La Popa - comme le lieu est populairement connu - consiste en trois étapes.

La première a commencé avec la reconstruction de la chaussée menant au sanctuaire du XVIIIe siècle qui a été récemment achevée et la seconde, incluse dans le plan de 2021, sera la consolidation structurelle du bâtiment, a déclaré Heberto Hernandez, l’un des architectes chargés des travaux.

Tous les éléments architecturaux seront renforcés, comme le beffroi, les arcs brisés, la voûte, les colonnes et les corniches, entre autres. "Il s’agira d’une reconstruction et d’une restauration dans sa quasi-totalité, en raison de la forte détérioration du bâtiment", a-t-il précisé.

"En attendant, la troisième phase consistera en l’organisation et la relance de l’environnement", a-t-il précisé.

"L’idée est de récupérer tous les éléments d’identité, y compris les cloches", a déclaré l’architecte.

Cette église, dont la date de construction se situe entre 1715 et 1720 selon les chercheurs, est située au pied de la colline de la Vigía.

Un cyclone s’étant abattu sur la ville en 1812 et ayant principalement endommagé sa toiture, elle a été rénovée et a acquis la physionomie avec laquelle elle est parvenue jusqu’à aujourd’hui.

Le centre urbain historique de Trinidad, à côté du Valle de los Ingenios, a été déclaré Patrimoine culturel de l’humanité par l’UNESCO en 1988. La ville détient également les titres de Ville artisanale du monde et de Ville créative.

Hôtels particuliers, petits palais, rues pavées et autres détails de son architecture caractérisent la ville centrale du sud, la troisième des sept premières fondées par les conquistadors espagnols à Cuba.